Menu

Société Publié

Est-ce le retour de la « Siba » au Maroc ?

Depuis ces derniers mois, nous constatons des comportements ambigus de la part de nombreux Etats du Maghreb et du Machrek en général et du Maroc en particulier. Au royaume chérifien, cette attitude se traduit par une fuite en avant extrême. Vu le laxisme et la complaisance des forces de sécurité envers les agissements de certains individus, ceux-ci commencent de plus en plus à imposer par la force ce qu’ils considèrent comme les seules règles de vie et recourent à toutes les formes de violence verbale, psychologique et même physique pour imposer, petit à petit, dans une impunité quasi-totale, leur façon de concevoir la société : «Sois comme moi ou je te tue !».

Temps de lecture: 3'
DR

Plusieurs cas graves ont ainsi défrayé la chronique avec de fortes réactions de la société civile au Maroc mais ce n’est que la partie visible des ennuis quotidiens que subissent les citoyens, et particulièrement les citoyennes. De l’affaire des filles habillées en robe à Inezgane au lynchage d’un voleur à Midelt en passant par le tabassage d’un homosexuel à Fès jusqu’aux hommes avec des sabres sur les plages, «des brigades de la vertu» commencent à imposer leur loi sous le silence criant des forces de l’ordre. Partout, aussi bien dans les villes que dans les villages, des femmes se font harceler quotidiennement, en plein jour, pour leur tenue vestimentaire !

Dans le cas des deux filles d’Inezgane, elles ont été apostrophées parce qu’elles portaient des robes : elles ont réagi comme aurait fait tout citoyen jaloux de sa liberté et défendant ses droits et elles ont été agressées. Quand la police est intervenue, elle a légitimé cette agression : ce ne sont pas les agresseurs qui ont été arrêtés mais les jeunes filles. Elles ont passé vingt-quatre heures en garde à vue et ce sont elles qui devaient être jugées. Mais heureusement la mobilisation en leur faveur a été à la hauteur de l’évènement et elles ont été acquittées.

Ce type de message des autorités marocaines constitue un pas de plus dans le sabotage de toute évolution vers un Etat civil et un Etat de droit, ainsi qu’une porte ouverte à tous ces courants obscurantistes qui font tellement de dégâts dans plusieurs parties du monde arabe : la «Siba» est de retour.

Droits humains, où sont-ils ?

Au Maroc, les autorités organisent un Forum mondial des Droits humains au cours duquel elles déclarent que le respect des droits de l'Homme est la seule voie que suivra le pays alors qu’en même temps, elles permettent à certains de bafouer ces droits qu’elles refusent aux autres citoyens.

C'est l'absence de volonté de l'État pour faire respecter les droits humains et particulièrement les droits individuels qui crée ce climat qui, de fait, devient l'allié objectif de ceux qui combattent la liberté et la démocratie dangereuse d’un gouvernement prêt à tout pour conforter les courants réactionnaires et les traditionalistes qui constituent sa base électorale.

La nouvelle réforme du code pénal au Maroc, en plus de comporter des dispositions juridiques enveloppées dans des formules ambiguës, aux contours à la fois larges et flous, comporte sous couvert «de traditions marocaines» des dispositions restrictives concernant les libertés individuelles et les libertés de conscience (pénalisations des relations sexuelles entre adultes consentants hors du mariage). Ce qui dénote d’un manque de volonté -quoi qu’en disent les discours officiels- de faire entrer le Maroc dans la modernité. Si l’on gratte le vernis, on s’aperçoit vite que le fonctionnement et les objectifs politiques du Makhzen et du gouvernement marocain n’ont pas vraiment évolué. De ce fait, ils créent un terreau fertile pour les courants très conservateurs voire rétrogrades. Cette politique fragilise un peu plus le vivre ensemble et la cohésion sociale.

Une seule et même civilisation

Or nous tenons à réaffirmer qu’il n’y a qu’une civilisation : la civilisation humaine dont les valeurs, aussi bien anciennes que modernes, sont universelles. Tous les peuples ont participé à son édification. Aujourd’hui, les libertés individuelles, la démocratie, la liberté de conscience, bref tout ce qui constitue les droits de l’Homme, en font partie intégrante.

Le silence des autorités marocaines sur des comportements inadmissibles, qu’ils soient individuels ou collectifs, ne fait que traduire la réalité de ce qu’est aujourd’hui le projet politique du gouvernement : montrer la non compatibilité des valeurs modernes et les soi-disant fondements de la «tradition marocaine».

A l’inverse, la civilisation humaine n’est pas figée, elle est en perpétuel mouvement et en évolution.

Face à cette situation délétère au Maroc, et alors que se poursuit le dénigrement -de l’intérieur comme de l’extérieur- de la société civile démocratique et le déni de l’égalité des droits pour tous les citoyens, nous attendons une réponse forte de la société afin d’infléchir les responsables des politiques suicidaires qui vont à l’encontre du développement humain.

Plate forme Euro-Marocaine Migration, développement, citoyenneté et démocratie

Tribune

Abdou Menebhi
Membre EMCEMO
Abdou Menebhi
laïcité
Auteur : tout va bien
Date : le 14 août 2015 à 23h00
Bonjour

Il semble qi'il y ait un problème de définition de la Laicité et qu'il faut repréciser les choses!

La Lacité est une conception et une organisation fondées sur la séparation des Religions et de l'Etat et les exclus donc de tout pouvoir politique et administratif et de l'organisation de l'Enseignement! Mais elle n'interdit pas l'exercice des Cultes!!!
Hors chez certaines personnes....Laicité=ennemie de la Religion et en particulier de l`Islam! Rien de plus faux!On peut être Chetien,Juif et...Musiuman et Laic! Il ne fut pas tout confondre!
laïcité
Auteur : marra2015
Date : le 14 août 2015 à 22h51
Bonjour

Il semble qi'il y ait un problème de définition de la Laicité et qu'il faut repréciser les choses!

La Lacité est une conception et une organisation fondées sur la séparation des Religions et de l'Etat et les exclus donc de tout pouvoir politique et administratif et de l'organisation de l'Enseignement! Mais elle n'interdit pas l'exercice des Cultes!!!
Hors chez certaines personnes....Laicité=ennemie de la Religion et en particulier de l`Islam! Rien de plus faux!On peut être Chetien,Juif et...Musiuman et Laic! Il ne fut pas tout confondre!
oui
Auteur : maB2rOc
Date : le 08 août 2015 à 15h26
pourquoi la foule a fait sa ?

par ignorance mon frère, moi j'aime Islam j'aime les droits d'Allah mais ont ne peut aucun cas appliquer Islam on fait des invocations dou'a a notre Roi Allah le guide dans le droit chemin et fasse un jour il applique les droits d'Allah !

deux points sont important ne jamais appliquer soient même les lois et ne jamais sortir contre les gouverneurs mauvais ou pas ! c'est important tous musulmans doient le savoir c'est deux points ont fait beaucoup de mals au musulmans , les révoltes ont coûtés la vies a beaucoup de musulmans ont aurez patientez, demander a Allah assistance et l'appliquer Islam sur nous même .

comme a dit un Cheikh Albani Rahimo Allah vous voulez la chari3 appliquez-la chez vous en premier !
musulman laique ?
Auteur : maB2rOc
Date : le 08 août 2015 à 15h18
d'ou tu a sorti sa ? soit ont est musulmans soit est laique impossible d’être les deux , le musulman aiment Allah et sont messager obéissent et suivent se qui a été révélé de la part de notre Seigneur et ne dit pas droit universel le seul droit universel et celui d'Allah qui gère toute chose selon c'est loi et celui qui déteste un seul des préceptes de Islam même si il applique sur lui même c'est un mécréant ! c'est comme sa que j'ai écouté des grands savants

quelqu'un qui appel a la mécréance et au droit de homme ou est sont Islam ?
Dernière modification le 08/08/2015 15:21
moral inversé
Auteur : Youssef94
Date : le 08 août 2015 à 15h16
Merci frere si j'ai pas ete clair. Mais pourquoi la foule a fait sa ? C'est la frustration de voir les lois d'Allah de + en + pietiné sous le tapis. Tu vois des "musulmans" laique qui est un total oxymore. Il ont les lois du taghut dans leur coeur, il utilise leur langue comme ici dans les commentaire et pire leur main pour la mettre en application comme l'auteur de l'article. Comme tu le dis bien on ne peu applique avec nos main sans autorité. Mais je peux avec ma langue ici commenter et avoir en horreur mon coeur ces lois qui autorise la perversité des sodomite et des gens qui se dénude. La moral est inversé de nos jours. La modernité c'est les mini jupe et les PD.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com