Menu

Politique Publié

Maroc : Le coût de la vie au coeur d'une vague de protestations

La hausse des factures d’eau et d’électricité ont fait descendre dans la rue des Marocains dans plusieurs régions du pays. Des manifestations organisées par les Marocains aux petites bourses, mais qui jusqu’à présent, n'ont pas été inquiétées par les forces de l’ordre. Pour calmer la grogne, Abdelilah Benkirane a, devant les députés de son parti, menacé de sanctionner les auteurs d'augmentations injustifiées.

Temps de lecture: 2'
DR

Des manifestations ont eu lieu à Tétouan, Fès et Er-rich (relevant du territoire de Midelt au Moyen-Atlas) contre les hausses des factures de l’eau et l’électricité. Dans toutes ces régions, ce sont les couches défavorisés qui sont sorties battre le pavé. Et pourtant, dans son plan de sauvetage de l’ONEE de 45 milliards de dh, signé fin mai, le gouvernement s’est engagé à épargner quatre millions de Marocains démunis, selon les dires du ministre de la Communication, Mustapha El Khalfi. 

La grogne des consommateurs risque de toucher d’autres régions du Maroc puisqu'à Oujda, Azilal, Ahfir, Kénitra, El Youssoufia et Khénifra, les populations locales se plaignent également des factures salées.

Benkirane rassure

Cette question a été d'ailleurs soulevée, mardi, à la Chambre des représentants par un député du PAM (opposition). Le ministre de l'Energie, des Mines et de l’Eau, Abdelkader Amara, a répété les mêmes propos tenus précédemment par son collègue Mustapha El Khalfi, précisant qu’une famille qui a cinq ampoules, un téléviseur, un PC et un réfrigérateur ne sont pas concernés par les augmentations. Et d’enchaîner en attribuant d’éventuelles hausses à des erreurs humaines.

Anticipant une série de protestation dans des régions réputées être des bastions électoraux du PJD, le chef du gouvernement a promis de sévir contre les auteurs de «fraudes». Interpellé par les députés de son parti sur ce dossier, Abdelilah Benkirane s’est engagé à corriger les «irrégularités» et à se déplacer sur les lieux qui enregistrent des «dépassements» soit par voiture ou s’il le faut, il demandera un avion au roi Mohammed VI. Des moyens démesurés pour rendre plus crédible son indignation.

Contrairement aux précédentes manifestations de ce genre, celles de cette année ne sont pas cantonnées dans une seule région. Ce qui explique l’intervention des députés islamistes auprès du chef du gouvernement pour régler au plus vite ce problème. D’autant plus que nous sommes à quelques mois de l’échéance des communales de 2015.

Plus ou moins OK
Auteur : Redchile
Date : le 26 octobre 2014 à 10h19
Les pauvres en Europe crèvent de froid en hiver, ne savent pas payer les soins médicaux, ne savent pas s'ils auront un toit pour dormir le soir, aimeraient prendre une douche de temps en temps,...

Ce qui les sauve un peu, ce sont les structures d'aide (CPAS, Restos du Cœur, magasins sociaux,...), mais vu le nombre, aucun ne sait en bénéficier tous les jours.

C'est aussi pour cela que les Européens disent stop à l'immigration. Ces gens seront plongés dans le froid, en plus de leurs malheurs connus dans leur pays. Et face à la violence des immigrés russes, bulgares, roumains, ils n'ont aucune chance.

Au Maroc il y a une classe moyenne qui grandit: les chiffres du Bureau du Plan le montre et la réalité également. Pour preuve, les acteurs immobiliers marocains qui n'arrivent pas à vendre leurs produits car, eux, continuent à concevoir des logements soit pour les riches, soit pour les pauvres, comme pour le "logement à 140.000 dirhams" d'Al Omrane. Aucun ne convient à la classe moyenne.

Maintenant, il est vrai que ce qui frappe chez les pauvres, c'est qu'ils trouvent les moyens pour avoir le dernier smartphone et l'écran plat.

Le gouvernement laisse les bidonvillois se raccorder en pirate au réseau électrique. C'est une vieille règle que les Romains appliquaient déjà: du vin et des jeux pour calmer le peuple. Quand les pauvres regardent la télé, ils ne se révoltent pas.
Dernière modification le 26/10/2014 10:21
???
Auteur : tajine-olive
Date : le 26 octobre 2014 à 02h32
Je suis également MRE et je vois aussi ce que tu vois : des cafés remplis, des magasins qui marchent et des gens avec des portables high-tech.
Mais ne me dis pas que tu ne vois pas les bidonvilles et la pauvreté.
Au Maroc tu n'as pas de classe moyenne. Tu as les riches et les pauvres.
Les pauvres ne sont pas ceux qu'on voit en europe qui touchent le RSA et se plaignent de ne pas pouvoir partir en vacances. Les pauvres au Maroc n'ont pas de quoi se payer à manger ou payer un docteur.

Dire que tu ne vois pas la pauvreté au Maroc signifie que tu viens au bled pour vivre comme un touriste. Tu ne vis pas avec les habitants.
pour moi sa à l'air ok...
Auteur : baker67
Date : le 25 octobre 2014 à 10h20
En tant que MRE quand je rentre au bled tout à l'air bien.Je vais dans les café ils sont rempli,les centres commerciaux pareil et même des endroits ou l'ont paye son café + de 2€!!! les meuf s'habille dans les magasin de grande marque...pratiquement comme en Europe!!! Mon propre cousin qui n'a pas de travail a un Iphone et une Tablette Ipad!!! quand je m'asseoit à un café je vois enormement de belle voitures passé! surtout des 4X4 type Porsche Cayenne,BMW! etc...alors dites moi ou est la pauvreté au bled Svp!
L ONE est au bord de la faillite !
Auteur : Benichou idir
Date : le 24 octobre 2014 à 22h51
A cause de la corruption , de la mauvaise gestion , pourtant ,personne n est puni - le gouvernement puise dans les poches des misérables contribuables pour sauver ce qui reste , pire ! le directeur se sert de cet argent pour gratifier de primes ses collaborateurs ! en plus les factures sont hyper-gonflées et les amendes pleuvent , tout ça est malhonnête et injuste !
En commançant en haut
Auteur : MoroccanPatriots
Date : le 24 octobre 2014 à 22h00
Réduire le train de vie exhorbitant nos chers "représentants" : roi famille royale députés membre du gouvernement ects montrez l'exemple Messieurs et Medames.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate