Menu

Mode   Publié

Télévision : La mannequin voilée de H&M invitée au Petit Journal de Canal+

Alors qu'elle est une star sur les réseaux sociaux, Mariah Idrissi s’attaque désormais aux plateaux télés. Et ça commence par le Petit Journal de Canal Plus. Mais au delà du buzz médiatique la jeune femme d’origine marocaine vivant à Londres, souhaite faire de son «titre» de premier mannequin en hijab, une «bonne cause».

Temps de lecture: 2'
DR

Elle répond peut être à l’appel des sirènes de la célébrité. Alors que ses comptes Instagram et Twitter sont très suivis, le premier modèle à apparaître voilée dans une publicité grand-public pour une grande marque, Mariah Idrissi était hier soir, l’invitée du Petit Journal de Canal Plus, apprend-t-on sur le compte Twitter de l’émission diffusée en clair.

Mariah Idrissi née de parents marocain et pakistanais, s’est fait connaître lors de son apparition furtive mais très remarquée, portant  un caban et voile à motifs, lunettes de soleil appuyée à la chambranle d’une porte, dans la publicité «Cloose the Loop» ou «boucler la boucle» de la marque suédoise H&M. La publicité incitait au recyclage des vieux vêtements et défendait l’idée que les personnes ne sont pas obligées de suivre les standards de la mode mondiale et qu’elles avaient la possibilité de pouvoir s’habiller à leur guise en choisissant des vêtements correspondant à leur personnalité selon leurs goûts, sans distinction de religion, couleur etc.

Etre mannequin en hijab, «une bonne cause» que Mariah Idrissi va continuer à défendre

C’est dans  ce cadre que la jeune femme de 23 ans, qui dirige aujourd’hui, «Marrakesh», un salon londonien de beauté d’inspiration marocaine délivrant des prestations de henné et de vernis à ongles halal, porte le hijab depuis l’âge de 17 ans. Elle avait été repérée grâce à un «chasseur de tête» de la marque suédoise. Réticente au début, elle finira par accepter d’apparaître dans la publicité, décidant d’en faire «une bonne cause». H&M donne alors des instructions claires pour qu’un dressing spécial soit installé pour elle et que les rares hommes présents sur les lieux de tournage ne la touchent pas afin de protéger sa pudeur.

Depuis son apparition dans la pub plusieurs messages de soutien ont atterri sur ses comptes sur les réseaux sociaux pour dire qu’elle constitue une source d’inspiration pour d’autres femmes. Une mission qu’elle continue d’honorer. «Comme il n’y a pas d’autres mannequins voilées, j’ai envie de continuer à travailler pour faite de cette idée une réalité». Tel est le message posté sur le compte Twitter du Petit Journal par celle qui est désormais le premier modèle en hijab à apparaître dans une publicité grand-public. 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com