Menu

Sport   Publié

Benkirane présente ses excuses au président de la fédération marocaine de football

Le chef du gouvernement a pris très au sérieux la menace des présidents de club de football de suspendre la saison 2014-2015 de Botola.  Ces derniers souhaitaient ainsi riposter à ses propos diffamants à l’égard de la direction du WAC.  Benkirane a fini par céder à la pression et a présenté ses excuses à la Fédération royale marocaine de football.

Temps de lecture: 2'
DR

Le championnat marocain de football ne sera pas suspendu. C’est la principale leçon du très bref «point de presse» tenu hier après-midi par le président de la fédération de football. Devant un parterre de journalistes, Faouzi Lakjaâ a lu un texte, préparé à l’avance, dans lequel il a appelé les politiques à ne plus s’immiscer dans les affaires des clubs membres de la FRMF.

Le message était tout particulièrement adressé au chef du gouvernement, suite à ses propos diffamants à l’égard de la direction du WAC. Le 31 janvier, à l’occasion d’un meeting politique, le secrétaire général du PJD avait déclaré qu’une «bande de Baltajis» dirigeait avec les «sabres» le grand club casablancais. Il faisait ainsi une allusion au député du PAM Said Naciri qui assure, depuis l’été 2014, la présidence du Wydad. Quelques jours plus tard, Benkirane avait tenté, à sa manière de «s’excuser» affirmant qu’il «ne connait ni le WAC, ni le Raja ni le MAS», mais le mal était déjà fait.

Benkirane contraint de faire marche arrière

La direction du WAC, nullement convaincu par les «regrets» du chef de l’exécutif, avait décidé de passer à l’offensive. Dans une lettre, datant du 5 février, elle avait alors exigé du président de la fédération d’assumer ses responsabilités et se réservait le droit de recourir à la justice. Naciri et les siens ont même lancé une campagne pour recueillir le maximum de soutien des équipes de football. Et celle-ci a été plutôt une réussite. Preuve en est la menace proférée par l’ensemble des présidents de club et des ligues régionales, lors d’une réunion tenue la semaine dernière à Rabat, de suspendre toute activité footballistique.

La menace a été prise très au sérieux par Benkirane au point de demander une réunion urgente avec Faouzi Lakjaâ. Au cours de celle-ci,  il «s’est engagé à faire preuve d’une stricte neutralité en présentant ses excuses à la famille du football national (dirigeants et public sportif)», a révélé le président de la fédération. En conséquence, la FRMF sursoit sa décision de mettre un terme à la saison 2014-2015. Néanmoins, elle «ne manquera pas de prendre les dispositions nécessaires en cas de tentative préjudiciable au football national de la part de tout membre du gouvernement» avertit Lakjaâ.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com