En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Société Publié

Maroc : Hamid Chabat a-t-il volé un tableau estimé à 7 millions dh à Tetouan ?

Une association a décidé de porter plainte contre Hamid Chabat pour «vol d’un tableau» des locaux du siège du parti de l'Istiqlal à Tétouan. Il s’agit d’une œuvre du peintre espagnol, Mariano Bertuchi, dont la valeur est estimée à 7 millions de dh.

Hamid Chabat, secrétaire général de l'Istiqlal / Ph. Brahim Taougar - Le360

Nouvelle plainte contre Hamid Chabat. L’Association nationale de lutte contre la prévarication a décidé de le poursuivre en justice, en même temps que le représentant du parti de l'Istiqlal à Tétouan, pour «vol d’un tableau» des locaux du siège du parti dans la même ville. Le dossier vient d’être déposé auprès du procureur du roi près la cour d’appel de Rabat. Ce recours au tribunal intervient après l’échec des médiations menées pour convaincre le secrétaire général de la Balance de rendre la toile.

Le tableau ornait le bureau de Chabat à Rabat

Il s’agit du portrait de Hadj Abdeslam Bennouna, grande figure du Mouvement national au nord du Maroc, réalisé en 1935 par l’artiste Mariano Bertuchi, décédé en 1955 à Tétouan. Au début, l’œuvre était la propriété de l’Association de l’étudiant. C’est, d’ailleurs, cette ONG qui avait payé le peintre espagnole avant de l’offrir à la famille Bennouna qui a son tour en avait fait don au parti de l’Istiqlal.

L'affaire remonte à quelques semaines auparavant, lorsque des médias locaux ont fait état de la disparition du tableau en question, d’une valeur estimée à 7 millions de dh. L'oeuvre d'art s'est retrouvée accrochée sur le mur du bureau de Chabat au siège général de l’Istiqlal à Rabat. Les mêmes sources avancent qu’une deuxième toile du peintre marocain, Mohamed Serghini, datant de 1957 et commémorant la visite de Mohammed V à Tétouan, aurait subi le même sort et serait au QG du PI.

Avant Chabat, il y avait Berdugo

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que ces deux tableaux font l’objet de convoitises de personnalités publiques. L’ancien ministre du Tourisme, Serge Berdugo, 1993-1995, avait succombé à la même tentation avant de céder aux pressions en remettant les deux toiles à leurs places initiales.

Seulement avec Hamid Chabat, c'est une autre paire de manche. Juridiquement, il est difficile de prouver l’acte de vol. Le tableau est une propriété du parti de l’Istiqlal et non de la ville de Tétouan, comme le prétend l’Association nationale de lutte contre la prévarication. Un autre élément joue en faveur de Chabat, il a mis la toile dans le bureau du secrétaire général du PI et non dans sa propre maison.

13 commentaires
c'est chabat d'on en parle!
Auteur : CLYYY
Date : le 14 novembre 2014 à 01h51
alcoolique ou pas c'est pas le sujet et c'est sa vie! l’Allah ya3fou 3lih et tant qu'il reste dans son coin et qui ne fait chier personne , tes enfants sont des anges j'imagine avec 0 DÉFAUT?? Et le personnage de chabat on as quelque idées sur lui suis de fes aussi de route ain chkef , d’ailleurs il as acquis quelque appartements gratos par la en échange du feu vert d'un permis de construire...
!
Auteur : hyayna
Date : le 14 novembre 2014 à 00h49
son fils est un alcolique d'apres se qu'on ma dit, par contre y'a une histoire assez repandu sur un terrain ou chabat il a menacé le proprietaire de lui vendre avec un chantage et pas cher
Chabat roi des voleurs ???
Auteur : morrocanboy
Date : le 13 novembre 2014 à 18h49
c'est ça de la campagne de taza je crois c'étais un simple mécano

tu m'as bien faire rire avec le reve marocain mdr
on en ris mais c'est la vérité

je vois son fils a fes se pavané avec son gros pick up américain a 6 roues lol mais il parais c'est un gentil (ou bien les gens on peur de lui)

dans tout les quartier cha3bi ils s'entourent de 3issaba de moujrim a ce qu'il parait pour asseoir son pouvoir

Maaliche rabi kay khalass bel 7a9

je pense pas que ce personnage a une vie de reve , obligé il dois avoir une siituation familiale chaotique le pauvre voleur
! moi aussi de fes
Auteur : hyayna
Date : le 13 novembre 2014 à 18h31
il est originaire de taza c'etais un paysan de la campagne, il a reussi a faire fortune en volant les gens et a la fin ils a meme reussi a etre patron du istiqlal, il a reussi le reve marocain un reve que seul les voyous peuvent reussir
c'est grave
Auteur : morrocanboy
Date : le 13 novembre 2014 à 14h59
oui je le sais je suis de fes (du moins pendant mes vacances)

et ce que j'ai entendu sur lui c'est grave

je préfère me taire

c'est un mafieux

le mec était mécano avant a toul c'est ça?
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com