Menu

Sport Publié

Le Maroc pourrait organiser sa deuxième Coupe d'Afrique

Candidat malheureux à l’organisation de la Coupe du Monde 2010, le Maroc pourrait cependant abriter la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en 2015 ou 2017. La candidature du Royaume a été officialisée mardi dernier au Caire, par le président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF). Le Maroc, qui n’a pas accueilli la compétition depuis 1988, fera face à la candidature de la Guinée, qui, elle, n'a jamais abrité l'évènement.

Temps de lecture: 2'
DR

«La candidature marocaine sera présentée officiellement à la CAF le 29 septembre prochain», déclarait à la MAP Ali Fassi Fihri, président de la FRMF. Après avoir échoué face à l’Afrique du Sud pour organiser le 1er Mondial en terre africaine, le Royaume se prépare à abriter sa deuxième CAN.

Le Maroc avait abrité l’épreuve pour la seule fois de son histoire en 1988, et les Lions de l’Atlas avaient été battus en demi-finale face au Cameroun, qui remportera l’édition. A l’époque, deux stades avaient accueilli la compétition, qui se jouait à huit équipes : Le Stade Mohammed V de Casablanca, et le Stade Moulay Abdallah de Rabat. Cette fois, le dossier de candidature sera mieux armé.

Le Maroc pourra ainsi compter sur ses dernières infrastructures, dont certaines avaient été conçues pour abriter le Mondial 2010. En attendant le Grand stade de Casablanca (en projet), 6 stades répondant aux normes internationales pourraient accueillir la CAN dès 2015. Les Stades Mohamed V de Casablanca et Moulay Abdallah de Rabat, pourraient abriter les joutes avec le tout nouveau stade de Fès, et ceux en chantier de Marrakech, Tanger, Agadir bientôt inaugurés.

En attendant la liste complète des candidats on sait que pour l’instant, seule la Guinée est venue concurrencer la candidature marocaine. Selon la MAP, une commission d'inspection de la Confédération africaine de football (CAF) se rendra au Maroc à la fin du mois de novembre 2010, avant l'annonce officielle des noms des pays organisateurs des CAN 2015 et 2017 qui aura lieu en décembre.

En cas de succès de la candidature, espérons qu’organiser l’épreuve suprême du football africain portera chance au Maroc, qui avait remporté la CAN en 1976, pour sa toute première participation. Mais depuis les exploits de la génération des Faras, Zahraoui et autre Guezzar, les Lions de l’Atlas ont enchaîné le bon et le moins bon, parvenant néanmoins à atteindre la finale de la CAN 2004, perdue face à la Tunisie.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com