Menu

Transports Publié

Opération Transit 2015: Le Maroc et l'Espagne s'activent pour garantir la fluidité et la sécurité

Une hausse du nombre de voyageurs dans le cadre de l’opération transit est attendue cette année. Pour y faire face, le Maroc et l’Espagne s'activent pour garantir la fluidité et la sécurité durant les périodes de pic.

Temps de lecture: 2'
DR

A quelques jours de son lancement, l’Opération Transit se prépare activement des deux côtés de la rive méditerranéenne. La commission mixte hispano-marocaine s’est réunie ce lundi à Tolède, au nord-ouest de l’Espagne, sous la co-présidence de Khalid Zerouali, gouverneur et directeur de l’immigration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, avec la participation d’Azzedine Benmoussa de la Fondation Mohammed V pour la solidarité, des représentants du ministère des Affaires étrangères, ainsi que du directeur du port de Tanger, Najelaa Diouri et le directeur de la Marine marchande, M. Chokri, rapporte Europa Press.

+8,5% de passagers attendus

Objectif : assurer la fluidité et la sécurité de l’opération. Et pour cause, les autorités espagnoles s’attendent à accueillir jusqu’à 2,5 millions de passagers au cours de l’opération qui démarre le 5 juin au Maroc et le 15 juin en Espagne, rapporte la presse ibérique. Si ces prévisions se réalisent à terme, l’opération aura enregistré une hausse, de 8,5% du nombre de voyageurs qui n’était que de 2,2 millions l’été dernier.

Par ailleurs, un pic des voyages est attendu début août, au lendemain du mois de ramadan qui devrait prendre fin à la mi-juillet. On attend donc une grosse affluence dès cette période, pour s’intensifier au mois d’août coïncidant avec la période traditionnelle de vacances des travailleurs MRE. Ce qui ramènera le cycle de l’opération transit à la normale, après les changements de ces dernières années dus à la célébration du mois de ramadan en pleines vacances d’été.

Dispositif et mesures

Ainsi, un dispositif a été mis en place en vue de faciliter le transit pour les voyageurs MRE. Il comprend entre autres une assistance sociale adéquate pour tous les problèmes que peuvent rencontrer les passagers durant l’opération. A cet effet, 74 traducteurs et travailleurs sociaux seront affectés dans les ports espagnols reliés au Maroc. En outre, les voyageurs auront droit à une assistance santé dont la Croix-Rouge espagnole assurera une partie des services.

Certaines mesures pratiques ont également été prises pour faire face à l’affluence des passagers les jours de pic. Le port de Tarifa, déjà, mettra en place l’interchangeabilité des billets et restreindra le passage des véhicules pendant ces jours. Aucune mesure de ce genre n’a été signalée pour les autres ports, mais une certaine fluidité est attendue à Algesiras en raison de l’arrivée des trois compagnies marocaines nouvellement autorisées, à savoir Intershipping, Naveline et Red Fish. A Almeria, seule la compagnie espagnole Acciona assure la navette à destination de Nador.

De leur côté, les autorités marocaines n’ont pas encore officiellement communiqué sur l’opération Marhaba de cette année. Nous avons tenté en vain de joindre la Fondation Mohammed V pour en savoir plus. Mais cet été serait l’occasion pour Rabat de se rattraper après la promesse non tenue de fluidité des contrôles au niveau des passagers frontaliers faite l’été dernier.

les douaniers
Auteur : ainvittel
Date : le 02 juin 2015 à 22h18
je vais tous les ans au maroc et parfois plusieurs fois par an, les douaniers jamais eu de souci, sont très conciliants, et je ne me souviens pas d'avoir eu à donner des backchichs
faut arrêter de colporter des conneries sur les gens qui font leur boulot correctement
Oui ta raison
Auteur : Oujdaoui.
Date : le 02 juin 2015 à 19h11
On devrais pas nous dégonfler car se dégonfler est un manque de courage et surtout quand on a rien a nous reprocher .
Au sujet de la corruption de certains fonctionnaires dans nos ports , la faute est dû a certains MRE et que pas mal d'entre eux dès qui sont interpeler pas un douanier , le billet apparaitrat automatiquement et c est cela
leur défaut depuis X temp .
Par contre au port de Nador en provenance de Sete , tous est parfait avec des caméras un peu partout , je t'assure
entre le débarquement , la douane , la police pas plus de 30 mn , car les grosses patates de ces fonctionnaires sont présent a chaque débarquation .
Espérant que cette année tous vat bien se passer pour nous , car le débarquement en provenance de Sete vat être a Melilla et non a Nador .
Dernière modification le 02/06/2015 19:15
Les MRE veulent une Vrai Compagnie Maritime Marocaine
Auteur : aswatfree
Date : le 02 juin 2015 à 18h34
Exprimer vous pour transmettre vos remarques et vos suggestions aux responsables de notre pays, on signant une Pétition à ce sujet, Cliquez sur le lien:
https://www.change.org/p/monsieur-aziz-rabbah-plusieurs-millions-de-mre-souhaitent-la-cr%C3%A9ation-d-une-compagnie-maritime-marocaine
Denoncer c'est encore mieux...
Auteur : Daït Aoua
Date : le 02 juin 2015 à 16h34
Filmer NON... c'est interdit si tu te fais ramasser cela te coutera cher, mais denoncer OUI...car il y a des gens honnêtes au MAROC à la Douane.....et ailleurs

iL FAUT DENONCER;;;denoncer ....dénoncer ...et toujours dénoncer, faut pas avoir peur....si tu n'as rien à te reprocher, je repete des gens bons et bien ça existe... ! encore au Maroc, il faut juste avoir du courage, et être un vrai homme un vrai citoyen... bonne vacances à vous tous....! et surtout aussi n'oublie pas de marchander tes achats de fruits et légumes au SOUIKA....le matin....!
c'est bientot lblad.
Auteur : nordinsam
Date : le 02 juin 2015 à 13h11
il faut pas s'inquiétter on sait comment ca dérole a la douane.ils sont content de nous voir,ils vont tout éssayer pour recevoir le Bakchich mais on est contre.
wallah walo pas de Bakchich au contraire éssayey de filmer ceux qui donnent et ceux qui recoient le Bakchich.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com