Menu

Politique Publié

Maroc : La ville d'Oujda toujours privée de maire

Temps de lecture: 1'
DR

Alors que les grandes métropoles marocaines ont déjà toutes désigné leur maire à l’issue des récentes élections communales, Oujda attend toujours. C’est ce que rapporte Medias 24 dans un article publié en fin de matinée.

Jusqu’à présent en effet, deux réunions programmées pour l’élection du président et du bureau du conseil communal ont déjà été reportées, selon la même source. La première date du 15 septembre dernier et alors que la deuxième devait avoir lieu ce lundi 21 septembre. A chaque fois, seuls 26 élus du PJD ont répondu présents. Or, pour la désignation du président de commune, la présence d’une majorité absolue de conseiller est nécessaire. Pour le cas d’Oujda qui compte 65 sièges au conseil communal, il faut au moins 33 grands électeurs.

Sur les trois partis représentés à Oujda, seuls deux partis ont présenté un candidat : le PJD avec Abdellah El Hamel et l’Istiqlal avec Omar Hejira, le favori. A noter que ce dernier est soutenu par deux conseillers élus sous les couleurs du PJD qui ont récemment fait défection. Le PAM qui détient 30 sièges au conseil s’est aussi allié à l’Istiqlal (7 sièges).

Actuellement, l’Istiqlal et le PAM n’ont pas encore réussi à s’entendre pour la constitution du bureau exécutif du conseil communal, ce qui explique leur absence aux deux réunions pour l’élection du président de commune. Ils devront vite trouver un accord car après ces tentatives avortées, il n’y aura plus possibilité de report. La troisième rencontre devra forcément se solder par l’élection d’un maire.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate