Menu

Religion Publié

Maroc: Le grand « zapping » du Ramadan 2009

Les chaînes de télévision marocaines, en l’occurrence 2M, Al Oula et Médi1Sat, ont leur façon elles aussi de faire vivre à leurs téléspectateurs, ce mois de Ramadan. Sitcoms 100% marocains, humour à gogo, émissions religieuses, documentaires, magazines…Les chaines ne tarissent pas d’imagination quand il s’agit de proposer de nouveaux programmes destinés à toutes les générations. Une guerre des écrans sans merci, qui démarre tous les jours à dés l’après midi, pour s’arracher des téléspectateurs…mais aussi des annonceurs.
Temps de lecture: 3'
DR
Il est une vérité générale dans le monde des médias : le rôle de la télévision est d’informer, d’éduquer et de distraire. Ce dernier principe, le divertissement, est davantage vérifié à l’occasion du mois de Ramadan, surtout sur les écrans des deux principales chaînes nationales, Al Oula et 2M.

Dans la catégorie fiction, l’humour occupe ainsi une grande place. L’idée est de proposer, à l’heure du ftour (rupture du jeûne), un enchainement de sitcoms et de petites séries, histoire d’accompagner la traditionnelle  « harira ». C’est le cas par exemple, sur la première chaîne, avec « El Guichet », « Dar Al warata », « Ferkouss ou Ferkoussa » et de « Dahk Awala ». Ce dernier met en scène des humoristes marocains de l’ancienne génération. «  5 min pour revivre le rire de bziz et Baz, dassoukine, qechbal ou zeroual, Abderaouf ou encore bachir skirej quand il avait 24 ans! ».

Sur 2M, le rire est aussi assuré avec, notamment, « L’événement : Cool center », « Nsib Al Haj Azzouz » de Saïd Naciri et « Bent Bladi » de Saad Allah Aziz. Il n’y a certes rien de mieux qu’un fou rire à la fin d’une longue et dure journée de jeûne où tous les nerfs sont à vif. Les feuilletons et films turcs, égyptiens ou encore syriens sont également au rendez-vous de ce ramadan 2009. Parmi les chaînes marocaines, 2M s’illustre en proposant des opus comme « Mawssim Al Matar », un nouveau feuilleton turc qui passe tous les jours, à 17h30 GMT. La chaine d’Aïn Sebba propose également un Cinéstar spécial Ramadan, avec exclusivement des films marocains.

Enfin, la grande innovation en matière de fictions reste la diffusion, pendant ce mois de Ramadan sur 2M, de la première série policière étrangère en Darija. Il s’agit d’une série espagnole, une seconde expérience de doublage en Darija après celle - couronnée de succès - qui avait été déjà réalisée il y a quelques semaines avec le feuilleton mexicain « Les deux visages d’Ana ». Le mois sacré est également et surtout une période d’éducation et de culture religieuses. C’est ce que semble en effet avoir compris la chaine maghrébine internationale Médi1Sat. Pour les férus des documentaires et magazines de découverte, la chaîne tangéroise, toujours égale à elle-même, propose documentaires ou autres séries retraçant l’odyssée de l’Islam et la légende de grands Hommes de la religion. C’est le cas d’Assira Nabawiya, une série quotidienne (à 17h30 GMT) qui relate la vie du Prophète Mohamed (PSL). Parmi les productions documentaires : « Al Andalous », « Le secret des Pharaons »… Autant d’affiches qui promettent un Ramadan riche en savoir et en découverte. A cela s’ajoute, des émissions religieuses et concours de récital de Coran, diffusés principalement par Al Oula et 2M.

Les télévisions marocaines ne sont pas les seules à baigner dans l’ambiance exceptionnelle du Ramadan. France24, par exemple, propose tout au long de ce mois une série de grands reportages quotidiens en allant à la découverte des musulmans du monde, en commençant par la France. Des analyses et débats sur la religion islamique sont également prévus.

Ce Ramadan, c’est aussi celui des annonceurs. La guerre des écrans caractérisant ce mois ne les épargne pas. Ainsi, aux heures du ftour et du Shour (le dernier repas avant le lever du soleil), la quasi-totalité de nos compatriotes se retrouvent en famille, autour de la table à manger, les yeux rivés sur les écrans. Une occasion de rêve pour communiquer et faire passer une chaine – interminable - de spots publicitaires portant le plus souvent sur des produits de grande consommation…et les chaînes de télévision en sont parfaitement conscientes.

Ces dernières mettent en effet plusieurs arguments en exergue pour s’attirer le maximum de publicités. 2M, par exemple, s’improvise en Médiamétrie en annonçant sur son site, en gros caractères, qu’elle accapare, à elle seule, 47,4% de part d’audience (2M Monde inclus) pour le mois de septembre à l’heure du ftour. Quant à Médi1Sat, elle a plutôt préféré connaître les exigences du télé-public maghrébin en proposant aux visiteurs de son site un petit sondage afin de déterminer le genre d’émission (documentaire, débat, feuilleton…) préféré par ces derniers.

Du divertissement à la culture générale religieuse, les grilles de programmes des principales chaînes marocaines se sont catégoriquement métamorphosées pour adopter des allures…totalement ramadanesques. Reste maintenant à savoir si cette offre renforcée sera bien aux goûts et attentes du téléspectateur marocain, tout en sachant que ce dernier peut parfois zapper plus vite que son ombre !

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/