Menu

Culture Publié

La galerie Fan-Dok hôte de l'exposition « Femmes et religions, points de vue de femmes du Maroc »

L’exposition «Femmes et religions, points de vue de femmes du Maroc» fait escale ​du 17 mars ​au 11 avril 2015 à la galerie Fan Dok de Rabat. Cette exposition regroupe uniquement des femmes, 21 plasticiennes marocaines auteures de travaux sur la cohabitation entre les religions et la discrimination de la femme dans les différentes religions.

Temps de lecture: 2'
La galerie Fan-Dok hôte de l'exposition « Femmes et religions, points de vue de femmes du Maroc »
La galerie Fan-Dok hôte de l'exposition « Femmes et religions, points de vue de femmes du Maroc »
La galerie Fan-Dok hôte de l'exposition « Femmes et religions, points de vue de femmes du Maroc »

Elles sont 21 artistes plasticiennes du Maroc qui ont réalisé des travaux sur la cohabitation des religions dans la cité et sur la discrimination de la femme dans les différentes religions. Ces Marocaines, amazighes, arabes, andalouses, méditerranéennes, américaine, colombienne, françaises, italiennes, suisse, syrienne et égyptienne vivant dans différentes contrées du Maroc ont lancé, depuis le 17 mars à la galerie Fan Dok de Rabat, une importante exposition sur les femmes.

L’événement se tiendra jusqu’au 11 avril prochain. Il regroupe uniquement des femmes âgées entre 30 et plus de 70 ans, quelque soit leur religion, croyances… Ces femmes ont décidé de s’associer au livre collectif «Femmes et religions, points de vue de femmes du Maroc» qui vient d'être publié aux éditions La croisée des chemins et la galerie Fan-Dok.

Dénoncer le sexisme, la discrimination, l’exclusion, le racisme...

Ce projet concerne une exposition d’art et un débat dans plusieurs villes ainsi que la réalisation d’un livre qui réunit les travaux écrits et plastiques de plus de  soixante femmes du Maroc, de différentes cultures religieuses. «A travers ce projet, nous souhaitons encourager la réflexion personnelle pour dénoncer les différentes formes de discrimination, de sexisme, de rejet, d’exclusion, de xénophobie et de racisme liées aux religions», indique Hakima Lebbar, psychanalyste et commissaire d’exposition dans un communiqué parvenu à Yabiladies. «Avec ce projet, il s’agit de faire appel à la sensibilité et à l’intelligence des citoyennes et citoyens pour penser à des «signifiés» qui peuvent être ancrés inconsciemment en eux et sur lesquels ils et elles n’ont pas forcément réfléchi».

Pour Lebbar, l’objectif est également de «promouvoir l’égalité des sexes car malgré l’inscription de l’égalité femme/homme dans la constitution marocaine, de grandes résistances liées au religieux, continuent d’exister. Il s’agit de les interroger et de consulter les femmes à ce propos».

Les artistes :
Drissia Aouididden, Cherifa Rabeh, Ahlam Lemseffer, Lamia Skiredj, Malakout Sabry, Asma El Ouriachi, Rahima Aaroud, Florence Arnold, Malika Agueznay, Houda Terjuman, Yacout Kabbaj, Leila Ghandi, Nawal, Elena Prentice, Myriam El Haik, Yasmina Ziyat, Khadija Tnana, Catherine Bendayan, Christina Torres, Fadila El Gadi et Zineb Benjelloun.
Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com