Menu

Société Publié

Mohammedia : Le mauvais traitement d'un marchand ambulant déclenche la colère de la foule

Temps de lecture: 1'
capture d'écran vidéo . Source: www.panorapost.com

Un vendeur ambulant de figues de barbarie a été pris à partie par deux auxiliaires d’autorité près de la gare routière de Mohammedia, indique Panorapost. Durant une intervention musclée des Moqqadems, le marchand ambulant aurait été tabassé, piétiné et attaché avec une lourde chaîne à sa charrette alors qu’il officiait près de la gare routière, en attendant l’arrivée des forces de police pour son incarcération.

Après avoir reçu des coups de poings et des gifles, le marchand s’est évanoui et a été conduit à l’hôpital. «Ils m’ont frappé, m’ont piétiné comme un chien, parce que je ne voulais pas leur donner l’argent qu’ils réclamaient. Je vais maintenant déposer plainte auprès du procureur du Roi, et j'ai tous les témoins nécessaires», a relaté le vendeur à son réveil de l’hôpital où il a obtenu un certificat médical pour une incapacité temporaire de travail de deux semaines.

Le vendeur n’a dû son salut qu’à l’intervention d’un mouvement de foule qui a nécessité l’intervention du Caïd, ce qui a contribué à baisser la tension.                                      

Nous sommes d'accord
Auteur : TAMI BELGIKIA
Date : le 29 juillet 2015 à 19h11
Quand j'ai parlé de la situation fiscale, c'est pour reprendre les propos d'une autre personne, qui disait que les vendeurs à la sauvette ne respectent pas les lois.

Quand je pose la question "si ces marchands sont hors la loi, pourquoi ne pas les arrêter", je connais la réponse, et je la donne sous forme de cette autre question "pourquoi les forces de l'ordre les laissent exercer illégalement en échange de quelques billets?".

En terminant par "qui sont les vrais hors la loi" il est bien évident que je ne parle pas de ces marchands qui font ce qu'ils peuvent pour gagner leur pain, au moins ils ont le mérite de travailler alors qu'ils pourraient voler ou....racketter.

OUI puis NON
Auteur : ZeSbai
Date : le 28 juillet 2015 à 11h12
Salam,
OUI les vendeurs ambulants nuisent à l'économie, au commerçants, à la société, à l'urbanisme, à la circulation et transports urbains,etc ... et même à l'esthétique de nos rues et de nos villes.
Mais pour autant, NON les autorités n'ont pas le droit d'agir de la sorte. NON les représentant de la loi ne doivent utiliser rien d'autre que cette dernière pour agir, NON ce Monsieur n'est pas le représentant ni le patron de ce système vicié tiersmondiste, NON les autorités ne sont pas étrangères à cet état de fait et ont leur part de responsabilité.
En fait C depuis Bouazizi (on le chérit mais parlons­en du point de vue religieux) que les autorités marocaines ont laissé se développer ce phénomène. J'ai un ami vendeur de légumes, khaddar dans un quartier très populaire, père de 3 enfants, et croyez­moi, nous devrions entendre les gens comme lui, avant de nous prononcer sur ce phénomène, nous les salariés à l'abri de tout ça, du coup un peu "bobos" dans notre façon d'en parler...
Merci d'avoir lu mon avis, bonne continuation à tous !!
La loi
Auteur : NVM
Date : le 25 juillet 2015 à 20h09
Le problème n'est pas la situation fiscale du vendeur, mais bien le traitement que lui ont reservé ces auxiliaires en raison de son refus de leur graisser la patte.

La loi ne dit pas que les auxiliaires sont accredités à encaisser les taxes, ni à massacrer les contrevenants .

Il s'agit du Maroc, pas d'un pays de sauvages!
La loi
Auteur : NVM
Date : le 25 juillet 2015 à 20h07
doublon
Dernière modification le 25/07/2015 20:09
dans le monde entier
Auteur : azrock
Date : le 25 juillet 2015 à 00h36
dans la planete entiere il y a des diplomé aux chomages,
et des non diplomé qui reussissent.

La vie n'est facile pour personne, il faut arréter de pleurer et de romantiser chaque fait et geste.

Un homme mort ne sert a rien, mais un cerveau vivant oui.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com