Menu

Politique Publié

L'exception marocaine menacée par Daesh selon Foreign Policy

L’ «exception marocaine» si louée lors de la vague du «Printemps arabe» serait-elle en danger face à la menace Daesh ?,  s’interroge Foreing Policy. Le magazine, armé de chiffres officiels sur la mauvaise performance de l’économie marocaine et le ralentissement du marché de l’emploi, sonne le tocsin avant qu’il ne soit trop tard.

Temps de lecture: 2'
DR

Face à la menace terroriste de Daesh, le Maroc manque de temps, constate Foreign Policy. «Le chômage et la stagnation alimentent l'extrémisme» alors que «les réformes graduelles du roi ne parviennent pas à le circonscrire», souligne le magazine américain.

Certes la publication salue «l’approche novatrice, orientée vers la croissance et combinant les fondamentaux de l’économie de marché occidentale et le modèle économique islamique» adopté par le royaume depuis quelques années. Néanmoins il est lieu de noter que «malgré un taux de croissance de 4.6% entre 2000 et 2010, les niveaux de pauvreté, d'inégalité, d'analphabétisme et du chômage parmi des diplômés récents ne s'étaient pas améliorés depuis 2000, au moment où la corruption de l'élite et le copinage sont de plus en plus prononcés».

Dynamiser l’économie et accélérer les réformes pour mieux contrer Daesh

Foreing Policy relève, non sans inquiétude, que «la croissance économique a baissé à une moyenne de 3.7% entre 2011 et 2014». Elle se situait à seulement 2,4% l’année dernière, selon le tout nouveau rapport de Bank Al Maghrib présentée le 4 juillet au roi Mohammed VI.

Un contexte morose qui impacte négativement le dynamisme du marché de l’emploi. «Le taux de chômage, qui était descendu à 9,1% en 2010, a depuis stagné avec seulement 21,000 nouveaux emplois créés en 2014», soit la deuxième plus faible création au cours des quatorze dernières années comme le soulignait la banque centrale.

Les signaux ne sont plus au vert. L’ «exception marocaine» commence à être remise en question. Et il en est de même pour l’ «embellie» louée par le gouvernement Benkirane. La «relative stabilité» du royaume fait face à la menace terroriste de Daesh. Foreign Policy croit que le remède au danger extrémiste consiste en une poursuite de la transition de l'économie de rente à une autre plus moderne orientée vers la production. Le magazine américain se prononce, également, pour une délégation des pouvoirs du roi au gouvernement PJD pour surmonter rapidement l’hostilité de certains centres d’intérêts à la politique des réformes.

Si et seulement si
Auteur : hhhhhhhhhhh
Date : le 14 juillet 2015 à 15h45
Donc si il y a un pbl le1er responsable est le makhzen. Je suis tout à fait d'accord avec toi.
Cependant, quand on regarde autour de nous, ne crois tu pas que nous sommes bien loti??? Et bien je te confirme que oui et Ca tu ne peux pas le nier petit, donc effectivement le 1er responsable de ce bien être autour du mal qui nous entoure est bien celui qui tiens les rennes comme tu dis. Et hmdl d'ailleurs.
Et vu que t'es père qu'il se trompe comme tu dis, en attendant tu peux remercier notre roi alors pour notre bien etre depuis notre indépendance si tu pense ce que tu dis.
Jte mets au défi de dire du bien de notre cher roi mdrr
Hypocrite.
les pompiers incendiaires.
Auteur : MERETA
Date : le 12 juillet 2015 à 20h32
Ce qui alimente l'extrémisme c'est surtout l'importation au Maroc du MODEL SOCIAL LIBERTAIRE OCCIDENTAL.
On a ici plusieurs exemples: affaires des minis jupes, l'appel à la dépénalisation de l'adultère et de l'homo-erectus, le titrage de certains journaux et magasines marocains attaquant l'Islam............etc.
Il me semble qu'il y a des mains étrangères qui veulent déstabiliser le pays comme ils ont su le faire au moyen orient.

C pas faux
Auteur : hhhhhhhhhhh
Date : le 11 juillet 2015 à 15h40
Mais avant de parler des pbl, il faut regarder le contexte, le Maroc est entouré de pays en crise. Rien que pour ca, on peut si vanter de vivre comme on le fait!!!
responsabilite..
Auteur : bbram
Date : le 11 juillet 2015 à 11h23
Le monde n'est pas assez destabilise pour croire qu'on veux en rajouter?
Bien sur que la guerre fait gagner des sous a certain,mais la guerre qu'on peux controler, alors qu'aujourd'hui ce qui se passe vers le moyen orient n'est plus controlable, comme si ca ne sufisait pas tu pense qu'on veux l'etendre jusqu'au maroc? Non c'est pas serieux! Je sais que ce qui ne te plait pas, c'est qu'on pointe le doigt sur ton roi et sa politique, le meme magazine quand il vantait"l'exeption marocaine" etait considere comme serieux, professionel et denuee d'arriere pensee!
Mais des qu'il emet des critiques, il n'est plus credible,..

J'espere de tous coeur qu'ils se trompent dans leur analyse, mais s'il y a des problemes au maroc,le premier responsable est celui qui tiens les rennes du pays, avec les instances du makhzen, on connait leur methode,si quelque chose reussi, on fait tout un carnavale,mais si ca ne va pas, on disparait de la circulation,.."ah,c'est pas moi,..ah,j'ai rien vu,"...ou bien"ah,c'est la faute de l'autre.."
Let's try pjd ?!
Auteur : Marocain2souche
Date : le 11 juillet 2015 à 04h48
Ça c'est bien les Americains !
Ils nous ont accoutumé au deni des réalités sociale pour le beau reve étoilé.(à coup de f-16).
Des décisions à l'emporte pièce risquant de fragiliser des structures sociales faconneffaçonnés par lea siècles et en harmonie avec leurs environnement..

Le pjd de l'avenir aura peut etre la légitimité, nationale, et internationale d'instaurer des lignes directrices,
ils devraient peut être s'inspirer des cousins Turques...Notament en matière d'image et respect des minorités.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com