Menu

Mode Publié

New Moroccan Talent, c'est parti : Interview avec Sofia El Arabi

NMT 2014 c’est parti ! La première édition de New Moroccan Talent commence aujourd’hui. L’enjeu est de taille et les concurrents commencent à sentir le stress monter. 

Temps de lecture: 2'
DR

L’Association marocaine des créateurs de mode (AMC.MODE) a eu l’idée de créer un concours de mode où s’affronteraient plusieurs jeunes stylistes. Organisé en collaboration avec le British Council, le Goethe Institute, la Maison méditerranéenne des métiers de la mode et l’école Casa Moda Academy, le concours NMT 2014 a pour but de promouvoir les nouveaux talents marocains de demain.

Après 6 mois de travail, les candidats présenteront leur collection ce jeudi soir et demain. Le gagnant sera révélé demain soir, soit le 17 octobre et repartira avec la somme de 50 000 dirhams qui l’aidera à réaliser une nouvelle capsule. Mais ce n’est pas tout, il aura aussi la chance de présenter sa collection à l’International Fashion Showcase de Londres en février 2015.

 Interview avec Sofia El Arabi 

                    

Un coup de pouce que les jeunes artistes ne sont pas près de laisser tomber. C’est le cas de Sofia El Arabi, qui a créé sa marque Bakchic Shop il y a un an et demi. Un style déjanté mais qui rappele surtout les pièces traditionnelles marocaines.

Yabiladies : Sofia, peux-tu nous présenter ta marque en quelques mots.

Sofia El Arabi : Ma marque s'appelle Bakchic. Inspirée de l’histoire et des multiples influences ethniques du pays, Bakchic tente, au travers chacune de ses réalisations, de retranscrire l’âme du Maroc et particulièrement celle de Casablanca. Mes créations s’adressent à celles qui entretiennent un amour du détail et des belles pièces, mais surtout qui rêvent d’être uniques...les femmes y sont donc toutes conviées.

La marque est avant tout une ode à l'artisanat marocain et les corps de métier de la couture arabe, aujourd'hui en perdition. Nous travaillons donc exclusivement avec de traditionnels tisseurs de tapis de la région de Marrakech et des produits issus de la culture locale. Mais outre la fragmentation de la production, c’est surtout la complémentarité du savoir-faire au travers de l’échange qui se dégage de ce processus.

Yabiladies : Combien de tenues t'est-il demandé de présenter ?

Sofia El Arabi : Je devrais en présenter une portée par un mannequin et une dizaine de pièces sur un portant.

Yabiladies : Quelles sont les pièces dont tu es la plus fière?

Sofia El Arabi : Je vais présenter des pièces phares de mes collections comme le sweat Alif, la jupe en Handira et les marinières brodées.

Yabiladies : Que tu gagnes ou pas ce concours, quels sont tes projets pour l'avenir?

Développer ma marque à travers 5 concepts stores dans le monde.

Pour les plus curieux, il est possible de voir toute l’étendue du talent de Sofia sur son site.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com