Menu

Archive Histoire Publié

Histoire : Comment le Mossad a aidé le Maroc à assassiner Ben Barka

La relation entre Hassan II et le Mossad continue de susciter l'intérêt des médias arabes. Cette fois, c’est le célèbre journal libanais Assafir qui traduit un autre article de Yediot Ahronot, sur la base des déclarations de Meit Amir, l’ancien directeur du Mossad. Il est question du déroulement de l’opération de l’assassinat de Mehdi Ben Barka, à commencer par sa localisation à Genève, au piège du rendez-vous à la brasserie Lipp à Paris jusqu'à l'enterrement du cadavre, ou du moins ce qui en restait, dans une forêt.

Temps de lecture: 2'
Mehdi Ben Barka / DR

Le quotidien israélien Yediot Ahronot avait publié en 2015 de nouvelles informations sur le rôle joué par le Mossad dans l’assassinat de Mehdi Ben Barka. Il en ressort des témoignages du chef du contre-espionnage, Meit Amir, que le chef du gouvernement de l'époque, Levi Eshkol, n’était guère enthousiaste à aider le régime marocain à se débarrasser du célèbre opposant.

Les deux hommes avaient convenu de laisser trainer au maximum les choses jusqu’à ce que la partie marocaine jette l’éponge. Mais c’était sans compter sur l’insistance de Mohamed Oufkir et Ahmed Dlimi qui exigeaient un engagement clair et net de la part du Mossad dans toute l’opération et ce en guise de remerciement pour les services rendus par le royaume à Israël, lors de la fameuse réunion de la Ligue arabe de septembre 1965 à Casablanca.

Localiser Ben Barka à Genève

En dépit de la méfiance exprimée par Eshkol, les Israéliens n’étaient pas en mesure de perdre un «allié» dans le monde arabe et avaient accepté à contre cœur, selon les propos de Amir, d'aider les services marocains, dans un premier temps juste pour localiser Mehdi Ben Barka en Europe. Une mission confiée, auparavant aux hommes d’Oufkir et Dlimi mais sans réel succès. Et c’était tout naturellement qu’ils frappèrent à la porte du Mossad.

Grâce à un abonnement de l’opposant à une revue britannique «The Jewish Observer», les Israéliens avaient mis la main sur une boîte postale à Genève où l’ancien président du parlement recevait des journaux internationaux. Les agents du Mossad ont alors donné l’adresse au tandem Dlimi-Oufkir. Les Marocains n’avaient plus qu’à surveiller le lieu et attendre l’arrivée de Ben Barka.

Les Marocains demandèrent plus au Mossad

Une fois cette première étape accomplie, la partie marocaine souhaitait une accélération de l’exécution de l’opération. Le 25 octobre 1965, soit quatre jours avant l’assassinat de Ben Barka, Meit Amir, effectuait un déplacement à Rabat. Ahmed Dlimi profitait de l’occasion pour lui présenter une liste de demandes : de fausses plaques minéralogiques à Paris, des voitures et de faux passeports. Un journaliste français travaillant pour le compte des Marocains avaient réussi à convaincre Mehdi Ben Barka de le rencontrer le 29 octobre 1965 à la brasserie Lipp à Paris.

A quelques mètres du lieu du rendez-vous, deux faux policiers français à la solde de Dlimi et Oufkir arrêtèrent l’opposant et l’emmènent vers un appartement. Mais après deux jours de tortures et d'interrogatoires, Ben Barka meurt. La section du Mossad à Paris a alors dû porter assistance aux hommes de Dlimi pour faire disparaitre le corps. Ils auraient enterré le cadavre -ou du moins ce qu’il en restait- dans une forêt. Trois années après l’assassinat, les Français ont construit une route dans le même lieu, raconte le journal israélien, mais sans parvenir à localiser de trace du cadavre de Ben Barka.

intox..
Auteur : samquebec
Date : le 26 mars 2015 à 11h51
quand il y a un assassinat politique:
1/il n y a pas prescription..en 2050,on entendra parler de l affaire ben barka
2/la justice francaise est independante et a des ressources illimitees..que taubira bouge son cul et se saisi du dossier.
3/que cet ancien directeur du mossad(toujours en activites)nous fasse une declaration sur l honneur de ses accusations avec le lieu,la periode,les noms et une localisation geographique de l endroit du corps de ben barka..
4/le royaume du maroc se porte partie civile et demandera au procureur et a taubira de lancer des investigations et recouper les informations afin de connaitre les vrais coupables et les condamner.
5/apparement les francais ont construis une autoroute sur le lieu suppose ou le corps de ben barka fut enterre..pas de probleme!le maroc est pret a envoyer ses propres ouvries et entreprises pour demolir le troncon d autoroute concerne...laisser les enqueteurs faire leur travail et reconstruire une autre autoroute toute neuve..lol!
6/une source tres serieuse -feuille de choux orientale ;-)evoque avec sertitude que feu hassan 2 a paye le mossad pour intervenir aupres de la nasa pour enterrer le corps de ben barka sur la lune !!
7/les arabes sont legions pour attaquer le frere marocain sur des calomnies et des mensonges du *mossad*...par contre il n y a personne a l appel quand il s agit de denoncer israel pour son occupation de la palestine...des fois je me demande si on merite pas d etre recolonises..ca va nous detendre un peu...
je ne suis pas politicien
Auteur : boulbek
Date : le 26 mars 2015 à 09h46
maintenant,si le mossad a choisie le bon moment,pour faire du chantage au maroc,la je peut pas te répondre
par contre,ta dérniére remarque,si par hasard,c'est pas le mossad qui pousse les boutons a alger,pour faire du chantage au maroc,je crois pas,car les lobby juif,sont plutôt pro marocain
pour terminer,tu n'a peut étre pas tort,sur la division,que veule instaurer c'est lobby
...
Auteur : samquebec
Date : le 25 mars 2015 à 20h51
franchement boulbek je suis decu de ton opinion et tes coms..

tu as 100% raison c est une affaire qui concerne le mossad le maroc et feu roi hassan 2...

ceci dit avoue que le mossad a choisi le bon timing pour faire du blackmail(chantage) )au royaume du maroc...

ils n auront nada rien wallo.

le.sahara est marocain et SI alger soutenait son frere marocain pour son integrite territoriale apres coliniale le mossad ne viendrait pas exploiter cette faiblesse qui nous divise...

des fois je me demande si par hasard c est pas le mossad qui pousse les boutons a alger pour faire du chantage au maroc !?




Dernière modification le 25/03/2015 20:57
dis moi l'apprentie
Auteur : boulbek
Date : le 25 mars 2015 à 19h05
quand tu veut parler d'histoire,sache de quoi tu parle
pour ta gouverne,il date des années 60,pour celle des algériens,c'est une autre date,que ton cerveau ne pourrez comprendre,commence par apprendre ton histoire,au lieux d'aller regarder celle du voisin
pour finir,l'apprentie historien,le sujet concerne hassan 2 ET LE MOSSAD
en répons à participant
Auteur : zazi20
Date : le 25 mars 2015 à 18h56
J' allais répondre la même chose que toi , donc tu a raison , on attends la prochaine version , c ' est toujours pareil .
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com