Menu

Politique Publié

Maroc : 83,7% de participation à la grève générale, selon les syndicats

Contrairement à la grève du 23 septembre, celle du 29 octobre, à l’appel de l’UMT, CDT et FDT, est majoritairement suivie dans la fonction publique et le privé, notamment les banques et le transport à l’exception des taxis. Jusqu’à présent, le gouvernement n’a pas encore réagi au débrayage. En revanche, les syndicats affirment que la moyenne nationale de participation a atteint 83,7%.

Temps de lecture: 1'
DR

A l’UMT, l’heure est à la satisfaction. «La grève générale est réussie», déclare à Yabiladi, Said Sefsafi, membre de la direction de la première centrale au royaume. Les chiffres qu’ils énoncent varie entre 80 et 90% aussi bien dans le secteur public que dans le privé, notamment les banques, où «le taux de participation au débrayage a atteint les 95%», explique-t-il. Néanmoins, dans les agences du Groupe de la Banque centrale populaire et celles du Crédit agricole, tous deux échappent au contrôle de l’UMT, l’activité est presque normale dans la capitale.

Forte adhésion à l’appel de la grève

«La forte mobilisation ayant précédée la grève générale a largement contribué à ce résultat que nous considérons juste», assure notre interlocuteur. Et d’ajouter que «ce constat ne concerne pas uniquement Rabat et Casablanca mais il est presque le même dans les autres grandes villes du pays».

A Casablanca, la participation de la société Mdina bus et des travailleurs du tramway a nettement boosté le nombre des grévistes au secteur privé, surtout dans les grandes entreprises du textile et la confection. Au port, l’activité tourne, également, au ralenti. Et il en est de même dans la capitale du Détroit. Les employeurs de Tanger Med et l’usine de Renault ont observé la grève dès les premières heures du mercredi.

Par contre cette mobilisation ne se vérifie pas chez les taxis. A l’exception de certains grands et petits taxis qui ont paradé devant les locaux des syndicats, la majorité de la flotte, aussi bien à Rabat qu’à Casablanca, a travaillé normalement. «C’est logique. Les chauffeurs sont tenus d’apporter, quotidiennement, une somme d’argent aux propriétaires des voitures et des agréments», explique Said Sefsafi de l’UMT.

Le gouvernement n’a pas encore réagi

Le gouvernement Benkirane avait été très rapide à réagir à la grève -peu suivie -du 23 septembre, à l’appel de l’UGTM, le bras syndical de l’Istiqlal, et des dissidents de la FDT, des fidèles de Driss Lachgar (USFP). En revanche, il observe, jusqu’à présent, un silence absolu vis-à-vis du débrayage du mercredi 29 octobre. Seul le site d’actualité du PJD tente de combler ce vide en accusant des directeurs de services dans les administrations publiques de contraindre les fonctionnaires à rester chez eux. La même source ajoute que des commerçants auraient reçu des menaces pour fermer boutiques.

La grève est interdite !
Auteur : Benichou idir
Date : le 31 octobre 2014 à 10h40
Mensonge syndical
Auteur : MaghribiFier
Date : le 30 octobre 2014 à 11h50
83.7% ? Qui peut croire à ce mensonge ? Si telle était la vérité, le Royaume aurait été paralysé, ce qui n'était pas le cas.
Bravo aux manifestants
Auteur : MoroccanPatriots
Date : le 29 octobre 2014 à 20h37
C'est en militant en s'engageant en prostertant en manifestant qu'on fait bouger réellement les choses.Il faut éliminer les bandits-escrocs qui nous dirigent ou plutôt qui nous spolient nous pillent nous torturent nous violent !!!
Le véritable responsable c'est le roi
Auteur : MoroccanPatriots
Date : le 29 octobre 2014 à 20h34
Le premier ministre n'est responsable de rien il ne sert que de fusible institutionnel au Maroc c'est le roi le patron.
2015 : Augmentation de la TVA
Auteur : Benichou idir
Date : le 29 octobre 2014 à 20h14
Avec ou sans grève ! Benky a décidé ( suivant les directives) de serrer encore plus les ceintures des pauvres : Augmentation de la TVA , plus d impôts , plus de prix des produits alimentaires - privatisation des soins et de l enseignement ... tout ça dans un milieu de précarité et de pauvreté planifiée ! l ascenseur social verrouillé et rouillé- le Maroc appartient aux riches !
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate