Menu

Sport   Publié

Maroc : Le naufrage de l'organisation du Mondial des clubs

Après le ridicule de la cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde des clubs de 2013 avec le spectacle de danse folklorique, l'édition 2015 est en train de tourner au fiasco.

Temps de lecture: 2'
Ph. Getty images
Ph. Getty images
Ph. Getty images

Après avoir bu la tasse lors du match de samedi, coup de théâtre au Mondial des clubs ce dimanche. Finalement, c’est le Grand stade de Marrakech qui va accueillir le choc des demi-finales opposant le Real Madrid au mexicain de Cruz Azul, prévu le mardi 16 décembre à partir de 19h30mn.

La FIFA explique, dans un communiqué publié aujourd'hui sur son site, que cette délocalisation est due aux «conditions difficiles de la pelouse du complexe sportif prince Moulay Abdellah de Rabat, la Commission d'organisation de la FIFA a décidé, après consultation avec le comité organisateur local (COL), de jouer le match à Marrakech et non à Rabat, comme prévu à l'origine». Pour les détenteurs de tickets, ils «seront informés des démarches à effectuer en temps voulu», ajoute la même source.

Des éponges et de vieux seaux de peintures pour contenir les eaux

Cette décision intervient après l’échec des organisateurs marocains à rendre pratiquable la pelouse du stade Moulay Abdellah, lors des deux matches du samedi. Ni les éponges taille XL pour absorber les eaux et ensuite les essorer dans de vieux seaux d’une marque de peinture nationale, ni les raclettes géantes n’ont eu d'effets sur le terrain inondé. Et l'organisation peut difficilement invoquer les fortes précipitations pour se dédouaner. En effet, le 18 novembre, la finale de la coupe du trône entre le FUS de Rabat et la Renaissance sportive de Berkane a montré le piètre état de la pelouse du complexe de la capitale.

Déjà à l'époque, plusieurs voix avaient alerté les organisateurs du mondial des clubs de l’urgence de trouver un autre stade qui répond aux normes internationales. Un délégué de la FIFA, présent à la rencontre était du même avis. En dépit de ces avertissements, le COL a maintenu le complexe de Rabat sur la liste des stades accueillant l’édition 2014 du mondial.

De la CAN au Mundialito

Un entêtement qui s'avère aujourd'hui dommageable pour l'image du Maroc en tant que terre d'accueil du sport mondial, après la demande de report de la CAN qui a été refusée par la CAF. Pourtant, les alternatives au complexe Moulay Abdellah ne manquaient pas. Le Grand stade de Fès, l'Adrar à Agadir ou celui de Tanger, répondent  tous aux normes FIFA.

Le vendredi 12 décembre, le COL avait interdit aux clubs de Cruz Azul, Auckland city, ES Sétif et les Australiens de Western Sydney Wanderers de s’entrainer sur la pelouse du complexe Moulay Abdellah. Cela n'aura pas suffit à sauver les matchs de samedi du naufrage.

une erreur
Auteur : FARID1433
Date : le 17 décembre 2014 à 00h25
le maroc a des terrais dans chaque grande ville et au norme en devais simplement recouvrir le terrain une erreur humaine en va dire ça peu arriver a n'importe quelle pays pas besoin de faire tout ce cinéma que penser alors de la guinée aucun moyen ni structure ni hotel pour recevoir des supporteurs un pays qui doit organiser la can je pense a ceux qui critiqué ayatou franchement il y'a rien a redire une mafia cette caf c vraiment de la merde voila le mot je me suis tremper sur la personne . le maroc et l'un des meilleur pays question organisation et structure
Si tu le veux
Auteur : MusulmanGéo
Date : le 16 décembre 2014 à 15h15
Je partage à 100 % tes dires. C'est une faute grave et je l'ai déjà dit. Mais je rajoute que même si le mal est déjà fait, heureusement qu'on a d'autre stade sinon ça aurait été plus que Catastrophique, car avec les relations qu'on a avec la CAF, cela remet de l'huile sur le feu.
Trop simpliste
Auteur : MusulmanGéo
Date : le 16 décembre 2014 à 15h12
Quand j'était étudiant, j'entendais souvent ce type d'explications étriquée et qui pousse à la paresse intellectuelle car toujours la faute est à Satan. Pour les uns Satan c'est le SM Med6, pour d'autres c'est le sous développement et pour d'autres c'est un peu plus complexe.
Et puisque la vie et les sociétés sont complexes de nature, j'opte pour des réponses complexes et non ta réponse, Monsieur Chibani2.
Si on choisit Rabat ou Marrakech,il n'y a qu'une seule raison c'est bien la mienne.....j'ose de le dire tout HAUT!!!!!!
Auteur : Chibani2
Date : le 16 décembre 2014 à 12h07





Pour info à tous mes concitoyens en plus de la centrale laitière,la SNI,le Holding royal,Addoha,Al Omrane,la pêche,l'agriculture.........etc....etc.....

S.M. Amir Al Mouminine fait dans le tourisme aussi "Hôtellerie",dites-vous bien que tous les grands palaces à Rabat et Marrakech lui appartiennent alors il faut les faire tourner"occupancy" et ses départements marketing ne se cassent pas le derrière car tout est facile.Les grandes manifestations se déroulent en général dans ces 2 grandes villes et l'exploitation du boss avec des sociétés mirages,fictives et franchisés est BIEN FACILE Á GÉRER,MINKOM WA ILAYKOM......

VOILÀ POURQUOI LE RESTE DU MAROC EST DÉLAISSÉ : TANGER,CASABLANCA,AGADIR etc......je ne parlerai pas d'Essaouira car elle appartient à Azoulay et le roi n'a rien à cirer dans cette ville....

@FATEM95
Auteur : charmeur de serpent
Date : le 15 décembre 2014 à 22h33
La réponse est adressée à MusulmanGéo :

De l'amateurisme à tous les niveaux. Deux stades de haut niveau à Agadir et Tanger qui ont été construits récemment et on prend le risque de salir la réputation du pays de cette manière. Le mal est déjà fait et ce n'est pas une enquête et des suspensions qui vont réparer cette humiliation.

D'habitude, quand on a le Plan A, B et C, on commence par le Plan A et après on a la possibilité d'avoir recours au Plan B ou C si jamais il y a un problème. Mais, avec nos responsables, on commence par le Plan C avant d'avoir recours au B et A.
Dernière modification le 15/12/2014 22:58
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com