Menu

Sport Publié

Adel Taarabt n'aurait pas été pris au Milan AC en raison d'un problème avec l’alcool

Adel Taarabt vit des moments difficiles aux Queens Park Rangers. L’international marocain ne joue plus depuis plusieurs rencontres malgré ses apparitions très convaincantes lors de son prêt au Milan AC la saison dernière. Selon un ancien international italien, très proche de l’équipe milanaise, le Marocain n’a pas été conservé dans l’équipe à cause de son goût prononcé pour l’alcool et la cigarette.

Temps de lecture: 2'
DR

Partout où il passe, il laisse des traces. Adel Taarabt a une réputation que beaucoup d’entraineurs ne veulent pas entendre d’un footballeur de haut niveau. Malgré son talent, sa carrière n’a jamais vraiment décollé comme prévu. Aujourd’hui, l’un des anciens dirigeants au Milan AC, club où il a passé une demi-saison, dresse un portrait pas vraiment reluisant du joueur.

Selon Fulvio Collovati, ancien international italien qui a notamment disputé la Coupe du Monde 1982, l’équipe milanaise aurait conservé l’international marocain s’il n’était pas aussi accroc à l’alcool. «Je prends l'entière responsabilité de ce que je dis, Taarabt a l’habitude de boire, c’est pourquoi le Milan ne l’a pas racheté en mai (après la fin de son prêt)», a-t-il expliqué lors d’une émission sur la chaîne Canale 24 relayée par Milanlive.it. D’après Collovati, Naples aurait même voulu recruter Taarabt, mais il l’a déconseillé au club napolitain.

Taarabt et les fresques, une histoire de longue date

Collovati vient ainsi de rajouter une nouvelle affaire dans la liste des frasques du footballeur. Ce dernier avait été déjà vu en compagnie de son compatriote Marouane Chamakh en train de fumer de la chicha après une rencontre entre Arsenal et les QPR. Autant dire que cette nouvelle histoire d’alcool risque encore de ternir sa réputation. Son club QPR l’avait également sanctionné d’une amende de 70.000 euros pour son manque de ponctualité et son indiscipline.

Enième écart de conduite du Lion de l’Atlas, ses prises de becs avec deux anciens entraîneurs de l’équipe nationale : Eric Gerets et Rachid Taoussi. Taarabt avait décliné l’offre de Taoussi de revenir en sélection après un match contre l’Algérie à l’issue duquel il avait annoncé sa retraite internationale. Dernièrement, il avait fait la Une des journaux anglais pour ses échanges par médias interposés avec son entraineur aux QPR, Harry Redknapp.

Aujourd’hui, le joueur semble avoir perdu plusieurs années de sa carrière à cause de ses écarts de conduite. Pourtant, son talent a été maintes fois reconnu par tous les techniciens qui l’ont eu sous leurs ordres. Seulement, Taarabt qui prétend être le Balotelli marocain doit revoir sa copie pour ne pas connaître le même sort que l’Italien aujourd’hui loin de son niveau.

Tu vis en Europe ?
Auteur : Stereo
Date : le 07 décembre 2014 à 16h56
les stéréotypes avancés..

En Europe on boit de l'alcool en soirée et avec modération, il y a beaucoup moins de mecs saoul que lorsque tu va dans des bars à Casablanca ou tanger ou les gens ont l'alcool mauvais.

Cela n'a rien avoir avec la température ou le stress, pour la température on a des très bons isolement et chauffage et des vêtements bien chaud !

Puis à milan il fais pas plus froid qu'à tanger ou fes !
en Europe tout le monde a un probleme d´alcool!!
Auteur : yanyou
Date : le 20 novembre 2014 à 09h27
en Europe on boit l´alcool comme de l´eau. presque tout le monde est accro a l´alcool. car sans alcool ou autre drogue il est dificile de supporter la grisaille du clima et des visages, le stress et la Routine....
argent
Auteur : yassin987
Date : le 19 novembre 2014 à 17h44
Qpr demander 7million pour le vendre trop chère pour les finances du milan ac.
Bref c est bizarre pour un joueur ayant un soidixant problème avec l alcool fut aligner aussi souvent avec des prestations assez bonnes
La mauvaise foi, quand tu nous tiens !
Auteur : charmeur de serpent
Date : le 19 novembre 2014 à 16h26
TAARABT est un joueur qui a du talent, mais il est mal entouré et très mal conseillé.

Après un début de saison raté, INZAGHI et les responsables du club milanais essaient de justifier leur refus de ne pas recruter TAARABT sachant que c'était grâce à lui que les milanais ont réalisé une bonne fin de saison 2014. Le choix d'INZAGHI de recruter d'autres joueurs comme MENEZ à la place de TAARABT s'avère inadéquat et au lieu de reconnaitre son mauvais choix, il préfère le justifier en s'attaquant à TAARABT.

Le Club milanais est entrain de salir la réputation de TAARABT pour empêcher NAPLES de le recruter, quelle mauvaise foi !!!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com