Menu

Article

Dialogue inter-malien: Le Maroc dénonce l’ « opportunisme » de l’Algérie

Le royaume est solidaire avec les revendications autonomistes des Touaregs du nord du Mali. Par le biais du ministère des Affaires étrangères, Rabat appelle à une solution de compromis qui tient compte des aspirations des mouvements de l’Azawad.

Publié
Round du dialogie inter-malien (Photo AFP)
Temps de lecture: 2'

Après une période de silence, le Maroc dénonce la manière unilatérale et «opportuniste» avec laquelle l’Algérie a conduit le dialogue inter-malien. Le royaume «note avec une grande déception le recul préoccupant que connaît le processus de paix au nord du Mali», indiquait hier soir un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Pour le Maroc, la solution à la crise malienne «ne peut pas être obtenue, à coups de menaces, de manœuvres d’intimidation ou de chantage, surtout de la part de parties qui n’ont aucune légitimité pour le faire et qui ont toujours agi pour la déstabilisation de la région».

Le Mali n’est pas une «arrière-cour privée» de quiconque

Rabat se montre, ainsi, très solidaire avec le refus de la Coordination des mouvements de l’Azawad de parapher l’accord d’Alger du 1er mars. La Maroc apporte ainsi un précieux soutien aux revendications autonomistes des trois composantes de la Coordination, créée le 28 octobre 2014.

Le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), le Haut-conseil de l'unité de l'Azawad (HCUA) et le Mouvement arabe de l'Azawad (MAA) font face, en effet, à des pressions algériennes pour signer l’accord d’Alger. De son côté, Rabat appelle à une solution de compromis qui «préserve l’intégrité territoriale, l’unité nationale du Mali et répond aux aspirations de ses populations, y compris celles du nord du pays».

Le royaume se prononce pour une solution négociée et nullement imposée aux Touaregs. Le texte du département de Salaheddine Mezouar est nostalgique du temps où la CEDEAO (Communauté des Etats d’Afrique de l’ouest) menait les pourparlers de paix entre le gouvernement de Bamako et les factions armées de l’Azawad.

La fuite de l’ancien président Burkinabais, Blaise Compaoré, en octobre dernier, avait largement bénéficié au voisin de l’Est en s’autoproclamant comme le seul et unique parrain du dialogue inter-malien même s’il est loin de remplir la condition de la neutralité exigée des médiateurs de conflits. Sa proximité avec le gouvernement du président Ibrahim Boubacar Keita est pointée du doigt par les Touaregs et rend les négociations difficiles. Le 17 mars à Kidal, la Coordination des mouvements de l’Azawad avait jugé l’accord d’Alger «fondamentalement insuffisant».

a sell..
Auteur : samquebec
Date : le 06 avril 2015 à 17h04
charmeur a raison.

prend une carte d afrique datee de avril 2015 et non du moyen age.
tu feras ta conclusion tout seul..

les frontieres de l algerie ont ete tracees a la regle par les francais au detriment de ses voisins..

mais la n est pas le probleme majeur,le vrai probleme de l algerie est son regime qui a une haine demesuree de son frere marocain qui sans gaz ni petrole affiche une economie insolente,excellente et tournee vers l avenir.

l algerie au contraire a opter pour une economie basee sur la rente petroliere..un choix et un projet politique suicidaire que tous les economistes et elistes algeriens denoncent..

le venezuela qui aussi depend essentiellement de la rente petroliere est au bord du depot de bilan...

l algerie a tout a gagner et a apprendre du royaume du maroc-pays millineaire-et l union fait la force.

le sahara est marocain pour l eternite et c est une evidence pour toutes les super puissances telle la france,usa,canada,allemagne,japan...etc...sauf pour le voisin de l est donc la creation meme est basee sur la colonisation de l afrique...va comprendre la logique de son action contre le maroc.

si l algerie continue ainsi elle va prochainement INTEGRER une grande ecole tres prestigieuse qui s appelle le FMI...c est pas moi qui le dit mais votre presse et elites algeriennes..

le FMI n aura aucune compassion et c est pas les 5 milliards de pret de propagande drs qui arretera la patronne du fmi et les grandes banques et creanciers de l algerie..

ne t inquietes pas mme lagarde vous mettra a cote de son meilleur eleve qui est le MAROC!lol:)


liens presse algerienne:

http://www.maghrebemergent.com/actualite/maghrebine/45383-algerie-fmi-des-vulnerabilites-sont-apparues-avant-la-baisse-des-prix-du-petrole.html

http://www.tsa-algerie.com/2014/12/20/lalgerie-ne-pourra-pas-tenir-sans-recourir-au-fmi/

http://orientxxi.info/magazine/propositions-raisonnables-pour,0834





FITNA OUI
Auteur : nanodz
Date : le 06 avril 2015 à 16h38
Le passé c'est du passé
Le présent est la FITNA que vous ete
Le future avec votre FITNA ne changera rien
Moi et rien que moi
Auteur : nanodz
Date : le 06 avril 2015 à 16h29
Tout le monde a tort sur l’histoire du Maghreb même Ibn Khaldoun sauf les MAROCCIIIIIII
ils sont formatés,
Auteur : moden
Date : le 06 avril 2015 à 15h12
Salam
Ne perd pas ton temps avec ces ingrats,
Ils ne sont même pas reconnaissants au Maroc qui les a aidé pour obtenir leur indépendance, encore moins à la France qui leur a crée et grossit un pays au détriment de Maroc et les autres voisins, elle leur a offert un pays clé en main puisqu'ils ne savent rien faire à part avoir des grandes gueules, de la mauvaise foi et des arguments basés sur les mensonges et la propagande. même l'air qu'ils respirent le doivent à la France.
Dommage que le ridicule ne tue pas !
Auteur : moden
Date : le 06 avril 2015 à 15h00
- Le Maroc entreprend de parachever son intégrité territoriale en organisant la Marche Verte en 1975. L’Algérie de Boumediene est contre.
Pire, elle organise « la marche noire » en déportant 350 000 marocains établit en Algérie depuis plusieurs générations, finance et arme le Polisario, intervient militairement jusqu’à sa défaite à Amgala en 1976.
- Le Maroc entreprend de renforcer ses relations avec le Mali, la côte d’Ivoire, le Gabon, la Guinée. L’Algérie est contre !
- Le Maroc a été élu membre du bureau exécutif du conseil des ministres arabe de la Santé, réuni à Genève en marge de la 67ème assemblée mondiale de la santé, organe décisionnel suprême de l’organisation Mondiale de la Santé (OMS). L’Algérie est contre !
- Le Maroc célèbre la mémoire de Sidi Ahmed Tijani dont le mausolée est à Fès depuis deux siècles. L’Algérie est contre !
- Le Maroc entreprend de dynamiser ses relations avec la Tunisie. L’Algérie est contre !
- Le Maroc accueille le dialogue inter libyen. L’Algérie est contre !
- Le Maroc accueille le forum de Crans Montana. L’Algérie est contre !
Etc, Etc.........................................

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com