Menu

Société Publié

Maroc : Vers une reprise de l'hécatombe routière ?

Le week-end dernier, plusieurs accidents ont fait des morts et des blessés graves sur les routes marocaines. Ces drames ont eu lieu quelques jours seulement après l’annonce de la baisse des accidents par le ministère de l’Équipement et des Transports. C'est comme si le sort se met à contredire la satisfaction affichée des autorités concernant la baisse des accidents de circulation ce mois de novembre.

Temps de lecture: 2'
Accident sur la route de Marrakech, près d'Essaouira. Flickr par Lukas Vermeerle

La région centrale du Maroc, Marrakech mais aussi la province de Khouribga, a connu ces derniers jours une macabre loi des séries. Samedi 25 décembre, quelques treize personnes ont été grièvement blessées dans un accident survenu sur la route régionale N° 312 à l'entrée de la ville d’Oued-Zem, a-t-on appris de la MAP.

L’accident qui s’est produit à la suite d’une collision entre deux automobiles (un véhicule de transport en commun et une voiture légère), a eu lieu tôt le matin aux environs de 06h30 du matin, selon la protection civile. Les blessés graves ont été transférés à l'hôpital Mohamed V de Oued-Zem selon la même source, alors que les occupants du véhicule léger impliqué dans l’accident sont recherchés.

Vingt quatre heures après, deux personnes sont mortes dans la même province de Khouribga dans des accidents séparés. La première après avoir été fauchée par un train qui reliait Oued-Zem à Casablanca, à un passage à niveau non-gardé dans la ville de Khouribga. Quant à la deuxième, elle a succombé après avoir été renversée par une voiture légère non loin de Douar Oulad Brahim (commune Boulanoir).

Auparavant, le mercredi soir à Marrakech, un grand taxi est entré en collision frontale avec une voiture du type pick-up dans l’arrondissement de Sidi Youssef Ben Ali, sur la route menant à Aït Ourir. Bilan, deux personnes tuées et quatorze blessées dont trois grièvement.

Dans cette même journée de mercredi à Rabat, le ministre des Transports Karim Ghellab, a présidé la réunion du Comité permanent de sécurité routière (CPSR). Il est ressorti de cette rencontre que les accidents mortels auraient baissé sous l’impulsion du nouveau code de la route, entrée en vigueur le 1er octobre 2010. Visiblement, malgré ces chiffres encourageants, les routes marocaines sont encore très meurtrières.

Le pire...
Auteur : MOHAMMED
Date : le 29 décembre 2010 à 19h17
c'est que ces stupides parlementaires ont approuvé ce texte sans l'expurger des peines de prison pour des situations qui ne sont pas le fait d'un criminel ou d'un alcoolo-criminel.
Ce n'est pas possible, ils sont tous handicapés mentales!!! connaissent ils l'état des prisons marocaines. Savent ils qu'on ne dépense que 2 dirhams par prisonnier par jour?!!!
En Bruxelles, il y a la cité des ânes (schaerbeek).
Au Maroc, il y a le parlement des ânes!
On verra après les vacances, on devra faire un décompte des MRE emprisonnés pour accidents qui ne reviendront pas de vacances.
Avec Cette loi, ils vont tuer le tourisme en voiture, ils vont inciter les gens à fuir après un accident (si y a personne) et ils vont créer une catégorie de MRE qui n'iront plus jamais au Maroc par peur d'aller en prison pour un accident.

L'autre décision débile, c'est celle d'interdire l'importation de véhicule de plus de 5 ans! Là, on touche directement aux droits fondamentaux des individus à disposer d'eux mêmes et de leurs biens MAIS INCROYABLE, IL N Y A PERSONNE QUI BRONCHE, DES VRAIS MOUTONS!!!!

A chaque fois qu'on attend une avancée ou un développement, on finit toujours par être déçu du résultat.
c'est trop triste!

Il faut créer un ministère de la lutte contre les aberrations et lui donner le plus gros budget de tous les ministères.
Après ça, peut être qu'on commencera à sortir la tête de l'eau incha2 ALLAH
condamné
Auteur : eaudouce5
Date : le 28 décembre 2010 à 22h25
il y a 1 femme de mon entourage, une mere de famille respectable, issue d'une famille respectable qui a été condamné à 6 mois de prison ferme pour avoir renversé et blessé un piéton, en effet, l'article 167 du code stipule bien que le conducteur qui blesse un pieton est condamné à 1 mois jusqu'a 2 ans de prison ferme, c'est de la folie, wellah.

moi j'habite entre 2 longues chaussées commerciales avec rond point, un agent de circulation qui ne sert à rien, et aucun , mais aucun passage pour piéton, c'est du suicide, bref à pied je me sens plus en securité qu'au volant de ma voiture ou j'ai perdu tous mes droits;

merci monsieur ghellab
Démonstration des mensonges qu'on nous ressace, depuis des mois pour nous cacher la Réalité...
Auteur : RESOD
Date : le 28 décembre 2010 à 17h52
La Réalité ne saura confirmer les mensonges, que le ministère de tutelle essaye de nous faire avaler depuis des mois maintenant, en focalisant sa piètre prestation sur un code renouvelé, et de manière aveugle montré comme la solution unique, au fléau, et en occultant l'immobilisme coupable et son incompétence notoire depuis des années à juguler le désastre qu'il perpétue par son aveuglement suffisant et dénué d'objectivité... en minimisant l'impact des infrastructures routières en délabres et en négligeant les travaux de réfections des zones dites "noires" connues depuis des décennies de par le royaume, et qui restent en l'état, à la grande stupéfaction des utilisateurs, floués, voire rendus coupables uniques d'accidents, évitables si tant est que les gouvernants incapables ministériels, et locaux daignaient poser les problèmes et leurs solutions de manière intelligente et objective, montrant les vraies responsabilités et les vraies causes...

Mais quand on prend l'habitude de se persuader de ses propres mensonges, dur est d'affronter la réalité...

Heureusement, personne n'est plus dupe, et prions que Dieu "yakhoud fihoum al Hak" pour tout leur mensonges, leurs manquements et leurs absences coupables...

Et comme toujours pour Ghellab, on nous dira mensongèrement, " Allah Ghalleb "...

Toujours Responsables mais jamais Coupables...

Enfin, "nous méritons les dirigeants que nous avons..."

Pourquoi cette discrimination!!!!!!
Auteur : Chibani2
Date : le 28 décembre 2010 à 17h26
Un handicapé n'a pas le droit de conduire??????Mais les accidents ils faut les ajouter à la fatalité,j'ai rencontré des gens qui n'ont jamais usées leurs culottes sur un bon d'école mais douées à la conduite et la mécanique.
El mektab....
salut
Auteur : mimidmomo
Date : le 28 décembre 2010 à 16h35
le probleme ' cest qu ' au maroc meme un handicape peu avoir son permis en l'achetant, chaque fois que je vient au maroc en voiture je me sent en danger. par rapport a l'europe ou meme leur animaux sont eduquee et ne traine pas au millieux de l'autroute .
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com