Menu

Sport Publié

Sanctions de la CAF contre le Maroc : La FIFPro regrette la décision

Temps de lecture: 1'
DR

La division Afrique de la FIFPro, syndicat international des footballeurs professionnels, a regretté jeudi les sanctions de la CAF visant le Maroc. La FIFPro regrette que les joueurs soient les principales victimes de la décision de la Confédération Africaine de Football qui a exclu les Lions de l’Atlas des CAN 2017 et 2019.

«Il n'appartient pas à la Division Afrique de la FIFPro de savoir si le Maroc a agi selon son bon droit ou pas en refusant d'organiser la dernière CAN, il nous appartient, en revanche, de s'étonner que les sanctions de la CAF visent avant tout et directement les joueurs», indique un communiqué de FIFPro.

Le document ajoute que «retirer à une nation la possibilité de disputer trois Coupes d'Afrique des nations de suite, c'est sacrifier une génération entière de joueurs, les empêcher de s'exprimer au plus haut niveau international, les empêcher de pratiquer une part importante de leur métier de footballeur professionnel».

La FIFPro estime qu’«il aurait été facile de priver le Maroc de l'organisation de toutes compétitions continentales pendant X années ou d'alourdir encore les sanctions financières, plutôt que de punir les footballeurs».

Arbitre corrompu
Auteur : Oujdaoui.
Date : le 16 février 2015 à 16h36
Non se n est pas la côte D ivoire qui était forte
mais c est cet arbitre africain qui était fort en donnant un penalty ( très litigieux ) comme cadeau a la côte d ivoire .
Personnellement je classe cette équipe Algérienne parmis la meilleure du monde arabe et d afrique .
De la part d un Marghrabi de Berkane .
??
Auteur : FARID1433
Date : le 14 février 2015 à 18h51
non et non raouraoua na rien a avoire dans cette affaire l'équipe d'algérie a été éliminé en quart la seul raison de cette élimination il sont pas encore assez fort pour prétendre gagné le titre voila la raison en na été des mauvais la cote d'ivoire a été plus forte que notre équipe voila l'histoire raouraoua hayatou mieux laisser tomber des voleurs de la merde bonne soirée
silence assourdissant et incompréhensible des médias internationaux malgré la menace Ebola
Auteur : bedji
Date : le 13 février 2015 à 19h27
arrêtons d'accuser un tel ou un tel sans preuve, ici l'Algérie !
Que les officiels algériens en général ne nous aiment pas tout le monde le sait mais là évitons de les mettre au premier plan. Notre problème il est avec la CAF.

Contrairement à ce que pense la FIFPro, le problème est moins le fait de ne pas jouer 3 CAN de suite que le fait de savoir sur quel Droit cette sanction repose. Voyez vous les marocains pourront voir que les instances de football international, africaine se comportent comme des dictatures dans le sens qu'elles imposent un DIKTAT au Maroc, celui d'organiser la CAN aux dates prévues malgré une menace de santé mortelle, et cette CAF n'a absolument pas tenu compte du droit légitime du Maroc de se préoccuper de la santé de sa population et du public qu'il allait accueillir.

La prochaine fois il ne faudra pas que tous les médias internationaux fassent tout un patakess sur l'épidémie Ebola pour ensuite ne pas soutenir la proposition du Maroc de reporter la CAN. Seul Michel Platini a soutenu le Maroc et MERCI à Michel. Pour le reste c'était silence total voire le Maroc était fautif et se dégonflait faute d'équipe compétitive.

C'est vrai que nous avions une équipe décevante mais ce n'est certainement pas la raison, la raison Ebola se suffit à elle même.
redodo.
Auteur : chakib61
Date : le 13 février 2015 à 17h36
"D'après les algériens.. ?"
D'après charmeur de serpent plutôt ? Non?
De toute façons, un adulte prend ses responsabilités, mais un enfant essaie de resquiller.
C'est Raouraoua qui dirige la CAF
Auteur : charmeur de serpent
Date : le 13 février 2015 à 14h58
Le Chef du gouvernement marocain a dit :

المغرب لا يستجدي أحدا ولا يطلب منة من أحد...نحن اتخذنا قرارا ومستعدين لتحمل نتائجه ولكن في إطار القانون، أما عندما يتم الانتقام بشكل أو بآخر من المغرب فهذا غير مقبول

Le Chef du gouvernement fait allusion à Raouraoua et à la Fédération Algérienne de football qui implique son bureau exécutif dans les décisions de la CAF. Les lourdes sanctions inattendues contre le Maroc sont le résultat de l'élimination de la sélection algérienne au Quart de Final parce que Raouraoua et les algériens préféraient jouer au Maroc dans des conditions meilleures pour jouer le titre africain.

Donc, d'après les algériens, c'est à cause du Maroc que la sélection algérienne n'a pas pu gagner la CAN 2015 et les lourdes sanctions sont une manière de se venger.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com