Menu

Religion Publié

Aïd El Fitr : Polémique sur l’observation du croissant de Chawwal dans le monde arabe [Rectificatif]

Cette année, l’observation marocaine du début de l’Aïd El Fitr semble avoir été la plus rigoureuse dans le monde musulman. Pour une fois le royaume n’a pas été la cible de critiques de la part de religieux et d’universitaires du Moyen-Orient, comme c’était le cas lors de la célébration de la fête du sacrifice du mouton de 2014. 

Temps de lecture: 2'
DR

Les nouvelles en provenance de certains pays de la région MENA évoquent une erreur commise par les services compétents dans l’annonce de la fin du mois de Ramadan. L’Arabie saoudite aurait commis une erreur dans l’observation du croissant de Chawwal. Une erreur de calcul déjà commise auparavant. En 2011, les autorités saoudiennes avaient distribué 1,6 milliard de Rials (environ 393 millions d’euros) aux pauvres en guise de «kaffâra (expiation)». Les autorités saoudiennes ont ainsi appliqué la règle imposant à celui qui rompt le jeune du Ramadan volontairement de nourrir 60 pauvres à l’ensemble des citoyens du royaume.

Effet de dominos

Des erreurs qui ne concernent pas uniquement les Saoudiens mais des centaines de millions de musulmans qui choisissent pour des considérations politiques ou religieuses de suivre l’exemple de Riyad. En Tunisie, une des victimes de l’erreur saoudienne, le «Mufti de la république» est au cœur d’une polémique.

Des médias avancent que Hamda Said aurait présenté ses excuses au peuple, soulignant que la date exacte de l’Aïd était le samedi et non pas la veille. Des rumeurs démenties par le cabinet d’Al Iftaâ sur sa page Facebook. Néanmoins dans la soirée de jeudi, un article publié sur un site d’actualité local s’interroge sur les raisons du retard de l’annonce de l’Aïd. Le papier reproche à l’autorité religieuse sa complaisance envers l’Arabie saoudite.

Le cas de l’Algérie est similaire à son voisin de l’Ouest. Là aussi une association d’astronomie se basant sur les calculs astronomiques avait penché pour l’Aïd le samedi. A cet effet, elle a même invité le ministère des Affaires islamiques de ne pas «valider une prétendue observation du croissant qui pourrait lui parvenir le jeudi soir, fut-elle locale ou d’un autre pays arabe, et qui irait à l’encontre des données astronomiques irréfutables».

En Europe, les représentants des communautés musulmanes ont préféré suivre l’Arabie saoudite et annoncer l’Aïd avant même le coucher du soleil. C’est une tradition et une solution de compromis qui épargne aux représentants des instances islamiques d’afficher pendant quelques heures une unité de façade. Mais l’erreur de l’Arabie Saoudite si elle était confirmée pourrait peut-être changer la donne la prochaine fois.

L'information concernant l'Arabie Saoudite remonte à 2011

La publication par de nombreux médias arabes d’une nouvelle qui remonte à 2011 nous a induits en erreur. Nous tenons à présenter aux lecteurs nos excuses pour cette faute. La polémique qui continue d’enfler sur les réseaux sociaux et les communiqués d’associations d’astronomie à propos de l’observation du croissant de Chawwal a influencé notre jugement.

Article modifié le 21.07.2015 à 12h11

Re pour le bruit
Auteur : zakaria II
Date : le 25 juillet 2015 à 23h01
Vous avez oublié la jalousie.
Mais je vous rejoins dans l'ignorance historique, la pauvreté intellectuel, le sous développement matériel et moral... Et bien sur cela se passe entre pays voisin!
beaucoup de bruit pour rien
Auteur : electron123
Date : le 25 juillet 2015 à 11h48
c'est une tempête dans un verre d'eau si la populace a bouffé un jour du ramadan c'est pas çà le plus important car ils ne sont pas responsables, on se chamaille sur le détail et on oublie l'essentiel:
- l'absence de démocratie
- la pauvreté,
- l'ignorance,
- les harragas qui préfèrent risquer leur vie pour fuir leurs pays,
- le sous développement,
- le chômage,
- la corruption endémique

je m'arrête la car je risque de manquer de place !
Hein!
Auteur : zakaria II
Date : le 21 juillet 2015 à 18h32
Quel ambiguïté! "je suis d'accord, je veux bien, mais ... je ne suis plus d' accord. pffff.
Oups, le Maroc fait son aïd quand la nouvelle lune du deuxième cycle est dans son ciel, je connais un pays par jalousie (l'année dernière) ne le fête que le lendemain alors que c'est la même nouvel lune dans un même ciel.
Pour le reste il faut que tu ne danse pas a la marelle, tantôt tu aime tantôt tu aime pas .
Le Maroc ne s'est jamais revendiqué le droit de l'aïd.
Dima le Maroc, le Maroc ci le Maroc ça. Arrêter d'accuser le Maroc sans cesse. Soyez des hommes et assumez vous, retroussez vous les manches et mettez vous au travail. Votre pays pour ne pas le citer est dans un volcan. Tous s’arrêtera, il y a l'abondance suivi forcément par la décadence et bien sur la chute se sera a cause du Maroc.
Dernière modification le 21/07/2015 19:27
Hein ?
Auteur : Oumniya.
Date : le 21 juillet 2015 à 17h05
Pas compris la première phrase.

Pour le reste, je continue à dire que je prends jamais au sérieux le Maroc. Il n'y a qu'à voir le contenu du journal télévisé marocain pour s'en rendre compte. Bref.

Concernant le fait que le Maroc aurait toujours raison sur l'observation du croissant lunaire et donc du début et de la fin du ramadan ainsi que de la fête du sacrifice, je voudrais bien y croire mais j'y arrive pas. On dirait plus que les décisions sont prises aléatoirement. Bizarrement tous les pays se trompent sauf lui.

Quant à ta dernière phrase, je veux bien, mais ca ne se voit pas sur le pays en lui-même. Faut déjà enseigner l'islam sur son territoire avant d'aller le faire ailleurs.

Oui on rigole!
Auteur : zakaria II
Date : le 21 juillet 2015 à 16h35
Tu voudrais bien pour le Maroc et a la fin tu te fends le coeur pour le Maroc. Meskina!
Pour les religieux ont les éduques et les apprivoises, Les places sont limités! Le Maroc c'est le seul pays a qui on demande des religieux. Renseigne toi.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com