Menu

Sport Publié

Eliminatoires CAN Juniors 2011 : Le Maroc s'incline à domicile face au Sénégal

En match aller comptant pour le deuxième tour éliminatoire de la CAN Juniors (U-20) qui se tiendra en 2011 en Libye, le Maroc s'est incliné samedi dernier à domicile contre son homologue sénégalais (0-2). Si rien n'est encore perdu, le passage au tour suivant est désormais fortement compromis...

Temps de lecture: 2'
DR

Les «Lionceaux de l'Atlas» amenés par Mohamed Sahil n'auraient pu imaginer de scénario plus catastrophique : perdre devant leur public, le duel de fauves qui les opposait aux «Lionceaux de la Teranga».

Baye Mayoro Ndoye à la 40e, puis Ousseynou Boye à la 80e seront les héros sénégalais, alors qu'à 1-0, le Maroc aurait pu revenir au score sur pénalty. Malheureusement pour les locaux, le tir de Taoufiq Dahbi, joueur du Raja de Casablanca, est stoppé par le portier sénégalais peu avant l'heure de jeu. La rencontre aurait dès cet instant, pu prendre une autre tournure.

En plus de subir la domination physique, technique et tactique des visiteurs, le Maroc aura aussi joué de malchance, puisque Sahil va devoir remplacer ses deux avant-centres pour blessures. Des changements imprévus, qui ont complètement bouleversé les schémas tactiques du technicien marocain.

À la fin du match, le sélectionneur des juniors est certes déçu, mais reconnait que son adversaire du jour n'a pas démérité. Il déclare ainsi : « La sélection sénégalaise dispose de joueurs très talentueux et doués, la victoire sénégalaise est logique et bien méritée...».

Passée l'amertume de la défaite, il est désormais question pour le staff marocain de préparer au mieu le match retour, qui doit avoir lieu le 7 août prochain à Dakar. «Nous ne sommes pas encore éliminés. Nous gardons encore nos chances que nous allons défendre à Dakar lors du match retour».

En effet, si le Maroc a encore mathématiquement une chance d'accéder au tour suivant, elle reste fortement compromise du fait de la défaite à domicile. Il faudra par exemple, aux joueurs de Sahil, s'imposer sur le score de 3-0 pour se qualifier directement. S'il venaient à encaisser, il devraient absolument garder un avantage de 2 buts sur les Sénégalais. Une mission qui s'annonce plus que périlleuse pour la sélection marocaine qui n'aura pas l'appui du public. Toujours est-il que, pour Karim Séga Diouf, sélectionneur sénégalais, «rien n’est encore joué».

S'il parvenait à réaliser l'exploit d'arracher la qualification à Dakar, le Maroc serait ensuite opposé au vainqueur de la double confrontation entre l'Egypte et l'Ouganda, où les jeunes pharaons ont pris une sérieuse option, en s'imposant à domicile samedi dernier sur le score de 2 buts à 0.

Parallèlement à leurs aînés, les moins de 17 ans, engagés dans le tournoi de l'Unaf, ont réalisé samedi dernier un match nul (0-0) contre leurs homologues et voisins d'Algérie. Ils affrontent ce lundi le Mali, pour la tête du groupe, directement qualificative pour la finale.

LE SENEGAL
Auteur : baba laaziz
Date : le 27 juillet 2010 à 03h27
senegal maroc on vient tous du meme patelin l afrique pour moi l un l autre qui gagne c est pareil va le peuple senegalais est un peuple tres jentil et je trouve que le maroc et le senegal sont tres pote amicalement bien sure et surtout que je m entent super bien avec eux toujours amicalemnt bien sur
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com