Menu

Société Publié

Hercule contre Hermès : La cour d'appel relaxe 2M et le réalisateur

Temps de lecture: 1'
DR

En novembre 2013, la chaine de télévision marocaine 2M et le réalisateur Mohamed Ulad avaient été condamnés en première instance pour diffamation, à l’encontre de par Patrick Guerrand-Hermès. En cause, la diffusion du documentaire «Hercule contre Hermès» sur la chaine publique. Mais la cour d’appel vient d’en décider autrement. Celle-ci a relaxé mercredi les deux parties accusées, a fait savoir l’AFP.

«C’est une bonne chose pour le cinéma documentaire marocain», a réagi Reda Benjelloun, directeur des magazines d’information et du documentaire à 2M, joint par Telquel.ma. Un «happy end» pour le responsable étant donné que «le film avait touché les téléspectateurs marocains». «Ce n’était pas l’intention des réalisateurs de diffamer ou calomnier», a-t-il ajouté.

Le documentaire «Hercule contre Hermès», qui dure 52 minutes, relate l'histoire d’un jeune paysan, surnommé «Hercule» et qui a un litige sur un lot de terrain avec M. Guerrand-Hermès, l'un des héritiers de la grande maison de luxe éponyme. Ce dernier avait acquis, il y a quelques années, des terres en bordure d'une plage près d'Asilah, au sud de Tanger. La famille d’Hercule avait cependant refusé de lui vendre sa maison, malgré plusieurs intimidations.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate