Menu

Mode Publié

Jnoun, une nouvelle marque de prêt à porter marocaine contemporaine

Zahra et Meriem Bennani sont deux soeurs aux caractères très opposés. Passionnées de mode, elles ont décidé d'allier leur talent pour se lancer dans l'entreprenariat  et créer leur propre marque de vêtements.

Temps de lecture: 2'
Jnoun, une nouvelle marque de prêt à porter marocaine contemporaine
Jnoun, une nouvelle marque de prêt à porter marocaine contemporaine
Jnoun, une nouvelle marque de prêt à porter marocaine contemporaine

C’est l’histoire de deux sœurs, l’une ayant fait carrière aux Etats Unis dans le milieu artistique et l’autre en France dans le milieu des médias. «Nous avons des personnalités très différentes, Jnoun est le résultat d’un travail de longue haleine que nous avons muri ma sœur et moi-même depuis de nombreuses années», confie Zahra Bennani.

Après l’obtention de leur Bac au Maroc les deux sœurs se sont installées à Paris. Zahra y a poursuivi des études de communication, marketing et management des media au CELSA Paris, alors que Meriem y a fait des études artistiques à l'Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Paris. Mais après son expérience à l’étranger, Zahra décide de rentrer au bercail pour y créer son entreprise avec sa soeur, encore installée à New York. 

«Jnoun a été une manière de renouer avec le Maroc, tout en vivant à New-York où je suis installée depuis quelques années» confie Meriem. Pour Zahra cependant: «cette aventure est une manière d’unir nos talents et partager ensemble nos passions communes, cette nouvelle expérience nous permettra également de mieux appréhender le marché marocain et de mettre en pratique nos compétences pour mener à bien ce projet qui nous tient à cœur» conclue-t-elle. 

La collection de vêtements que présentent les deux créatrices se veut contemporaine tout en étant imprégnée de la culture marocaine, un style minimaliste, épuré, avant-gardiste et dans l’air du moment. La première collection Jnoun est présenté par les deux sœurs comme «un voyage de l'océan atlantique aux paysages désertiques, qui se réapproprie des fragments typiques du panorama marocain et y infuse une sensibilité contemporaine». La collection est structurée autour de deux imprimés. Le premier est l’imprimé caïdale qui est une adaptation du motif de la tente éponyme déployé sur un océan digital. Quant au second nommé «dune», il s’agit d’une composition numérique réalisée à partir de photographies génériques du Sahara.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com