Menu

Terrorisme Publié

Maroc : Mezouar présent à Paris mais absent de la marche contre le terrorisme

Le Maroc a raté une occasion de marquer sa condamnation du terrorisme. Il a séché la marche de Paris de ce dimanche. Des considérations d’ordre religieux sont à l’origine de cette absence. Et pourtant d'autres dirigeants de pays musulmans tels que le roi de Jordanie, le chef de l'Autorité palestinienne ou les premiers ministres turc et tunisien n'ont pas hésité à battre le pavé parisien.

Temps de lecture: 2'
Fabius et Mezouar / Archive - DR

Après des heures de doute, Sahaeddine Mezouar, en sa qualité de représentant du Maroc (et non du roi Mohammed VI à en croire le communiqué), n’a pas pris part à la marche de Paris. Le chef de la diplomatie s’est bien rendu à Paris ce matin mais s'est contenté de présenter ses condoléances au président Français Hollande. Hier un communiqué du département des Affaires étrangères, tout en se déclarant solidaire avec le peuple français, précisait qu’ «au cas où des caricatures du Prophète- prière et salut sur Lui- seraient représentées pendant cette marche, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération ou tout autre officiel marocain ne pourraient y participer».

Une telle condition était-elle justifiée alors que les dirigeants et officiels d'autres pays musulmans n'ont pas dicté de tels préalables ? Ou bien était-ce un prétexte pour prolonger le climat glacial dans les relations franco-marocaines en vigueur depuis février 2014. Paris ne pouvait de toute façon pas en tenir compte. Brandir les fameuses caricatures, publiées auparavant par Charlie Hebdo, par des individus relève de l’exercice du droit à la liberté d’expression. Les interdire reviendrait à cautionner un certain discours religieux radical de surcroît, ce pourquoi un très grand nombre de Français (2,5 millions sur toute la France) ont manifesté aujourd'hui.

Des considérations liées à la commanderie des croyants

La condition posée par la partie marocaine à sa participation à la grande marche de Paris contre le terrorisme semble répondre à des considérations internes liées aux obligations de l’institution de la commanderie des croyants. C’est ce qui explique, d’ailleurs, que le texte des Affaires étrangères avait pris la précaution de préciser que le «Maroc sera représenté par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération à la marche» de Paris et non le roi. 

En effet, d'habitude, lorsque les membres du gouvernement effectuent des déplacements à l’étranger à l’occasion de sommets  internationaux, régionaux ou lors de cérémonies d’investitures de présidents de républiques, ils le font en tant que «représentants de sa majesté le roi» et non pas du Maroc.

Néanmoins, malgré les possibles raisons évoquées ci-dessus, le signal envoyé par cette absence du Maroc tranche avec son engagement contre le terrorisme. En effet, depuis les attentats du 11 septembre 2001, le royaume chérifien a toujours été du côté des pays qui lutte contre Al Qaida et plus récemment contre Daesh.

Je ne suis pas charlie
Auteur : MOROCCAN 68
Date : le 14 janvier 2015 à 17h43
nous marocains , nous sommes pas charlie hebdo , car ils souillaient notre prophète MOHAMED S A A S .
LE MAROC MANGE DANS TOUS LES RÂTELIERS......
Auteur : Chibani2
Date : le 14 janvier 2015 à 13h23




IL FERAIT MIEUX DE BALAYER DEVANT SA PORTE ET INTERDIRE LES MAISONS CLOSES,DE PRODUIRE LE VIN ET LE VENDRE A SES CONCITOYENS "MUSULMANS" ET FERMER TOUS LES ESTAMINETS,LES BISTROQUETS QUI INCITENT LES JEUNES ET LES ADULTES A BOIRE DE L'ALCOOL......

PAYS HYPOCRITE ET RETOURNE SA VESTE TOUJOURS DU BON CÔTE "JACQUES DUTRONC"
Représentation de Mahomet "à toutes les sauces"
Auteur : badadhoon
Date : le 14 janvier 2015 à 10h51
Possible stratégie politique
Auteur : badadhoon
Date : le 14 janvier 2015 à 10h46
D'aprés une de mes sources (fiable?), la non présence de Mezouar à la marche n'a pas de rapport avec les représentations de Mahomet mais serait lié à un problème diplomatique... (?). Mais je pense que tout les pays ont eu cette version. Je ne connais le vrai du faux... Manipulation politique?
mea culpa
Auteur : dad1972
Date : le 14 janvier 2015 à 02h27
Effectivement c est plus compréhensible maintenant, car au debut on a l impression que c est une remarque déplacer, alors mea culpa
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com