En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Société Publié Le 26/10/2010 à 19h30

Billets d'avion de 7 journalistes annulés : La RAM ne veut-elle pas des médias espagnols à Laâyoune ?

Une compagnie aérienne qui ne veut pas de journalistes à bord ? A en croire le portail d'information espagnol Cope.es, la RAM aurait fourni un exemple de ce fait à priori improbable. Ce lundi, 25 octobre, 7 journalistes de médias espagnols qui espéraient se rendre à Laâyoune en provenance de Casablanca, auraient vu leurs billets annulés. Pour le moment, la RAM reste silencieuse à ce sujet.

Selon Cope.es, la seule explication que la RAM aurait donnée aux 7 journalistes est que «quelqu'un» a annulé leurs billets. Information qui laisse planer le doute sur l'origine de la décision qui a entrainé le chômage technique des journalistes.

Les 7 journalistes, dont un Marocain, devaient partir à Laâyoune, théâtre d'importantes manifestations de Sahraouis regroupés en campements en dehors de la ville, et d'affrontements qui ont couté la vie à un jeune Sahraoui dimanche dernier. Il est difficile d'avoir des informations neutres en provenance de cette région, il semble ainsi normal que des journalistes veuillent se rendre sur les lieux des faits. Des journalistes par ailleurs dûment accrédités auprès du Ministère de la Communication, poursuit le portail d'informations espagnol.

Mais ils ont été empêchés d'embarquer à bord du vol de la RAM, unique moyen de rallier rapidement Laâyoune. La Fédération des associations de journalistes espagnols (FAPE) a dénoncé «l'attitude coercitive» du Maroc et la décision de la Royal Air Maroc d'annuler les billets, rapporte Europa Press. La FAPE exige que le travail des journalistes soit «respecté» et demanderait par ailleurs à la RAM de restituer les billets aux 7 journalistes, ajoute l'agence de presse. Contactée à ce sujet, la compagnie aérienne s'est dite «au courant de l'incident» mais tarde encore à se prononcer.

Ce refus d'embarquement laisse perplexe. S'il s'agit, comme le sous-entend la FAPE, d'une manière d'empêcher les journalistes à faire leur travail, ce serait une manière peu élégante et mal placée.  A l'heure où le Maroc gagnerait à attirer les populations sahraouies par des libertés que le Polisario peut difficilement leur offrir, ces derniers jours le contraire semble se produire. Le Royaume donne l'impression de s'enliser dans un manque de transparence flagrant. A l'inquiétude suscitée par la mort du jeune Sahraoui, s'ajoute aujourd'hui le cas de la RAM qui semblerait faire figure d'outil politique dans l'affaire du Sahara. Pas de quoi rassurer ceux qui espèrent voir un traitement constructif du dossier.

52 commentaires
journalistes espagnoles
Auteur : zsahara
Date : le 30 octobre 2010 à 13h16
Ils peuvent et doivent faire leur reportage à Sebta , Méllila et en Espagne pour traiter la situation des gens marginalisés et du racisme.
Perturber le Maroc c'est crée un point poulué pour s"approvisionnner, vendre ses produits en contrebande et faire profiter la mafia du hachich et de la migration illégale.
Les journalistes doivent diagnostiquer et analyser les ressources espagnoles pour savoir pourquoi ces gens ont comme objectif arrêter le développement du Maroc et sa démocratisation.
mauvaise foi
Auteur : zsahara
Date : le 29 octobre 2010 à 14h12
Les journalistes espagnoles doivent changer leur direction simplement, pour couvrir les manifestations à Méllila.
Comme ils doivent clarifier le sort de Mustapha Ould sidi Mouloud à Tindouf où ils seront les biens venus.
Les espagnoles haissent les marocains :
- parce qu'ils n'ont jamais oublié les musulmans en
An alousie
- pour se protéger et proteger l'Europe des musulmans ; ils occupent sebta et Méllila ; par ordre du Pape;
- les richesses du Maroc du nord comme du sud ont été exploité par l'espagne; et ne peut sortir de sa crise qu'on semant le désordre au Maroc .
Ainsi, leurs mafias peuvent s'enrichir et leurs produits peuvent être vendus (contrebande).
Dommage que l'Algérie soutient un ennemi des musulmans pour affaiblir le Maroc ;
Chaque aura sa récompense selon sa foi.
S’abstenir, un signe révélateur de votre lâcheté!
Auteur : Twain
Date : le 29 octobre 2010 à 10h22
Je n’ai pas de leçons à recevoir de quiconque surtout pas de vous deux ; je ne laisserai personne, je dis personne, comploter d’une manière ou d’autre contre mon pays, et si vous avez des comptes à régler contre quelques abus dans le passé et bien vous n’avez qu’à vous adressez aux tribunaux compétents et l’IER ; sinon, gars à vous, je serai toujours là pour vous et aussi pour vos semblables point !
sujet
Auteur : Hassan H
Date : le 29 octobre 2010 à 09h56
Merci Admin, je ne répondrai donc pas à Twain qui m'a "auto-déchu" de ma nationalité ! :)


Pas de débat sur les personnes
Auteur : admin
Date : le 29 octobre 2010 à 00h26
Bonjour,

Les débats doivent se faire sur les idées et non pas sur les personnes. Merci d'en tenir compte à l'avenir.