Menu

Politique Publié

Volte-face de la diplomatie marocaine : la visite de Mezouar à Paris annulée

La diplomatie marocaine brille par son improvisation. Ce lundi, Mezouar annonçait, non sans enthousiasme, son déplacement en France. 48 heures plus tard, le voyage est annulé sans donner d’explication. Retour brutal à la case départ.

Temps de lecture: 2'
Salaheddine Mezouar et Laurent Fabius / Archives - DR

Nouveau rebondissement dans les relations maroco-françaises. La visite de Mezouar à Paris, prévue le vendredi, et annoncée solennellement ce lundi par le ministre dans des déclarations à la MAP, a été reportée à une date ultérieure. Du côté du ministère des Affaires étrangères, l’heure est au silence absolu. Le dossier est tellement sensible et dépasse de loin son champ d’actions.

Des explications peu crédibles

En l’absence de réaction officielle à même d’expliquer ce revirement à l’opinion publique, certains médias ont tenté de jouer ce rôle, mais en avançant des thèses peu crédibles. Ils évoquent ainsi les propos, qualifiés au passage de «couacs», de Christine Taubira sur la liberté de caricature au Maroc, comme l’une des «raisons» de la nouvelle colère marocaine.

Sauf qu’ils oublient sûrement dans la précipitation que l’intervention de la ministre française de la Justice remonte au 14 janvier, soit cinq jours avant que Salaheddine Mezouar n’annonce officiellement son déplacement en France pour «faire le point, comme il l'a souligné, sur les différents aspects de notre coopération bilatérale et ce, dans le contexte particulier et douloureux que traverse la France».

Par ailleurs, il s’avère que le «report» du déplacement a pris du court même l’ambassade du royaume à Paris. Hier, elle réagissait vivement à des rumeurs publiées par la presse prétendant que le Maroc aurait exigé une «immunité à ses officiels» en voyage en France. «Ceux qui distillent ce genre d'insanités veulent en fait polluer la visite annoncée du MAE marocain à Paris», s'insurgeait la représentation diplomatique.

 Absence de stratégie

L’annulation de la visite de Mezouar à Paris atteste que sur les relations avec la France, les officiels marocains ne jouent pas la même partition. D’un côté, il y a ceux qui défendent le maintien des liens avec l’ancienne puissance coloniale alors que d’autres ambitionnent de couper le cordon ombilical au profit d’un renforcement de la coopération avec l’Espagne, la Turquie, la Chine et la Russie, ou du moins attendre le retour de la droite au pouvoir en 2017 pour une relance de l’axe Rabat-Paris.

Un pari qui peut s'avérer dangereux sachant que l’opinion publique est versatile. Le précédent de la victoire de François Mitterrand à la présidentielle de 1989 alors que Jacques Chirac, à l'époque premier ministre, était largement donné vainqueur, devrait pousser le Maroc à la prudence. Sur les traces du premier président de gauche, la popularité de Hollande est en train de monter dans les sondages suite à l’attaque de Charlie Hebdo. Il offre un gage de stabilité et d’assurance pour la société française face aux déclarations intempestives de la droite et l’extrême droite contre l’immigration et l’islam.

Cette rivalité entre deux clans au sein du pouvoir marocain pourrait expliquer les altermoiements dans la stratégie du royaume vis-à-vis de la France.

C'est ça, console toi !
Auteur : sauredino
Date : le 23 janvier 2015 à 06h47
Je n'ai plus rien à ajouter sauf que l'avenir nous le dira, qui s'en sortira le mieux !
On se console comme on peut...
Auteur : FATEM95
Date : le 23 janvier 2015 à 00h00
Tu devrais reprendre des cours d'économie au lieu d'en donner. C'est une question de balance entre les avantages et les inconvénients. Il y a plus d'avantages pour le Maroc et plus d'inconvénient pour ton pays. Il y a une mauvaise surprise pour toi et une excellente pour nous. Regarde la vérité en face au lieu de raconter n’importe quoi.
Très drôle ton commentaire !
Auteur : sauredino
Date : le 22 janvier 2015 à 17h51
Tu commences avec une boutade : "on a rien contre les algériens" et tu finis par le pétrole et les jours sombres qui nous attendent.
Je vais te donner un tout petit cours. Le prix de l'essence que les Français et les Britanniques (Total et Shell) vous vendent est composé d'une petite partie du prix du pétrole, la majorité est composé de taxes. Ces taxes sont perçus par votre gouvernement. Par conséquent, plus l'essence est moins chère moins il y aura de taxes, donc moins d'argent dans les caisses du makhzen. En plus, Les sociétés de forages qui veulent faire de vous un géant du pétrole vont toutes s'arrêter les unes après les autres, puisque le pétrole ou gaz extrait ne sera plus compétitif.
Aussi, tu devrais te faire des soucis pour ton avenir si le pétrole descend encore plus, nous on s'en fout on a assez de pognon pour tenir assez longtemps mais qui n'avez que des dettes, cela va être dur.
Usurpateur
Auteur : Slimanof
Date : le 22 janvier 2015 à 15h58
On a rien contre les algériens mais on n'aimerait JAMAIS avoir comme copains des formatés du FLN de ton acabit qui viennent déverser leur bile ici et faire la promo pour une junte qui écrase les algériens depuis 1962.
Malgré ça on peut toujours donner à un marocophobe comme toi un conseil de copain.
Oublie un peu le Maroc et focalise plutôt sur ton pays qui est en passe de rejoindre des pays comme la Somalie vu que le baril atteint un seuil critique.
Des jours sombres t'attendent car la mafia FLN/DRS qui t'a bien formaté pour focaliser sur le Maroc et la laisser tranquille quittera le navire vers des paradis fiscaux où elle à investi tes petro-dinars.Encore une fois ,oublie un peu le Maroc et essaye de sauver ce qui te reste encore à sauver
Dernière modification le 22/01/2015 16:01
Mon oeil !
Auteur : Slimanof
Date : le 22 janvier 2015 à 15h36
Za3ma tu défends les droits de l'homme !!

A d'autres !

Je sais que ta junte accepte actuellement tout à cet ex colon pour ne pas subir ses foudres( surtout que les "généraux" ont beaucoup à se reprocher avant ,pendant et après la décennie noire )et que la rente pétrolière permet de fermer bien des clapets à ces journalistes français qui ferment les yeux bien que la junte leur interdit de faire le moindre reportage en Algérie contrairement au Maroc où ils rentrent et sortent sans problèmes.
Le jour où l'islamophobie sera puni en France comme l'homophobie et l'antisemitisme vient nous faire la leçon.
C'est vrai que cet ex colon ( à qui vous ne demandez plus de repentance) soigne votre handicapé de président mais on n'accepte pas que cela se fasse sur notre dos.
On est habitué à votre ingratitude vu ce que le Maroc a donné pour votre indépendance mais il faut pas abuser.
La position honteuse de votre junte concernant l'affaire de l'ile de Leila occupée par le colon espagnol ne passe toujours pas.
Et je suis convaincu que des gars comme toi s'aligneraient avec Israël si jamais le Maroc était en conflit avec l’état hébreux.
C'est pavlovien chez les formatés du FLN alors remballe ton droit-de-l'hommisme hypocrite car tu ne trompes personne..
Dernière modification le 22/01/2015 15:39
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate