Menu

Sport   Publié

Irlande du Nord – Maroc : Il s’en est fallu de peu...

Au terme d’un match maîtrisé dans l’ensemble, les Lions de l’Atlas ont ramené un match nul (1-1) de leur déplacement à Belfast, pour ce qui était le premier match d’Eric Gerets sur le banc marocain. Le Maroc qui avait ouvert le score par Chamakh, aurait même pu s’imposer, sans le pénalty irlandais à 5 minutes de la fin du match.

Temps de lecture: 2'
DR

Pour sa première sortie avec les Lions de l’Atlas, Gerets aurait certainement mérité une victoire, tant ses poulains ont démontré de belles dispositions ce mercredi à Belfast contre l’Irlande du Nord. Mais le technicien belge aura joué de malchance du début à la fin. Ainsi, dès la veille du coup d’envoi, le Lion de Rekem doit déjà se passer de Mounir El Hamdaoui, blessé, qui rejoint Taarabt, Boussoufa, et Basser, sur la liste des absents de marque.

Au coup d’envoi, profitant de ces indisponibilités de dernière minute, Nacer Chadli et Younès Belhanda sont promus titulaires, pour leur première sélection avec les Lions de l’Atlas. En attaque, le duo Chamakh-Hadji est reformé pour la première fois depuis les éliminatoires CAN/Coupe du monde 2010. En défense, le revenant Badr El Kadourri a pris place sur le flan gauche de la défense.

Le Maroc entre bien dans la partie, et se procure les premières occasions sérieuses de la partie dès le 1er quart d’heure de jeu. Mais à l’image des autres rencontres, les attaquants manquent de réalisme dans le dernier geste. C’est d’ailleurs ce qui résume la première période : une nette domination marocaine, quelques occasions, mais aucun but.

De retour des vestiaires, les Marocains repartent sur le même rythme, loin d’être impressionés par leurs adversaires. Présent dans les duels, ils poussent leurs adversaires dans leurs derniers retranchements, et les obligent à faire des erreurs. C’est d’ailleurs sur l’une d’elles qu’intervient l’ouverture du score à la 55e minute, signée Marouane Chamakh. Le joueur d’Arsenal signait ainsi son premier but avec les Lions de l’Atlas en 2010, à la bonne heure. Ce premier quart d’heure de seconde période, euphorique pour les Lions de l’Atlas, voit Adil Hermach envoyer un missile des 30 mètres, sur la transversale du portier nord-irlandais. Ce sera la dernière action dangereuse des Lions de l’Atlas, qui se contentent par la suite de gérer leur avantage. Mais jamais à l’abri, les Marocains concèdent un pénalty à 5 minutes du terme, sur une faute de Souleymani. Patterson transforme la sentence, et permet aux deux équipes de se quitter dos à dos.

Première réussie pour Chadli, Youssef El  Arabi en voulait plus…

Notons qu’en dépit du résultat de parité, certains joueurs ont marqué de bons points. L’un d’eux n’est autre que Nacer Chadli. S’il a dû profiter d’une absence pour récolter une place de titulaire, l’ailier du FC Twente a parfaitement su s’intégrer au groupe. Il a ainsi parfaitement su palier l’absence de Boussoufa, en apportant vitesse et technique sur son flan gauche, et précision sur les balles arrêtées. Vu sa régularité et son jeune âge (21 ans), il devrait régulièrement rentrer dans les plans de Gerets.

Pour ce qui est du meilleur buteur de Ligue 1, toujours pas de but avec les Lions de l’Atlas, mais une belle envie démontrée. Entré à 10 minutes du terme à la place de Chamakh, il a apporté sa fraîcheur, et constamment mis sous pression la défense adverse. Manque de chance pour lui, sa frappe dans les arrêts de jeu fuit le cadre. Il devra donc attendre pour ouvrir son compteur but avec le Maroc, tout comme Gerets devra encore patienter pour décrocher son premier succès.

Résumé de la partie

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com