Menu

Article

Dialogue inter-malien: Le Maroc dénonce l’ « opportunisme » de l’Algérie

Le royaume est solidaire avec les revendications autonomistes des Touaregs du nord du Mali. Par le biais du ministère des Affaires étrangères, Rabat appelle à une solution de compromis qui tient compte des aspirations des mouvements de l’Azawad.

Publié
Round du dialogie inter-malien (Photo AFP)
Temps de lecture: 2'

Après une période de silence, le Maroc dénonce la manière unilatérale et «opportuniste» avec laquelle l’Algérie a conduit le dialogue inter-malien. Le royaume «note avec une grande déception le recul préoccupant que connaît le processus de paix au nord du Mali», indiquait hier soir un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Pour le Maroc, la solution à la crise malienne «ne peut pas être obtenue, à coups de menaces, de manœuvres d’intimidation ou de chantage, surtout de la part de parties qui n’ont aucune légitimité pour le faire et qui ont toujours agi pour la déstabilisation de la région».

Le Mali n’est pas une «arrière-cour privée» de quiconque

Rabat se montre, ainsi, très solidaire avec le refus de la Coordination des mouvements de l’Azawad de parapher l’accord d’Alger du 1er mars. La Maroc apporte ainsi un précieux soutien aux revendications autonomistes des trois composantes de la Coordination, créée le 28 octobre 2014.

Le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), le Haut-conseil de l'unité de l'Azawad (HCUA) et le Mouvement arabe de l'Azawad (MAA) font face, en effet, à des pressions algériennes pour signer l’accord d’Alger. De son côté, Rabat appelle à une solution de compromis qui «préserve l’intégrité territoriale, l’unité nationale du Mali et répond aux aspirations de ses populations, y compris celles du nord du pays».

Le royaume se prononce pour une solution négociée et nullement imposée aux Touaregs. Le texte du département de Salaheddine Mezouar est nostalgique du temps où la CEDEAO (Communauté des Etats d’Afrique de l’ouest) menait les pourparlers de paix entre le gouvernement de Bamako et les factions armées de l’Azawad.

La fuite de l’ancien président Burkinabais, Blaise Compaoré, en octobre dernier, avait largement bénéficié au voisin de l’Est en s’autoproclamant comme le seul et unique parrain du dialogue inter-malien même s’il est loin de remplir la condition de la neutralité exigée des médiateurs de conflits. Sa proximité avec le gouvernement du président Ibrahim Boubacar Keita est pointée du doigt par les Touaregs et rend les négociations difficiles. Le 17 mars à Kidal, la Coordination des mouvements de l’Azawad avait jugé l’accord d’Alger «fondamentalement insuffisant».

Confirmation
Auteur : selll
Date : le 06 avril 2015 à 00h59
merci la carte est claire les frontières sont pratiquement les même depuis 1236 !! pour en info ensuite l'Algérie à accepter l'allégeance au grand empire Ottoman par solidarité au califat d'Istanbul !!
Précisions
Auteur : selll
Date : le 05 avril 2015 à 22h02
Oui le Fondateur du courant religieux et politique est Ibn Toumert, il meurt rapidement mais Abdelmoumen est réellement le fondateur de la dynastie et c'est sous sa direction que les Almohades ont réussi une ascension fulgurante .
Il est né au pied du mont Tadjra près d'Honaïne, fils d'un potier du pays des Traraar, à l'ouest de l'actuelle Algérie, entre 1094 et 1104.

Le terme Algérie provient du nom de a ville d'Alger et le terme Maroc provient du nom de la ville de Marrakech.

Le tracé des frontières actuelles coté Maroc est plus ou moins fixe depuis la naissance du royaume Zianide de Tlemcen, soit en 1236 et non pas par la France comme certains vendus à la France veulent nous le faire croire !!
Reponse Drole
Auteur : selll
Date : le 05 avril 2015 à 21h22
La bibliothèque George Pompidou pour lire l'histoire du Maghreb waw franchement tu as d'autre idée de se type ??
Je te propose de lire Ibn Kheldoune c'est plus sure comme source que tes historiens colonialistes !!

D'autre part l'Algérie à toujours existé navré et on ne l'appelait pas wilaya te Tlemcen. essaye de lire dans ta bibliothèque tu verra tu aura trois mille ans d'histoire à Lire sur ce pays !!
Tu as tout faux,
Auteur : moden
Date : le 05 avril 2015 à 20h29
Soit tu travestis l'histoire, soit tu as lu un livre d'histoire dédicacé par les généraux algériens, si tu veux connaître la vraie histoire du Maroc, alors je te conseille d'allez à la bibliothèque centre Pompidou à Paris. sinon arrête d'induire sciemment les lecteurs en erreur et propager ta propagande.

D'autre part, l'Algérie n'a jamais existait en tant que nation, on l'appelait juste la Wilaya de Tlemcen avant l'Algérie française, c'est la France qu'elle l' a crée en 1962
tordre le coup à l'histoire
Auteur : EL MOROCCO
Date : le 05 avril 2015 à 20h24
Le fondateur des Almohades est Mehdi Ben Toumert et non Abdelmoumen qui était son élevé et nedroma était almoravide donc marocaine,le point de départ de cette dynastie est Tinmel haut atlas région de Marrakech,le terme Algérie se limitait à l’algérois Turc,et l’Algérie dans sa dimension géographique actuel est apparu avec les français qui ont tracé la frontière selon leur bon vouloir et intérêt en tant que puissance coloniale ;c'est pas bon de tordre le cou à l'histoire
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com