Menu

Technologie Publié

TIC : Le Maroc gagne 21 places dans le classement du World Ecomonic Forum

Après une piètre 99ème place l’année dernière, le Maroc redresse la barre. Le royaume se classe 78ème dans le nouveau classement du World Economic Forum sur les TIC, Global Information Technology Report. Il a ainsi gagné 21 places en l’espace d’un an, mais affiche encore quelques faiblesses.

Temps de lecture: 2'
DR

Classé au 99ème rang en 2014, le Maroc a réalisé un bond de 21 places pour se retrouver 78ème dans le nouveau classement du World Economic Forum sur l’utilisation des TIC, «Global Information Technology Report 2015». «Le Maroc est encore à une place moyenne, 78ème, mais c’est le pays qui a le plus progressé (+ 21 places) au cours de la dernière année», note le rapport.

Cette année, Singapour arrive en tête dans le classement avec un score 6,0 en devançant la Finlande (1ère en 2014) qui enregistre toutefois la même note. Suivent la Suède, les Pays-Bas et la Norvège qui affichent tous le même score (5,8), alors que la Suisse (5,7), les Etats-Unis (5,6), le Royaume-Uni (5,6), le Luxembourg (5,6) et le Japon (5,6) complètent le Top 10.

Ce rapport du WEF est basé sur dix critères : Environnement politique et réglementaire, Environnement des affaires et de l'innovation, Infrastructure, Accessibilité, Compétences, Utilisation individuelle des TIC, Usage dans les affaires, Usage du gouvernement, Impacts économiques et Impacts sociaux. Ces critères sont eux-mêmes regroupés en quatre catégories : Environnement, Disponibilité, Usage et Impact.

Accessibilité des TIC, le Maroc 24ème

Avec une note de 6,3, le Maroc est classé 24ème en matière d’accessibilité des TIC. Il enregistre également un rang honorable en matière d’utilisation des TIC par le gouvernement (41ème), d’impact social des TIC (64ème), d’usage individuel (70ème) et d’environnement politique et réglementaire (71ème).

Par contre, le royaume doit faire plus d’effort pour ce qui est de l’environnement des affaires et de l'innovation dans les TIC (83ème), l’infrastructure (87ème) l’utilisation des TIC dans les affaires (105ème), les compétences (110ème) ainsi que l’impact économique (120ème) des technologies d’information et de communication.

4ème en Afrique, loin au MENA

Sur le plan africain, le Maroc, avec un score global de 3,9, arrive 4ème dans le classement du WEF. Il est devancé par l’Ile Maurice (4,5) qui a gagné trois places par rapport à 2014, les Seychelles 74ème (4,0) et l’Afrique du Sud, 75ème (4,0).

Dans la région MENA et les pays arabes (Turquie incluse), ce sont les Emirats Arabes Unis qui trustent la tête avec une 23ème place, suivi par le Qatar (27ème), Bahreïn (30ème), l’Arabie Saoudite (35ème), l’Oman (42ème), la Turquie (48ème), la Jordanie (52ème) et le Koweït (72ème). Le royaume devance pour sa part la Tunisie (81ème), l’Egypte (94ème), le Liban (99ème), l’Algérie (120ème), la Libye (131ème), le Yémen (136ème) ainsi que la Mauritanie (138ème).

Intégration du Networked Readiness Index

Cette année, le « Global Information Technology Report 2015 » intègre la dernière itération de la Networked Readiness Index, qui évalue les facteurs, les politiques et les institutions qui permettent à un pays de tirer pleinement parti des TIC pour accroître la compétitivité et le bien-être. Sous le thème « TIC pour une croissance inclusive », ce rapport présente également des solutions pratiques pour permettre à chacun de bénéficier de et de participer à la révolution des TIC.

A noter également que le WEF avait revu son classement l'année dernière après avoir corrigé un indicateur concernant le Maroc. Ce qui avait valu au royaume une 90ème place. Avec ce chiffre réactualisé le bond du Maroc n'aurait dû être être que de 12 places cette année. 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com