Menu

Sport Publié

Abdelilah Benkirane rejette à son tour les sanctions de la CAF

Temps de lecture: 1'
Abdelilah Benkirane avec Issa Hayatou / Archive - DR

Aujourd’hui, le chef du gouvernement a dénoncé les «abus» de la Confédération africaine de football, estimant que le Maroc ne ménagera pas ses efforts pour défendre sa position.

«Le royaume, ajoute-il, assume pleinement la responsabilité d’une décision souveraine qui tient en compte les intérêts de sa population», une référence à la demande marocaine de reporter à une date ultérieure la 30ème édition de la CAN sous prétexte de la propagation du virus Ebola en Afrique.

Benkirane a exprimé son entier soutien à la Fédération de Faouzi Lakjaâ dans son bras de fer avec la CAF. Et de rappeler que Rabat est prête à assumer les conséquences de sa décision mais refuse «les mesures de représailles ou de vengeances».

Le PJDiste, empruntant la même ligne que le communiqué de la FRMF publié hier, a évité d’annoncer les initiatives à prendre pour défendre les «droits» du Maroc. Les informations sur un éventuel recours au Tribunal d'arbitrage sportif (TAS) de la FIFA ne sont, jusqu'à présent, pas encore confirmées officiellement. Il s'agit seulement d'une déclaration à la radio de Mohamed Boudrika, le vice-président de la Fédération.

pff
Auteur : yassin987
Date : le 13 février 2015 à 12h33
C est quoi ce site,ça veut dire quoi sous prétexte d ebola , ce n été pas un prétexte mais à cause d ebola ça ne veut pas dire la même chose.
surtout quand ebola à fais plus de 10000 et 18000cas bref et de signer la rédaction alors que l article n est pas d une complexité à faire c est ce cachée pour X raison signer avec votre nom
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com