Société Publié

Tanger : La marche des Subsahariens pour reprendre le corps de Charles Ndour stoppée par la police

Les Subsahariens de Boukhalef ne décolèrent pas. Cet après-midi, ils sont entrés dans une nouvelle confrontation directe avec les forces de l'ordre. Du côté de la police, l'enquête suit son cours. Officieusement, deux jeunes marocains sont poursuivis pour le meurtre du jeune sénégalais et les graves blessures causées à un ressortissant camerounais.

Temps de lecture: 2'
De nombreux Subsahariens blessés à Boukhalef / Photos compte twitter de Helena Maleno

La tension a repris à Boukhalef. Contrairement au calme de la matinée du samedi, l'après-midi a connu une marche des Subsahariens de la banlieue à destination de l'hôpital Mohammed VI où ils croyaient trouver le corps du Sénégalais Charles Ndour, égorgé quelques heures auparavant par un Marocain résident au quartier Al Irfane. Ils projetaient de reprendre la dépouille de la victime. Celle-ci était placée à la morgue relevant de l'hôpital Mohammed V au quartier Souk Labkar, nous confie une source à Tanger.

Sept blessés dans de nouveaux affrontements


Le déploiement massif de la sûreté autour des deux centres hospitaliers et des quartiers environnants a eu raison de l'avancée des Subsahariens. Sachant que dans un premier temps, une dizaine de marcheurs ont réussi à franchir les premiers barrages installés par les forces de l'ordre,  avant d'être stoppés net au niveau du quartier Val Fleuri.

Ces nouveaux accrochages entre des éléments de la police et des Subsahariens en colère ont fait sept blessés dans les deux rangs. Les premiers usaient de leur matraques alors que les seconds ont jeté des pierres.

Deux Marocains seraient mis en cause dans le meurtre de Ndour

Ce soir un communiqué du procureur du roi près la cour d'appel de Tanger fait état de l'arrestation de personnes soupçonnées de l'assassinat du jeune ressortissant sénégalais, âgé de 26 ans. Le texte ne précise pas, pour autant, leur nombre et leurs identités. Une source à Tanger nous indique qu'il pourrait s'agir de deux Marocains, probablement l'auteur du meurtre de Ndour et celui qui aurait grièvement blessé un migrant camerounais.

Quant aux individus arrêtés lors des premiers heurts, survenus dans la nuit du vendredi au samedi, ils seraient tous Subsahariens. Il y a peu de chance qu'ils soient poursuivis par la justice. Ils devraient retrouver la liberté de leurs mouvements dans les heures qui viennent ou dans la matinée du lundi, ajoute la même source.

WAKAHA D'UN JOURNALISTE A L'EGARD DE SON PAYS
Auteur : AigleRoyalair
Date : le 03 septembre 2014 à 17h51
salam olaykom

je doute que ce webmaster est un Marocain de coeur,
il sous-titre(un senegalais egorge par un marocain a tanger)
on egorge que les moutons,or le defunt a combatu avec force pour enfin recevoir un coup de sabre sur le thorax ...
hada zamane gharib ,des citoyens Marocains osent pisser sur l'effigie de prestige de leur patrie qui doit representer en principe leur propre maison,
ma cha allah
je vous dis ca ouvertement si vous voulez me censurer,faites le monsieur ,j'adore dans le respect ma chere patrie tout en respectant les autres nations
p,s
vous n'etes pas sans savoir l'origine du soit disant islamophobie,eh bien surtout a cause de ce maudit mot qu'est (egorger) la polemique faite par Brigitte bardot contre le rite de la fete aid al adha et l'etiquette d'egorgeurs qu'elle a publiee contre les moslems...
Dernière modification le 03/09/2014 18:13
crime sur feu Ndour bis
Auteur : AigleRoyalair
Date : le 03 septembre 2014 à 15h41
salam olaykom

D'apres les declarations des riverains du quartier Boukhalef,
les rixes avant le crime ont ete dues aux differentes divergences sur l'ecoulement des stupefiants ,tandis que d'autres estiment la cause d'une jeune fille entre les deux,allah yaalam,je ne veux pas mettre sur mon dos,si c'est veridique ou non bref,
le quartier Boukhalef etait avant cinq ans,un quartier paisible,sans probleme,il comprend la cite universitaire et la faculte de la ville,jouxte le tarmac et le bout de la piste d'envol de l'aeroport Boukhalef international,devenu aeroport ibn Batouta dernierement,serein et calme vu sa proximite avec cet aeroport,
prions Dieu pour le repos de l'ame de ce jeune garcon malheureux que son destin cruel l'a conduit ici pour rendre
l'ame d'une facon si atroce et inhumaine,par la presente,je transmet mes condoleances les plus attristees a sa famille,ca me touche profondement,jusqu'aux larmes,je vis aussi dans la ghorba en europe , par empatie je sent ce que ses parents et sa famille sentent...
que Dieu nous epargne tous et toutes de tous les maux et toutes les injustices amen...
p.s
j'oublie de preciser que la reponse sur ma question:
est-ce par racisme???reponse fut ,negative,tout le monde cohabite en parfaite harmonie autochtones et migrants sans probleme aucun,dans les cafes ,lors d'un match de foot club barcelone ou celui de madrid,migrants et autochtones assistent cote a cote chacun encourage son club sans heurts ni malheur,la xenophobie n'existe que dans larousse...et le racisme n'existe que dans l'ere nazi revolue ....le Marocain n'a jamais ete raciste,mais tres ouvert et hospitalier..merci
Dernière modification le 03/09/2014 16:35
tu te trompes!
Auteur : sarafanxxl
Date : le 02 septembre 2014 à 23h17
pouic 2011est un marocain de ton jet .ou tanger ou quelque chose comme ca
crime sur feu Ndour
Auteur : AigleRoyalair
Date : le 02 septembre 2014 à 23h12
salam olaykom

que Dieu l'ait en sa sainte misericorde,ce jeune malheureux
senegalais,que son destin a voulu ainsi.
le buletin d'info de ce soir ,parle de l'inculpation de trois criminels ecroues et mis sous les verroux,affaire a suivre..
offense a la moralite publique tangeroise et avec elle Marocaine que ce titre genere:( un senegalais egorge a tanger par un marocain) dans la mesure ou le criminel n'est pas encore connu ni son mobile elucide,le criminel est innocent jusqu'a son inculpation,or le texte relate les faits et juge a la va-vite avant le verdic qui tombe a peine ce soir,je suis sur place a tanger actuellement,ni journal,ni micro-trotoire n'incrimine un Marocain jusqu'alors,avant cette info qui vient de tomber a l'instant
pour ce qui est de racisme de couleur,sachez que le premier musulman et mouaddine de la kaaba sidna BILAL etait un noir et que la religion de l'islam ne fait pas de difference de couleur parmi les creatures de Dieu car sont toutes issues de lui meme et par consequent les musulmans ne font nullement de segregation raciale c'est illicite.
un noir de peau est blanc de coeur,tout comme les humains le stigmatiser a cause de la couleur de sa peau releve de la debilite et de la vue short retrecie.

Dernière modification le 02/09/2014 23:27
A pouic2011
Auteur : maroufi212
Date : le 02 septembre 2014 à 15h02
D' après toi ou se trouve le vrais DROIT DE L 'HOMME ? dans ton pays d ' origine ( l ' Algérie )
Non les autorités Marocaine font leurs travail , ils ne favorisent personne , les meurtriers doivent payer pour leurs mauvais actes , il n y a pas d ' excuse .
Et toi garde ta haine pour toi , on s ' en fou de ton opinion haineuse .
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com