Menu

Mode Publié

STOP : La marque Shakouka et ses sacs en forme d'avertissement

C’est désormais le «must to have» des fashionistas pour compléter leur collection de sacs. La marque marocaine Shakouka a lancé il y a 2 ans avec sa collection «Les interdits», le sac STOP. Et ce modèle est en 2015 l’icone d’une mode revendicative naissante.

Temps de lecture: 2'
Ghizlane El Braimi/ Crédit Photo: site Chakouka
Crédit Photo: site Chakouka
Crédit Photo: site Chakouka
Crédit Photo: site Chakouka
Crédit Photo: site Chakouka
Crédit Photo: site Chakouka
Crédit Photo: site Chakouka
Crédit Photo: site Chakouka
Crédit Photo: site Chakouka
Crédit Photo: site Chakouka

Jamais l’expression joindre l’utile à l’agréable n’aura porté autant son sens. Les sacs STOP sont conçus pour lier l’esthétique à un message véhiculé par l’objet. Et c’est la designer d’à peine 30 ans Ghizlane El Braimi qui a apporté sa griffe à cette collection. Cette native de Mohammedia où elle a pignon sur rue a fait après son bac en Arts plastiques trois années d’études en Arts graphiques. Elle a ensuite rejoint l’Atelier du designer Denis Morel avec qui elle collaborera plus tard. Elle décide ensuite de dessiner des modèles de ses mains en lançant sa propre marque Chakouka.

STOP, incarnation de la femme rebelle et libre

Mais la jeune femme se veut affranchie des codes et des tendances et privilégie le détournement d’objets du quotidien. Il en sortira la collection «Les Interdits». Son premier modèle STOP, est une incarnation de la «femme aux cheveux détachés, frisés ou bouclés. Des cheveux libres pour dire une femme libre et rebelle. Le sac STOP devient le symbole du pouvoir de la femme qui dit STOP. De forme ronde, le sac reste féminin : la femme peut être féminine tout en affirmant son indépendance», comme l’explique son site. Résultat un sac qui ose les couleurs flashy griffé d’un petit message revendicatif. En bandoulière, en pochette ou en sacs de sports, de taille variable, les sacs STOP se portent partout. 

La jeune designer se permet même quelques fantaisies avec un mélange de revendication et d’humour décalée. Dans la foulée de Stop, elle lance la pochette «I love My Size». Ghizlane El Braimi a aussi lancé une autre collection de sacs «Hourya» (Liberté).

La jeune créatrice est sans cesse à la recherche d’idées fraîches et neuves. Et pour cela Ghizlane El Braimi n’hésite pas à parcourir le Maroc

Aujourd’hui, 2 ans après sa création, la marque Chakouka s’enrichit d’une collection de tee-shirts, de ballerines et de vêtements de soie. Chakouka ambitionne de «s'imposer comme la marque des citadines qui aiment un style urbain et impactant» en s’essayant aux couleurs vives dans la décontraction, l’élégance et l’originalité. Une nouvelle mode est peut-être née… 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com