Menu

Sport Publié

Mondial des clubs : Le MAT pour rééditer la performance du Raja

Le Moghreb de Tétouan disputera pour la première fois de son histoire la Coupe du Monde des Clubs. Le champion du Maroc en titre tentera d’imiter le Raja de Casablanca qui avait créé la surprise en atteignant la finale durant l’édition 2013.

Temps de lecture: 2'
DR

Le Moghreb de Tétouan, champion du Maroc en 2013, connaitra son baptême de feu ce mercredi soir lors de l’ouverture de la Coupe du monde des clubs, au Complexe Moulay Abdellah de Rabat (19H30). Le club basé dans le Nord du Maroc affrontera, comme le Raja la saison dernière, Auckland City, champion d’Océanie pour la deuxième année consécutive.

Un match qui s’annonce à priori abordable pour les Marocains qui peuvent compter sur le soutien de leur public privé de Coupe d'Afrique des nations et qui attend du club de Tétouan une belle image du football local. S’il est moins flamboyant que la saison dernière en championnat, le MAT peut toutefois compter sur l’envie de découvrir une nouvelle compétition et l’engouement qu’il y aura autour, pour réussir une nouvelle performance dont sera fier le public marocain.

Pour y arriver, le MAT semble avoir la recette. En effet, les protégés d’Aziz El Amri jouent depuis plusieurs saisons un football attractif, basé sur la possession et les passes courtes. Ils disposent aussi de quelques joueurs, comme Zaid Karouch, Mouhcine Yajour, Mohamed Abarhoune et Zouhair Naim, qui ont déjà été convoqués en sélection nationale. Des atouts non négligeables dans une compétition internationale comme la Coupe du monde des clubs.

Se servir de l’exemple rajaoui

En 2013, le Raja Casablanca avait rendu le mois de décembre inoubliable pour de nombreux Marocains en réussissant à dominer successivement les Néo-Zélandais d’Auckland City  (2 – 1), les Mexicains de Monterrey (2 – 1) avant de créer un énorme exploit en demi-finale face à l’Atletico Mineiro de Ronaldinho (3 – 1) et de s'incliner face au Bayern Munich (0 - 2). Un sans faute presque qui devrait donner encore plus d’envie et de détermination au MAT, d’autant plus que l’équipe a recruté l’un des meilleurs joueurs du Mondial des Clubs 2013, en l'occurrence l’ex-Rajaoui Mouhcine Yajour.

La détermination devrait en tout cas être plus grande cette année, d'autant plus que la perspective de disputer une finale contre probablement le Real Madrid ravirait de nombreux Marocains, très férus du championnat espagnol et particulièrement des deux cadors de la Liga. Mais avant cette échéance, les partenaires de Zouhair Naim, co-meilleur buteur du championnat la saison dernière, devront franchir différents obstacles dont celui qui se dresse dès ce soir. Au MAT de jouer. 

foot
Auteur : amicale68
Date : le 11 décembre 2014 à 15h59
C est la honte
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com