Santé Publié

Etude : 45% des Marocaines assurent que leurs partenaires souffrent de troubles érectiles

Une nouvelle étude sur la dysfonction érectile révèle que 45% des Marocains souffrent de troubles érectiles. Détails de cette enquête un peu particulière puisqu'elle a été réalisée, non pas auprès des malades mais, plutôt de leurs conjointes. 

Temps de lecture: 1'
DR

De nouvelles statistiques chocs font surface. Un Marocain sur deux souffre de troubles érectiles assure une étude menée auprès de 202 patientes marocaines mariées, âgées de 20 ans et plus, et ayant une activité sexuelle régulière. 45 % des femmes interrogées révèlent, en effet, que leur partenaire présente un dysfonctionnement érectile et 13% d'entre eux présenterait même un trouble érectile grave. 

Cette enquête scientifique menée par des experts au centre de diagnostic du CHU Ibn Rochd, supervisée par le professeur Redouane Rabii, président de l’Association marocaine d’endo-urulogie, précise également que plus de 28% des hommes touchés évitent leur partenaire et renoncent à l’activité sexuelle. Plus de 14% ont un caractère agressif et 12,87% s’adaptent et continuent leur activité sexuelle.

Le diabète, le tabagisme et l'alcool, les pires ennemis

L'étude révèle aussi que les partenaires des femmes interrogées et qui souffrent d'impuissance ont des antécédents médicaux. 12% des époux sont atteints de diabète, 9% sont hypertendus et 2% présentent des cardiopathies. Ceux-ci ont également des habitudes toxiques, puisque 28% des conjointes indiquent que leurs partenaires sont fumeurs et 2% précisent que leurs maris sont alcooliques.

Par ailleurs, selon une étude américaine menée auprès de plus de 34 000 hommes "sains" suivis sur 4 ans, le risque de voir apparaître des problèmes d'érection augmente nettement à partir d'une consommation supérieure à 2 verres d'alcool par jour. 

L'attirance sexuelle qui prime
Auteur : Ibnu-Battuta Rifi
Date : le 18 septembre 2014 à 22h40
Je ne pense pas que 45% des marocains souffrent de dysfonction érectile .
Les marocains souffrent la non éducation sexuelle .
Voilà ce qu'on t'apprends à ton adolescence au Maroc à l'école ou entre copains que le vrai homme est celui qui a une éjaculation rapide, alors que c'est le contraire .

Dieu merci , j'ai eu mon adolescence en Europe .

Ici en Europe on vous explique qu'il faut penser à ta partenaire en premier , et t'arranger pour avoir l'orgasme en même temps que la partenaire .
Et puis la plus grave chose au Maroc , c'est le mariage forcé par la famille , c'est à dire qu'on force un homme ou une femme a épousé un cousin ou une cousine alors qu'il n'y pas d'attirance physique , car dans la sexualité il y a surtout l'attirance physique qui prime .

Et une chose qui me tiens à cœur , c'est les 45% des marocains sont comme moi , car pour un milliards d'Euros je ne peux avoir une érection avec une GROSSE FEMME qui dépasse 65 kg , or au Maroc 60% des femmes sont très grosse ou obèses .
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com