Menu

Culture Publié

Mawazine : Un Marocain décide de poursuivre J-Lo en justice

Un Marocain a décidé d’attaquer Jennifer Lopez en justice. Il reproche à la chanteuse américaine un attentat à la pudeur et un outrage aux bonnes mœurs.

Temps de lecture: 1'
DR

J-Lo continuer de faire couler beaucoup d’encre au Maroc suite à sa prestation à l’occasion de la 14ème édition du festival  Mawazine. Sa danse très sexy et ses tenues provoquantes, ont été considérées comme inadmissibles, choquantes, et allant «à l’encontre de la loi de l’audiovisuel » selon  le ministre de la Communication et porte parole du gouvernement Mustapha El Khalfi. Il faut dire que ce qui fait davantage grincer des dents c’est la diffusion du concert de la Bomba Latina sur la chaine nationale marocaine 2M à une heure de grande écoute. Ainsi, plusieurs millions de téléspectateurs ont pu regarder le show et profiter des jolies courbes de la chanteuse d’origine portoricaine.

Une plainte déposée contre J-Lo

Un Marocain qui affirme avoir accidentellement assisté au concert de Jennifer Lopez a décidé de poursuivre en justice la célèbre chanteuse. Dans sa plainte relayée par Médias24, il affirme avoir été à proximité de la scène OLM Souissi au moment des faits. Son attention attirée par un groupe de mineurs non loin de l’hôtel Sofitel, il décide de s’approcher lorsqu’il découvre, précise t-il, «une femme d’une quarantaine d’années aux mœurs légères déhanché son corps dévêtu et braillé des chansons vulgaires d’une grossièreté indéniable». Le plaignant décidé alors de poursuive J-Lo et le président de Maroc Cultures pour obscénité publique.

Il s’est notamment basé sur l’article 484 du code pénal qui stipule que «Quiconque, par son état de nudité volontaire ou par l’obscénité des ces gestes et de ses actes commet un outrage public à la pudeur est puni de l’emprisonnement d’un mois à deux ans et d’une amende de 200 à 500 dirhams». Mais Jennifer Lopez ayant quitté le Royaume pour rejoindre son domicile à Los Angeles, il semble désormais  difficile de la faire comparaitre pour répondre de ses actes.

@Claire
Auteur : Zzef
Date : le 08 juin 2015 à 08h36
Il y a des lois au Maroc, donc ont les recpectent ! Si ca ne vous plais pas libre a vous d'oeuvrer pour les changer.
Les Marocains et les pays du maghreb n'ont que faire de l'image qu'ils donnent a l'export. Leurs efforts sont concentrés sur les difficiles taches de retablissement de la justice, d'eradication de la pauvreté et la sécurisation du pays et de ces citoyens. Tous ce que le peuple demande ...
Vous pensez defendre La Femme mais c'est vous feministes occidenataux qui lui font le plus de mal, en la transformant en objet il n'y a qu'a allumer la télé en france... Enfin ceci n'est que mon humble avis.
Y a-t-il une loi au Maroc qui permette de poursuivre
Auteur : Claire Defresnes
Date : le 05 juin 2015 à 10h58
Y a-t-il une loi au Maroc qui permette de poursuivre la pudibonderie?

Non? Dommage!

Parce que quelle image déplorable de pays arriéré et d'obsédés sexuels ces tartuffes donnent du Maroc!

Heureusement que la plupart des Marocains ne sont pas aussi dérangés psychiquement et sexuellement.
Lopez
Auteur : adilfassi
Date : le 05 juin 2015 à 09h38
C pas j-lo qui faut mettre en justice c les organisateur la honte pour nous marocain de l étranger
Outrage public à la pudeur et humiliation aux Marocains
Auteur : limakarim
Date : le 04 juin 2015 à 22h50
Je suis tout à fait d'accord avec ce brave Marocain désirant poursuivre cette puce chanteuse. En cas de son départ, les responsables l'ayant autorisée à venir au Maroc payeront à sa place, celà si vous dites que nous sommes dans un état Islamique et démocratique.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com