Menu

Politique Publié

Sahara : 16 sahraouis du Maroc intègrent le secrétariat général du Polisario, que fera le Maroc ?

Elles sont 16 personnes sahraouies vivant au Maroc qui intègrent officiellement le secrétariat général du Polisario, la plus haute instance du Front. Par cette manoeuvre, le mouvement séparatiste entend faire d'une pierre deux coups. Que fera le Maroc ?

Temps de lecture: 2'
Mohamed Abdelaziz, chef du Polisario / DR

Mohamed Abdelaziz a demandé aux participants du 14ème congrès du Polisario de réserver 16 sièges, sur un total de 50, à ses partisans originaires du Sahara contrôlé par le Maroc. La proposition du secrétaire général a eu immédiatement l’adhésion de l’ensemble des congressistes, ce dimanche 20 décembre.

Quasiment toutes les figures du séparatisme actives dans les villes de Laâyoune, Smara ou Dakhla font désormais partie de la «plus haute instance du Front». Parmi elles, Aminatou Haidar, la présidente de la CODESA, Brahim Dahhan, le président de l'association sahraouie des victimes des violations des droits de l'homme (ASVVDH) ou encore Mohamed Dadech, un habitué des grandes messes du Polisario. Néanmoins le nom de Ali Salem Tamek, le vice-président de CODESA, est absent de la liste des élus adoubés par Mohamed Abdelaziz. Un revers pour ce grand fidèle aux thèses du Polisario. «Il aurait fait les frais de ces multiples disputes avec Aminatou Haidar», nous explique une source au Sahara.

Faire d'une pierre deux coups

La désignation de ces seize personnes n’est pas dénuée de calcul politique. La direction du Polisario entend ainsi s’affirmer comme «le seul représentant des sahraouis» habilité à parler en leur nom sur la scène internationale. Un titre que le Maroc n’a eu cesse de contester, affirmant que les sahraouis exercent pleinement leurs droits politiques par de forts taux de participations aux différents scrutins organisés par le royaume.

Cette intégration officielle de Mme Haidar et les siens aux instances du mouvement séparatiste vise à leur imposer la carte du Polisario. Ce qui devrait se traduire par une réduction de leur marge de manœuvre. Ils sont désormais obligés de rendre des comptes au secrétariat général, d’assister à ses sessions et d’agir selon un agenda déterminé auparavant par la hiérarchie du Front et le DRS algérien.

Tirant les leçons de l’incident d’Aminatou Haidar en 2009, les autorités du royaume ferment les yeux sur les partisans du Polisario qui sillonnent le monde via des passeports marocains. Maintiendra-t-il la même position ?

Soyez le premier à donner votre avis...
Arrête ton char
Auteur : FATEM95
Date : le 28 décembre 2015 à 12h14
Personne ne vous a jamais demandé de nous ressembler. On vous demande seulement de ne pas vous mêler de nos affaires et cela ce n'est difficile ni à comprendre ni à accepter. Le reste est littérature, je suis ceci, je suis cela... on connait maintenant ton histoire par cœur.
Mabrouk La3wacher
ca va youssef, merhaba à toi aussi
Auteur : lotfizakaria
Date : le 28 décembre 2015 à 09h58
oui je suis berbere et issu d'une tribu berbere qui a ces ramification entre les deux pays...les beni Chekroun ou chkrana...je crois que j'ai des cousins lointains coté fes meknes...mais nous on est coté NEDROMA ( région de TLEMCEN) ) depuis le 17ème siécle..et je connais bien le maroc et l'algérie...avant les indépendances...nos voisins , famille, amis c'étaient les fassi, meknassi, berkani, oujdi...et pas les oranais, algérois, constantinois...le grand père de ma Grand mère avait la compagnie de car Fes/maghnia...la famille Berry...mes oui cela remonte à loin..nos biens ont été confisqué par un Dahir de Hassan II en 1972...si je me souviens bien...je sais que les "colons francais" eux , ont été indemnisés...mais pas "les algériens"...et cela bien avant la tragédie de 1975 ou 45 000 marocains ont été expulsés de l'Algérie...
contrairement à 100 % des marocains d'ici qui ont une image de l'Algérie dressé par la presse du makhzen...
Au fait, tu as un voisin, il a un tord , il a hérité de pétrole et de gaz...alors il est différent de moi,... moi j'ai du travailler durement , moi je dois me lever très tôt et dormir très tard...alors que lui, il profite de l'argent de son pétrole et de son gaz...alors il fait pas trop d'effort, , il se fatigue moins...moi je trouve qu'il a aucun mérite...
Je lui en veut...car on plus il y'a l'histoire d'un terrain qu'il a hérité...et oui il a récupéré un terrain, justement riche en pétrole et en gaz...et ce terrain...a appartenu à mon arrière, arrière, arrière...grand père...et il lui a été pris de force par des étrangers qui ont envahit le maghreb...et en partant, ils lui ont cédés ce terrain...alors je lui on veut deux fois plus...
Non, j'ai bien travaillé au maroc, juste une année pour une société française...et je n'ai que de très bon souvenirs..je me sentais plus expatrié que chez mon voisin..c'est vrai qu'on est différent mais nous les algériens on le revendique...on veut pas vous ressembler...et je pense que vous, vous devez acceptez que vos voisins peuvent être différents...berberes, musulmans et tutti quanti...cela ne change rien...on a pas les mêmes vécus...ni nous, ni nos parents, nos grands parents, arrière, arrière grand parent...
alors...vous êtes comme vous êtes...et nous aussi
personne ne veut ni copier, ni ressembler à l'autre...
commençons cette thérapie et les relations entre voisins seront plus apaisés...le respect commence par accepter nos différences...notre "junte" n'a rien à envier " à votre royaume "médiévale"...avez -vous compris?...quand vous direz " vos dirigeants"...on vous répondra "votre Roi"...
définition des lignes Maurice et challe
Auteur : AigleRoyalair
Date : le 26 décembre 2015 à 21h10
réponse pour une interrogation émise par une intervention précédente :

concernant deux remparts de lignes barbelées érigées par un général de l'armée Française pendant la guerre d'Algerie

le général Maurice Challe "1958-61"

ces lignes barbelées sont au nom et prénom du général:

-1ére ligne de 40km frontiere algero/tunisiénne. LIGNE MAURICE


-2éme ligne de 70km frontiére algero/marocaine. LIGNE CHALLE

l'aide du Maroc éffectué bien avant ,via Algéco et autres,
cette période tres critique,sanguinaire,bcp de martyr coté fédayines Algeriens ,c'etait comme une souriciére.




Il suffit de te relire
Auteur : FATEM95
Date : le 24 décembre 2015 à 21h52
Le problème n'est pas d'être d'accord. Sinon à quoi ça sert d’échanger ? Mais malgré le désaccord je t'ai connu plus mesuré et plus factuel et moins dans l'emporte-pièce. Relis-toi calmement et tu comprendras mes remarques. Ce que je te dis là relève plus de la considération que d'un règlement de compte sans intérêt. Sinon j'aurais utilisé un autre ton comme je le fais avec ceux qui le méritent.
mon cher fatem
Auteur : lotfizakaria
Date : le 24 décembre 2015 à 21h36
ou est l'insulte? on peut être d'accord ou pas...généralement on l'est pas...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate