Menu

Politique Publié

Armement : Rabat rénove trois hélicoptères et renoncerait à l'achat de nouveaux Chinooks

Septembre 2013, le Maroc prévoyait l'achat de trois hélicoptères Chinooks. Une année plus tard, le voilà qui écarte cette option au profit de la rénovation de trois anciens appareils de la même marque pour la somme de 6 millions de dollars.

Temps de lecture: 2'
Hélicoptère Chinook de l'armée marocaine / DR

L'état d'alerte générale de l'armée marocaine marquée par un déploiement massif des soldats aux frontières Est et Sud-Est a montré des besoins accrus en matière de transport des troupes. Pour y palier, les FAR viennent de lancer la rénovation d'une partie de sa flotte d'hélicoptères Chinooks, de fabrication américaine. Trois CH-47D sont déjà chez les usines de Columbia Helicopters, le spécialiste en maintenance de ce genre d'appareil.

Rénover au lieu d'acheter

L'acquisition par les Forces royales air marocaines des trois Chinooks en question remonte, en effet, à 2009. A l'époque Rabat avait déboursé 134 millions de dollars dans l'opération d'achat. Le programme de leur modernisation va coûter 6 millions dollars. La livraison est prévue en mars 2015.

Apparemment, le recours à l'option de la rénovation serait dictée par des considérations financières. Sachant que Yabiladi avait annoncé en septembre 2013, citant des sources américaines, un projet des FAR de commander au constructeur Boeing trois nouveaux CH-47D pour la somme de plus de 100 millions de dollars. Sur le marché mondial de l'armement, un Chinook coûte environ 35 millions de dollars.

Par ailleurs, les hélicoptères Chinooks ont le vent en poupe en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Les responsables de Boeing estiment le potentiel de la région MENA à 170 Chinook pour les années à venir.

Le Maroc rénove et l'Algérie consacre 13 milliards $ à son armée en 2015

Ce programme de rénovation des trois CH-47D lancé par les FAR intervient après la modernisation de 27 mirages F1, confiée au groupe français Thales-Sagem, en vue de les adapter aux standards du Mirage 2000, à laquelle s'ajoute la modernisation d'une une vingtaine d’avions F5 en vue de les équiper de radars et de nouvelles armes.

Si le Maroc a opté pour l'instant pour la rénovation, l'Algérie vient de lever le voile sur le budget qu'elle compte consacrer à son armée en 2015. Sauf coup de théâtre, le projet de loi de finances, présenté la semaine dernière aux députés, prévoit d'accorder 13 milliards de dollars contre 12,45 MM une année auparavant. Un chiffre qui représente 11,6% du total du PLF.

A titre de comparaison, en 2014, le gouvernement Benkirane a consacré près de 4 milliards de dollars à la défense. Compte tenu de la menace accrue qui pèse sur le Maroc (AQMI, Lybie, EI, Polisario) il ne serait pas étonnant que ce budget augmente cette année. 

oue
Auteur : hyayna
Date : le 27 août 2014 à 02h55
les européen l'on compris y'a que les arabes qui croit que avoir 1 million d'homme sava changer haja
Gaspillage
Auteur : Slimanof
Date : le 26 août 2014 à 22h52
On aurait préféré que même cette rénovation ne se fasse pas pour consacrer ce budget à l'enseignement et à la santé malheureusement on ne choisit pas ses voisins qui regretteront ce gaspillage quand la rente pétrolière ne sera plus là.
Il n' y a pas que l’armement qui fait la force d'une armée mais surtout son professionnalisme à bien utiliser ce dont elle dispose.
Il vaut mieux la qualité que la quantité..
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate