Menu

Politique Publié

Assassinat de Charles Ndour : Le CNDH joue au sapeur-pompier à Dakar

L’assassinat de Charles Ndour, le 30 août à Tanger, a contraint le royaume à dépêcher, du 6 au 9 septembre au Sénégal, une délégation du CNDH conduite par Driss El Yazami.

Temps de lecture: 2'
Driss El Yazami, président du CNDH / DR

A Dakar, quatre membres du CNDH ont eu des entretiens avec les ministres de l’Intérieur et de la Justice, le secrétaire d’Etat chargé des Sénégalais installés à l’étranger et le Comité local des droits de l’Homme (CSDH). Bien entendu, le meurtre de Ndour était au cœur des discussions. A la veille de ce voyage, le CNDH avait réussi à intercéder en faveur de six Subsahariens qui faisaient l’objet d’un ordre d’expulsion émis par le ministère de l’Intérieur.

Rassurer

Au cours de ces multiples rencontres avec les responsables gouvernementaux, la délégation du CNDH a tenu à déplorer le meurtre de Charles Ndour, tout en insistant sur l’engagement des autorités de Rabat à punir les auteurs présumés du crime. Au terme de ce déplacement d’urgence, le CNDH et le CSDH ont publié un communiqué dans lequel les deux parties «saluent et encouragent les efforts à mener pour que la lumière soit faite et les responsabilités déterminées dans la mort de Charles Alphonse Ndour» et «conviennent d’unir leurs efforts pour le renforcement du respect des droits humains dans leurs pays respectifs ».

Les deux organismes officiels ont rappelé, également, «l’importance de la mise en œuvre effective de la nouvelle politique migratoire du Royaume du Maroc, adoptée en septembre 2013, conformément aux normes internationales des droits de l’Homme».

Il est clair que du côté de Dakar, l’heure est à la modération. Preuve en est, les déclarations du Secrétaire d’Etat aux Sénégalais installés à l’étranger à une radio locale, affirmant que «nous ne sommes pas seuls dans la douleur, le peuple marocain souffre autant que nous. Cette question (l’assassinat de Charles Ndour) préoccupe les autorités marocaines». Sauf coup de théâtre, tout indique que cette affaire n’aura aucune incidence sur la qualité des relations entre les deux pays.

Un sit-in demain à Rabat

Onze jours après le drame, certaines ONG marocaines comptent tenir, un sit-in le jeudi 11 septembre à 18 heures à Rabat devant le parlement. L’appel, signé notamment par l’AMDH et ATTAC-Maroc, dénonce les «graves crimes racistes commis contre des subsahariens à Tanger» et invite l’Etat marocain à «assumer ses responsabilités de garantir la protection l’intégrité physique, la protection personnelle et le droit sacré à la vie des migrants».

Par ailleurs, selon un bilan de l’association ATTAC, en 2014, pourtant année du lancement de la campagne de régularisation des sans-papiers, le Maroc a enregistré la mort de six migrants -tous Subsahariens-, suite à des agressions racistes ou à des interventions policières.

Le sit-in de demain devrait être suivi par l’organisation d’une caravane à Tanger. Une initiative de plusieurs ONG nationales, européennes et africaines.

V'la l'organisation...
Auteur : Didool
Date : le 12 septembre 2014 à 01h08
Ils ont l'air sympathiques vos amis du Nord, coleredu59 : http://blogs.mediapart.fr/blog/severine-mayer/100914/ils-ont-ose
pouic pouic...je coule lentement mais surement comme le titanic!!:)
Auteur : samquebec
Date : le 11 septembre 2014 à 12h58
c est le nettoyeur de service...nettoyer les locaux quand la reunion entre vrais diplomates (senegalais et marocains) est clos...lol

tu vois pouic le maroc n a rien a envier aux pays europeens concernant sa politique d immigration...une politique juste et dynamique qui respectent les droits internationales et qui recherche les causes des dysfonctionnements pour acceuillir et proteger les subsahariens et agir en consequence pour eviter de tel drame ...
@pouic....
Auteur : Daït Aoua
Date : le 11 septembre 2014 à 12h07
Madoumta fel Maghreb fala tastaghrib.....!!!!!!!!

A ce que je vois tu n'as perdu le fil de notre langue nationale.!

Madoumta fel Maghreb fala tastaghreb... voilà pourquoi je t'ai toujours dis que notre MAROC à sa tête un ROI... comme le notre est un pays MAGIQUE.. ( FALA-TASTAGHREB )..!!!!!!
ben alors marocain du 59...
Auteur : samquebec
Date : le 11 septembre 2014 à 08h52
le maroc ne peut ignorer les subsahariens qui immigrent pour fuir la misere et la geurre...le maroc se doit d accueillir cette population au moins leur assurer protection et assistance...ceci dit il faut une immigration controlee et les regularisations doivent se faire au cas par cas...
le maroc n est pas leur destination finale donc il serait preferable de faciliter ce flux migratoire que d en faire un probleme interne au maroc...
oui pour aider les subsahariens et que l europe se debrouille apres...le maroc ne deviendra pas la frontiere de l europe...nous sommes africains aussi...on se serre les coudes avec lez subsahariens ...



Madoumta fel Maghreb fala tastaghrib......
Auteur : pouic2011
Date : le 11 septembre 2014 à 07h44




Sans commentaires surtout voyant la tête de ce serviteur.....

Je m'abstiens à tout commentaire......Le Maroc se rend compte de ses bourdes!!!!, mais il a de qui apprendre "LA BOURDE ROYALE ET LA GRÂCE D'UN PEDOPHILE NOTOIRE ESPAÑOL....
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com