Menu

Société Publié

Ismail Mazzan, un jeune boursier marocain premier admis au concours international de CentraleSupéléc

La Fondation marocaine de l’Etudiant (FME) l’a annoncé ce vendredi sur son compte Twitter. Ismail Mazzan, boursier du programme de la Fondation OCP, est sorti premier au concours du cycle international de l’école francaise publique d’Ingénierie CentraleSupélec. Après deux années de classes prératoires au Lycée Ibn Timiya de Marrakech, le jeune homme de 19 ans ira poursuivre ses études qui le passionnent en France. Dans un entretien avec Yabiladi, il se livre sur cette expérience unique. Interview.

Temps de lecture: 2'
DR

Vous êtes premier au concours international CentraleSupéléc. Qu’est-ce que cela vous fait ? Vous attendiez-vous à une telle excellence ?

J’ai été déclaré premier, j'en suis très content et en même temps très fier de ce premier succès, auquel j'ai abouti grâce à un long et dur travail et surtout grâce à l'excellent et permanent soutien de la Fondation Marocaine de l'Etudiant (FME) dans le cadre du programme de bourse d'excellence de la Fondation OCP. Je saisis d’ailleurs l'occasion pour remercier infiniment l'équipe de la FME.

Pourquoi CentraleSupéléc et pas une autre école ?

J'ai choisi centrale d'abord pour l'excellente formation qu'elle offre, ensuite pour ses diplômes reconnus à l'international et ses partenaires dans différents domaines.

C’était votre premier concours international. Vous avez passé les épreuves écrites au Maroc et les orales en France. Appréhendiez-vous cette seconde étape?

Oui, c'est mon premier concours international. Les épreuves orales, que j'ai passées en France, étaient une très bonne expérience dans mon cursus scolaire. C’est vrai que c'était un peu difficile et stressant surtout que je les ai passées pendant le mois de ramadan et en jeûnant. De plus, certains enseignants étaient très exigeants et ne cessaient de me perturber par des questions et des interventions déséquilibrantes, donc ce n'était pas évident.

Vous posiez-vous des questions sur les performances des candidats d’autres nationalités ?

Oui, bien sûr ! Il y avait 9 Marocains et 10 Tunisiens, mais aussi des Gabonais et des Libanais dont je ne connais pas le nombre exact. La compétition avec eux était vraiment très difficile, ceci implique que le résultat réalisé est vraiment mérité et très particulier en son genre!!

Après votre formation vous pensez rester en France ou revenir au Maroc ?

Je souhaite revenir au Maroc après mes études parce qu’il a besoin de toutes ses compétences. Comme tout autre pays, les compétences sont nécessaires au royaume pour pouvoir satisfaire les besoins de plus en plus accrus dans le domaine de l'entreprise. Ainsi j’espère pouvoir contribuer un tant soit peu au développement de mon pays.

UN MALENTENDU!!!!
Auteur : Daït Aoua
Date : le 28 juillet 2015 à 23h17
Mon commentaire concerne ( " oleole ") et NON Ismaïl MAZZAN......l'interviewé... !! donc aucune polémique de ma part....!!!!
Oui, tout...
Auteur : EL BAKI Mohamed
Date : le 28 juillet 2015 à 21h01
... a fait d'accord avec vous Madame.
Bien dommage de voir les réactions négatives et certaines polémiques stériles.
Recevez chère Madame toute l'expression de mon estime et mes salutations.
Rajiyane Laki Kamile Attawfique.
Oui,vous avez raison...
Auteur : EL BAKI Mohamed
Date : le 28 juillet 2015 à 20h56
... sur le fond.Mais là ce n'est pa l'étudiant qui a écrit l'article...
On lui pose des question et il répond... oui,c'est un entretien : des questions et des réponses...
Pourquoi lui en vouloir ?
Souhaitons lui bon courage et aux marocains et marocaines dans leurs études et souhaitons leur la réussite et laissons de côté les polémiques ...
" L'éducation est un bien,sa pratique une perfection ".
Auteur : BibouchaDialCasa
Date : le 28 juillet 2015 à 06h21
Eh hop ! Il lui aussi en France! Le Maroc devrait moderniser son système éducatif pour éviter cette éternelle fuite des cerveaux !

Tbark Allah 3lih c'est un exemple !
C'est normal....!!!
Auteur : Daït Aoua
Date : le 27 juillet 2015 à 18h19
Que ce jeune homme s'exprime c'est son droit c'est normal, et c'est bien mais intelligemment c'est mieux....!

Qu'il lit, ensuite analyse, et puis poster, c'est ce qu'on appel faire travailler ses méninges avant de poster....c'est mieux..!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate