Menu

Société Publié

Formation d'imams : Va-t-on vers un islam allemand ?

Bientôt, des imams formés en Allemagne prendront le relais de ceux en provenance de l’étranger et qui prêchent dans les mosquées allemandes. Cette nouvelle orientation est bien accueillie par la communauté musulmane en Allemagne. Elle comble un vide, mais il reste à voir quels seront les résultats sur le terrain.

Temps de lecture: 2'
Mosquée de Berlin

Former les imams en Allemagne, plutôt que de les faire venir de l’étranger. C’est l’option  choisie par  le gouvernement allemand. Dans ce pays qui compte plus de 4,3 millions de musulmans, la plupart des 2000 imams officiant dans les mosquées viennent d’ailleurs, essentiellement de la Turquie, mais aussi du Maroc.

Concrètement, il va s’agir d’introduire l’enseignement islamique dans certaines universités, comme c’était déjà le cas à Münster, dans le Land de la Rhénanie du Nord-Westfalie, à l'ouest de l’Allemagne. Ainsi, trois nouveaux établissements d’enseignement supérieur dispenseront des formations destinés aux futurs imams de la république fédérale, rapporte Associated Press (AP). L’initiative semble pour le moment bien accueillie par les associations ainsi que des jeunes musulmans, qui ont été plus de 90 à postuler sur les 30 places disponibles rien que dans la ville d’Osnabrueck, au nord du pays.

L'initiative provient du Conseil Scientifique allemand, instance qui émet des conseils sur le système universitaire allemand, et date du début de l'année 2010. La raison principale avancée pour instaurer cette formation d'imams en Allemagne est liée au manque de connaissance des réalités de la société allemande par les imams étrangers.

En premier lieu, il est question de formation de langue. Selon AP, environs 90% des imams ne maîtrisent pas l’allemand. D’où leur impossibilité de pouvoir communiquer ou résoudre certains problèmes auxquels sont confrontés les musulmans, notamment les nouvelles générations dont la plupart sont nés en Allemagne.

D'autre part, s'il y a de plus en plus de demandes pour instaurer des cours de religion musulmane dans les écoles allemandes, il y a un manque d'enseignants. D'où le besoin d'en former en Allemagne.

De manière générale, selon le ministre de l'intégration du Land de Rhénanie du Nord Westfalie, Armin Laschet, l'Allemagne aurait «besoin de plus d'imam qui proviennent de notre société et qui ont été formé dans les universités allemandes.  Des imams, qui comme des diplomates viennent pour quelques années sans savoir parler l'allemand et sans connaître notre société, devienennt anachroniques par rapport à une politique d'intégration moderne», expliquait le ministre dans des propos relayé par l'hébdomadaire allemand Die Zeit.

Ahmed Sami, imam marocain inscrit dans la formation à Osnabrueck, a une priorité claire : apprendre l'allemand et pouvoir prêcher dans cette langue. «Les enfants et adolescents ne parlent plus beaucoup l'arabe», explique-t-il à Associated Press. «L'allemand est leur langue maternelle».

»
to hphilou
Auteur : behi.lebegut07
Date : le 17 octobre 2010 à 15h07
Hi ,sorry freind i 'm polyglotte but ican't express myself in german language , if you want say something about anythings you should express yourself in arbic french or english
l islam
Auteur : baba laaziz
Date : le 16 octobre 2010 à 02h27
est ouverte pour toutes les races du monde et n est pas difficile mais tres belle par sa proprete par sa grasse par ses paroles douces pour vouloir connaitre l islam il faut lui ouvrir ton coeur et elle fini par t apprendre la vrai inteligence du monde amine
Glauben Sie, es ist kein guter erster Schritt?
Auteur : fschmach
Date : le 15 octobre 2010 à 19h11
Das Problem des Islams und der Muslime in aller Welt seit 14 Jahrhunderten : den Ausdruck "alle über einen Kamm scheren" kennen Sie, oder?

Ich kann nicht mit Ihnen über islamische Theologie diskutieren, aber könnte Ihnen eine ganze Reihe europäischer und marokkanischer Muslime nennen (und vorstellen), auf die Ihr Kommentar keinesfalls zutrifft. Reicht Ihnen das als Gegenargument?

Eine gute Lektüre : Muslim Girls, von Sineb el Masrar (Deutsch-Marokkanerin). Demnächst wird es eine kleine Rezension davon auf yabiladi geben.

Und hier geht es um Sprachkenntnisse, aber auch darum, dass sich Islam gesellschaftspezifisch entwickelt. Imame, die nach Deutschland gesandt werden, können diesen Entwicklungen nicht unbedingt entsprechen...

Mit freundlichen Grüßen
Glauben Sie es genügt Deutsch zu lernen ?
Auteur : MPHilout
Date : le 15 octobre 2010 à 17h44
Nein das Hauptproblem mit Islam ist dass es die Menschenrechte, das heisst die Freiheit zur Kritik und die Gleichheit zwischen Menschen verachtet.

So lange sich Muslime für eine erwählte unde besondere Gemeinschaft nehmen und sich nicht entscheiden von ihren Podium herunterzugehen, werden sie nicht integrierbar werden. Man kann nicht die anderen Menschen verachten und so simulieren als ob man sie liebt und mit ihnen in Frieden leben will.

Das ist das Problem des Isalms und der Muslime in aller Welt seit 14 Jahrhunderten.

n'importe qui peut l'être,
Auteur : behi.lebegut07
Date : le 15 octobre 2010 à 14h51
dans l'islam il n' y a pas de clergé dommage et cela nous amènes souvent a des dérivent, venant d’ailleurs sans aucunes connaissances profonde a la fois de la religion et des lois des pays ou ils prêchent , style l'imam de lyon d'origine algerien, avec ses 2 femmes et 14 gosses profitant de tous les avantages sans jamais rien verser a la ss ni au autres organismes , et déclarant devant des journalistes qu'il faut battre les femmes , de tels personnages nuisent a l'islam
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com