Menu

Article

Le Maroc a-t-il chassé le Polisario d’une réunion de l’ONU ?

Du 27 avril au 22 mai, le siège des Nations Unies accueillera la Conférence des Parties chargée d’examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires. Le vendredi 24 avril, une réunion sur le désarmement nucléaire à New York a tourné en dispute entre Rabat et Alger à cause du Polisario.

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

Le siège de l’ONU a été, hier soir, la scène d’une énième confrontation entre le Maroc et l’Algérie. Les travaux de la 3ème conférence des zones exemptes d'armes nucléaires a connu une confrontation directe entre les deux frères-ennemis.

Une fois de plus c'est le Polisario qui en est la cause. Alger, soutenue par quelques pays africains, voulait donner la parole à un représentant du Front mais c’était sans compter avec le refus catégorique de Rabat. Seuls les Etats dûment membres des Nations Unies ont le droit d’intervenir, a fait savoir le représentant du Maroc.

La requête algérienne et de certains Etats de l’Union africaine s’appuie sur une "signature" en 2009 par la «RASD» du traité de Pelindaba en Afrique du sud, du 11 avril 1996, portant création d’un zone exempte d’armes nucléaires en Afrique (ZENA). Un prétexte rejeté par le royaume. Pour mémoire, le Maroc avait adhéré à l’accord en question bien avant le Polisario. Il était même parmi les premiers Etats du continent à le ratifier alors qu’il n’est pas membre de l’organisation panafricaine, un certain 11 avril 1996.

La MAP et Reuters, deux versions différentes

«Les séparatistes ont été chassés de la salle où se déroulaient» la réunion,  annonce aujourd’hui une dépêche de la MAP. «Les travaux de cette Conférence internationale se sont poursuivis sans la participation des protégés de l’Algérie, ce qui a poussé cette dernière, devant ce nouveau camouflet, à ne pas participer au débat, en retirant son représentant de la liste des orateurs», ajoute le canal officiel marocain.

L’agence Reuters apporte un son de cloche différent de celui de la MAP. Citant une source diplomatique, l’agence internationale parle d’une «suspension» de la conférence en attendant un règlement du différend maroco-algérien. En revanche du côté d’Alger, c’est le silence qui prévaut. Et il en est de même chez le Polisario.

Fatem l'enragé te répond
Auteur : FATEM95
Date : le 29 avril 2015 à 17h00
Je ne suis racketté ni par le flic ni par le douanier. Récemment j'avais eu quelques soucis administratifs aux frontières. J'ai pété les plombs. Figure-toi que l'officier est venu lui-même me demander des excuses. Et pourtant je ne suis pas fils de ministre ni de Général. On t'a élevé dans la haine du Maroc et tu répètes bêtement tel un perroquet deux ou trois phrases apprises par cœur. Et puis si vous pouvez toi et les trois autres timbrés changer de vocabulaire "béni oui oui" etc... Le texte appris ça se voit.

Dernière chose, le marocain est bien élevé. Il respecte la loi et l’autorité. Mais on e se soumet pas. On n'insulte pas les agents du pouvoir. Cela nous a évité dix ans de guerre civile. Et ce n'est pas rien.
c'est le Danemark peut etre votre bled
Auteur : fellaga
Date : le 29 avril 2015 à 16h33
le moindre garde champêtre au Maroc te racket, la douane on te racket, le flic au croisement te racket .Le douanier loue sa place quand il part en vacance, Vous vivez dans une hogra d'etat , Mais contrairement aux algériens qui n'ont pas peur d'insulter leurs pouvoir vous etes des béni oui oui , je parles de fatem et ces 3 ou 4 enragés .behhhh
EXCEPTION !
Auteur : Slimanof
Date : le 29 avril 2015 à 02h18
Il suffit de te lire pour savoir que sur les 40 millions d’algériens tu fais avec certains formatés sur le web qui généralement vivent au crochet de la France ) l'exception.

Les algériens qui vivent en Algérie la hogra de la junte et qui n'aspirent qu'à "bruler" s'en foutent du Sahara c'est vrai !!
formatage FLN
Auteur : Slimanof
Date : le 29 avril 2015 à 01h59
Je comprends ton ignorance toi qui n'a appris des livres d'histoire du FLN que la periode de 1954 à 1962 avec le fumeux et contesté 1million et demi de chahids pour te faire oublier ton passé de soumis.
Lis les vrais livres d'histoire et visite les villes comme Tlemcen où la patte des dynasties marocaines sont toujours visibles bien que dégradée mais qu'on se ferait un plaisir de restaurer grâce aux artisans marocains toujours soucieux de perpetuer leur art.

Dernière modification le 29/04/2015 02:07
Dont acte
Auteur : FATEM95
Date : le 28 avril 2015 à 19h13
Arrêtez de vous mêler de nos affaires et je reviens à mon état normal, celui d'ignorer votre existence. Je ne me porterai que mieux.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com