Menu

Sport Publié

Des cyclistes marocains et du Polisario prennent part au tour d’Algérie

Malgré la participation d’une équipe du Polisario au tour d’Algérie, le Maroc parait décidé à y prendre part. Le boycott aurait privé les cyclistes nationaux de précieux points dans leur course aux Jeux olympiques de Rio en 2016.

Temps de lecture: 2'
DR

Le sport est à nouveau pris en otage par les considérations politiques entre Rabat et Alger. La prochaine édition du tour cycliste du voisin de l’Est, prévu en mars, connaitra la participation d’une équipe de l'auto-proclamée «République arabe sahraouie démocratique» en tant qu’invité d’honneur de la compétition. La Fédération royale marocaine de cyclisme affirme que le Polisario n’a pas sa place à un tel événement sportif, arguant que seuls les Etats membres de l’Union international du cyclisme ont le droit de prendre part.

Mais malgré cette opposition, la direction de la FRMC ne compte pas répondre à la provocation algérienne en optant pour le boycott de l’événement. En effet, son absence aurait des conséquences négatives sur le classement du Maroc dans l’Africa Tour, organisé dans trente pays du continent et qualifiant pour les Jeux olympiques de Rio 2016.

Les cyclistes nationaux sont, de plus, bien placés pour rééditer l’exploit des Jeux de Londres de 2012 lorsqu’ils avaient réussi à qualifier trois cyclistes, devançant ainsi les Sud-africains et les Algériens. Durant les quatre dernières années, le Maroc a su garder la première place en Afrique. Une absence dans le tour d’Algérie, une étape de l’Africa Tour, le priverait de précieux points.

L’Algérie boude le Challenge de la Marche verte

Pour le moment, les Marocains paraissent décidés à se déplacer en Algérie malgré cette présence du Polisario. Une attitude conciliante qui n'a pas été celle du cyclisme algérien. Leur fédération a décliné une invitation de son homologue marocaine pour prendre part à la 5ème édition du challenge de la Marche verte, qui vient de débuter ce jeudi à Laâyoune et se poursuivra jusqu’au 8 mars.

Une absence qui n'est pas nouvelle. En octobre 2013, la Coupe d’Afrique des clubs champions de handball organisée au royaume, avait connu le boycott de l’équipe du Groupement sportif des pétroliers (GSP), une propriété de la Sonatrach, sous prétexte de la participation du Wydad Smara issu du Sahara marocain.

Dont j'ai peur ...
Auteur : MusulmanGéo
Date : le 04 mars 2015 à 01h06
J'ai peur que les algérien en alignant 4 équipes, ils aient planifié de gêner au maximum les coureurs cyclistes marocains qui sont depuis 4 ans les meilleurs d'Afrique.
effectivement
Auteur : netstat
Date : le 28 février 2015 à 13h43
J’insinuais juste que l'Algérie utilise avant tout du matériel russe.
les Russes n'ont jamais reconnu la RASD
Auteur : MusulmanGéo
Date : le 28 février 2015 à 12h48
Les russes sont beaucoup plus sages qu'on ne le croit sur le conflit du Sahara. La dernière fois que les USA ont voulu faire passer le contrôle des droits de l'homme par la Minurso au Sahara, parmis les pays qui n'ont pas accepté se trouvait la Russie aux côté des Espagnols et des français.
Donc il ne faut pas se tromper d'ennemi.
Des fontômes partout.
Auteur : netstat
Date : le 27 février 2015 à 23h28
Il n'y a pas longtemps ils faisaient plutôt la course aux chameaux, mais qui leur a fourni les vélos? l'Algérie, le Venezuela ou bien la Russie; On vient de me dire que ceux sont des vélos Russes. On vient aussi de me dire que si c'est soi l'Algérie ou soit le polisario qui gagne la première place ils la partageront entre eux(fifty-fifty).
une solution effeciente
Auteur : zsahara
Date : le 27 février 2015 à 22h29
L'Algérie essaye de concurrencer par la provocation===l'acte des faibles
l'équipe de polisario sont des marocains , pris en otage, un jour ils reviendront ====les responsables algériens deviendront fous par des actes faux.
La fosse que ces responsables creusent, conflit avec le polisario, se creuse dans le sahara oriebtal, et ben salah en plus de Kabyle====
لا يحق المكر السيئ الا باهله
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com