Menu

Sport Publié

De plus en plus de club de foot de la Botola engagent des joueurs franco-marocains

Après la période des joueurs subsahariens, voilà que s'annonce celle des franco-marocains. Pour le moment, ils ne sont pas encore nombreux à porter les maillots des équipes locales mais leur présence est de plus en plus remarquée. Le FUS de Rabat et le WAC ont ainsi engagé des footballeurs formés en France et aux origines marocaines.

Temps de lecture: 2'
Kamel Chafni a rejoint le WAC pour deux saisons / DR

Samir Malcuit a ouvert la voie. C'était lors de la saison 2011-2012 de la Botola en intégrant la prestigieuse équipe du Raja après des débuts difficiles à l'Olympique de Marseille. C'était la première fois qu'un joueur marocain né en France, évolue dans un club du royaume.

Cette année, d'autres footballeurs venus de l'hexagone, ayant des origines marocaines ont choisi de porter les couleurs de clubs locaux. Pour le moment, ils sont quatre. Le Fath union sportive de la capitale est le point de chute de trois  Franco-marocains. Sur le banc de touche, la direction du club a confié les rênes de l'équipe à l'ancienne vedette des Lions de l'Atlas, Walid Regragui, lui-même formé en France.

Trois au FUS de Rabat

Et c'est tout naturellement que celui-ci a fait appel à son coéquipier au sein du Onze national, Nabil Baha, un joueur qui a roulé sa bosse en France, au Portugal et en Espagne. A 32 ans, le FUS sera très certainement la dernière étape pour le butteur avant de raccrocher les crampons. Il aura pour mission de faire oublier au public r'bati les prouesses de Brahim Bahri, prêté au Sfax tunisien pour la somme de 100 mille dollars.

Par ailleurs, Baha n'est pas la seule recrue du FUS venue de France. L'ancien bordelais Samir Sekour, de 26 ans. lui tient désormais compagnie. Formé à Bordeaux, il a ensuite évolué dans de petites équipes en France, Belgique, Norvège et en Hongrie avant de jeter l'ancre à Rabat. Hier à l'occasion d'un match face au Moghreb de Tétouan comptant pour le 32ème de finale de la Coupe du trône, Samir a été l'auteur d'un excellent but, un ballon tiré des 20 mètres qui a trouvé la lucarne droite des cages du gardien tétouani.

Le Wac s'offre les services de Chafni

C'est le transfert de la saison. L'autre grand club de Casablanca a signé un contrat de deux ans avec Kamal Chafni. A 32, l'ancien milieu de terrain de l'AJ Auxerre s'engage avec le WAC pour un million de dollars. Il aura la lourde responsabilité d'instaurer un équilibre entre les lignes de la défense et l'attaque des Rouges.

Une qualité qui a manqué au WAC durant les dernières années. Le club a, par ailleurs, grandement soif de titres. Il faut remonter à la saison 2009-2010 pour tomber sur le dernier championnat remporté par le WAC.
Ces arrivés de Franco-marocains au sein de la Botola atteste de la bonne santé financière de certaines équipes locales, notamment celles de Rabat et Casablanca.

Kamal Chafni !
Auteur : salmones
Date : le 29 août 2014 à 15h29
Salam,

Kamal Chafni c'est pas mal pour la Botola !
J'espère que d'autres joueurs vont suivre et pas forcément que des MRE. Le football aussi peut être source de création d'emplois, au niveau administratif, technique, commercial etc...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com