Menu

Société Publié

Lalla Meryem préside la rencontre pour la consolidation des mécanismes de protection des enfants

A l’occasion des 25 ans de la Convention internationale des droits de l'enfant, Lalla Meryem, en sa qualité de Présidente de l'Observatoire national des droits de l'enfant, a présidé la conférence concernant les mécanismes de protection des enfants. 

Temps de lecture: 1'
DR

Dimanche, à Rabat, Lalla Meryem s’est rendu à la rencontre nationale «Pour la consolidation des mécanismes de protection des enfants». Une manière de fêter les 25 ans de la Convention internationale des droits de l'enfant.

La conférence avait pour but d’établir un plan d’action qui prendrait en compte les plaintes, la protection juridique et le suivi des droits de l'enfant au Maroc. C’était également l’occasion de passer en revue les rôles de chacune des institutions présentes.

Les invités ont discuté de l’exploitation et de la violence envers les enfants ainsi que de l’engagement de l’Etat, juridiquement parlant. Les besoins psychologiques, physiques et la réinsertion sociale de l'enfant ont aussi été abordés.

Une rencontre qui vient à point nommé avec l’alerte de l’Unicef concernant l’âge minimum de travail des enfants qui a été établi à 16 ans au Maroc par le parlement. L’organisation onusienne a remis en cause cette décision, demandant au pays de le rétablir à 18 ans, comme partout dans le monde.

Merci à Lalla Meryem de tant s'impliquer !
Auteur : Leïlacolombe
Date : le 26 mai 2015 à 13h06
Bravo pour les efforts déployés par SAR la Princesse Lalla Meryem à continuer à oeuvrer inlassablement pour la promotion de la situation des enfants en difficulté.

Les personnes qui osent la critiquer pourrait elle me dire ce qu'elles font pour les plus démunis ? Oui cette femme est riche et alors ou est le problème on peut être riche est bon comme on peut être pauvre et mauvais et vice versa ! La jalousie et l'envie et la mauvaise langue, sont des défauts particulièrement méprisables et qui peuvent détruire et salir une personne.
Je ne juge jamais les gens sur leurs apparence mais sur les actes de leur vie.

Bonne continuation à SAR Lalla Meyriem et pour couronner le tout non seulement elle fait oeuvre de charité mais en plus elle est superbe ! HAfidaha LAh.

Elle ne fait pas ça gratuitement
Auteur : banou el hellel
Date : le 27 janvier 2015 à 21h17
Lalla Meryem qu'est ce qu'elle connait dans la protection de l'enfance .
Elle est surprotégé , très riche , elle a tout les droits sans les inconvénients .
Elle s'en fiche , de plus pour les quelques cinq minutes elle est payé très largement , elle ne fait pas ça gratuitement ou bénévolement .
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com