Menu

Sport   Publié

Football : Hassad demande un rapport détaillé sur les agressions subies par le Raja en Algérie

Le Raja est éliminé de la course au titre de la ligue des champions d'Afrique. Une défaite au goût amer auquel s’ajoutent les agressions des forces de l’ordre algériennes contre les Marocains présents le vendredi 1er mai au stade de Sétif.

Temps de lecture: 2'
DR

Une nouvelle crise en perspective dans les relations déjà tendues entre le Maroc et l’Algérie. Le ministère de l’Intérieur a demandé aux services de l’ambassade du royaume à Alger de lui fournir un rapport détaillé sur les agressions subies par le staff technique et des supporters du Raja ainsi que la délégation des journalistes marocains au stade de Sétif.

L’intervention de Mohamed Hassad a contraint le consul général, Abdellah Oudadèss, de revenir sur le stade du 8 mai afin de recueillir sur place les informations nécessaires auprès des dirigeants du club casablancais, rapporte un média marocain.

Supporters, président du Raja et journalistes agressés

Le diplomate marocain a assisté à la scène où les forces de l’ordre algériennes ont tabassé des supporters du Raja, notamment à la fin de la rencontre, causant au moins quatre blessés graves transportés d’urgence dans des hôpitaux de Sétif. Une partie du public, fuyant les coups de matraques, a pu trouver refuge sur la pelouse du stade du 8 mai.

Les journalistes marocains qui accompagnaient le Raja n’étaient guère mieux lotis. Les organisateurs les ont délibérément installés à côté des ultras de l’ES Sétif. Les représentants des médias nationaux ont eu à subir des insultes et des jets de bouteilles de la part des Algériens.

L’envoyé de la chaîne Medi1 TV a même été roué de coups par la police locale, indique le site d’actualité du Raja. La même source ajoute qu’à la fin de la rencontre, les forces de l’ordre ont empêché pendant 45 minutes les journalistes marocains de regagner les vestiaires.

Par ailleurs le président du Raja, Mohamed Boudrika, a été attaqué par son homologue de l’ES Sétif sous l’œil passif de la police algérienne et de l’arbitre tunisien de la rencontre. «Nous avons été physiquement et verbalement agressés par des agents de sécurité et des officiels du Wifak Sétif», a déclaré Boudrika aux médias

Que fera le Raja ?

L’intervention du ministre de l’Intérieur dans cette affaire annonce une saisie imminente de la Confédération africaine de football. Le rapport demandé au consul général du royaume en Algérie devrait bénéficier au club casablancais au cas où il décide de porter le dossier devant la CAF.

Ces graves incidents ne sont que la suite logique de l'accueil très froid réservé à la délégation du Raja et l'hôtel de mauvaise qualité choisi par les dirigeants de l’ES Sétif pour y loger les Marocains. Et pourtant  «nous nous sommes bien comportés avec toutes les composantes de l’ES Sétif lors de leur déplacement à Casablanca, nous ne comprenons pas la raison pour laquelle on nous traite de cette manière», déplorait Boudrika.

C est mieux
Auteur : Oujdaoui.
Date : le 07 mai 2015 à 19h26
Sert bien ton frein car nous somment vraiment dans une descente a force centrifuge grave en lisant certains commentaires des 2 côtés .
Soyant sereins et c est le meilleur moyen de s en sortir .
Non se n est pas une raison
Auteur : Oujdaoui.
Date : le 07 mai 2015 à 19h07
Non se n est pas une raison , ni de juger ni d insulter qui que se soit et arrête STP .
Personne ne peut ni d interdire , ni t obliger d arreter de commenter , mais fais le au moins avec modération et tous irat dans le mieux pour les 2 cotés .
Plus rien à dire.
Auteur : mandrin
Date : le 07 mai 2015 à 17h39
Voila ce que tu as écris : "Si je vois un algérien au Maroc, je lui crache dessus "
Donc tu n'attends pas qu'il te parle mal pour lui cracher dessus.
Si je te disais le fond de ma pensée à ton sujet, je serai censuré, alors je ronge mon frein et je laisse les autres commentateurs algériens et marocains d'apprécier tes 2 commentaires.
_
Auteur : Isham33
Date : le 07 mai 2015 à 16h30
Ils prennent notre gentillesse pour de la faiblesse, il faut être sans pitié avec ces cas soce
_
Auteur : Isham33
Date : le 07 mai 2015 à 16h26
Si un Algérien me parle mal en France, je lui crache dessus en France
s'il s'en prend à des Marocain en Algérie comme des lâches et bien je m'en prendrai à des Algériens au Maroc...
donc en terme de lâcheté vous êtes les rois
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com