Menu

Sport Publié

Le Maroc renoncerait aux Jeux panarabes pour une CAN en juin ?

Malgré le refus de la CAF pour un éventuel report, le Maroc ne désespère pas d’organiser la CAN 2015. Il vient de sacrifier les Jeux panarabes, prévus initialement en juin, pour se concentrer sur la compétition africaine. Le royaume espère ainsi pouvoir reporter la CAN au mois de juin. 

Temps de lecture: 2'
DR

Après le doute sur la CAN 2015, le Maroc vient de renoncer à l’organisation des Jeux panarabes, prévus en juin prochain à Agadir, alléguant de «difficultés financières» et surtout d’engagements pris pour accueillir d'autres compétitions sportives durant la même période. Si l’épidémie du virus Ebola a été avancée pour expliquer la première décision, le prétexte de la deuxième est beaucoup moins moins convaincant.

Dans des déclarations à Yabiladi, une source au ministère indique que les contacts entre représentants marocains et membres influents au sein de la Confédération africaine de football, se poursuivent à l’abri des regards des médias. Les deux parties cherchent une solution médiane. Sachant qu’à l’exception de l’Afrique du sud, aucun autre pays du continent n’est en mesure d’assurer une belle organisation de la CAN en un délai aussi court. "L'Algérie ou le Soudan n'ont pas un seul stade conforme aux normes FIFA", ajoute la même source.

La nouvelle option des responsables : reporter la CAN au juin

Dans ce contexte de négociations, le royaume aurait proposé deux options à la Confédération africaine de football : organiser la CAN, comme prévu, entre janvier et février 2015 mais sans la présence de public des pays africains. Les équipes participantes devraient se contenter de leurs communautés résidentes au Maroc et des spectateurs locaux. Ou bien accepter un report de la compétition au mois de juin de la même année. Une proposition qui aurait des chances d’être retenue par le comité exécutif de la CAF.

La même source a expliqué que le choix de cette date serait dû à des considérations extrasportives qui n’ont aucun lien avec la fin des championnats en Europe.

Le Maroc espère que d’ici juin, les grands laboratoires internationaux auront trouvé un remède miracle contre le virus Ebola. L'inquiétude concernant cette épidémie est montée d'un cran avec des ressortissants européens et américains récemment touchés par le virus. C’est apparemment la raison qui expliquerait le retrait du royaume pour l'organisation des Jeux panarabes.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com