En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Economie Publié

Marché mondial de l’alimentaire halal : 6,9% de croissance annuelle selon un rapport de la chambre de commerce de Dubaï

La Chambre de commerce de Dubaï vient de publier un rapport estimant à 6,9% la croissance annuelle du marché mondial de l’alimentaire halal au cours des prochaines années. Et ce, en raison de la plus grande prise de conscience à travers le monde «des principes sains qui sont au cœur de la production de la nourriture halal». Détails.

Temps de lecture: 2'
DR

Chaque année, le marché de l’alimentaire halal à travers le monde devrait s'accroître de 6,9% au cours des prochaines années. C’est en tout cas le pronostic optimiste présenté dans la note de recherche de la chambre de commerce de Dubaï, basée sur une récente étude menée par Thomson Reuters en collaboration avec la société américaine de recherche et conseil en stratégie de croissance largement tournée vers les marchés musulmans, rapporte le site Gulf News.

1,1 milliard de dollars de croissance en 2013

Ainsi, l’institution s’attend à une croissance de 1,6 milliard de dollars en 2018 après les 1,1 milliard de dollars réalisés en 2013, indique la même source. «Nous voyons de nombreuses opportunités permettant de renforcer l'industrie alimentaire halal», a déclaré Abdul Rahman Saif Al Ghurair, président de la Chambre de commerce de Dubaï. Les auteurs du rapport observent à travers le monde «une plus grande prise de conscience des principes durables et sains qui sont au cœur de la production de la nourriture halal». A noter qu’en 2012, le halal représentait 16,6% du marché mondial de l’alimentaire et des boissons, une proportion bien loin de celle d’avant les années 2000.

Actuellement selon le rapport, le marché de l’alimentaire halal connait un plein essor dans la région MENA, en Asie du Sud et du Sud-Est. Toutefois, certains pays se démarquent de par leur niveau de consommation. Ainsi, l’Indonésie se profile comme le plus grand marché au monde, d’une valeur de 197 milliards de dollars en 2012, d’après la même source. La Turquie arrive deuxième avec un marché pesant 100 millions de dollars la même année.

En zone MENA, les Emirats Arabes Unis (EAU) qui sont déjà de grands consommateurs de produits alimentaires halal envisagent de renforcer ce marché. D’ailleurs Dubaï en a fait un pilier essentiel de son initiative «Dubaï capitale de l’économie islamique» lancée l’année dernière. Il faut dire que localement le marché de l’alimentaire halal se chiffraient à hauteur de 20 milliards de dollars en 2012.

Le Maroc cherche toujours à se positionner

Le marché des aliments halal comprend une grande variété de produits, mais reste dominée par la viande. A ce jour, les principaux fournisseurs sont le Brésil, les Etats-Unis, le Pakistan ou encore certains pays d’Afrique comme l’Ethiopie. Depuis quelques années, le Maroc envisage sérieusement son positionnement à l’international. Ne pouvant pas exporter sa viande vers l’Union européenne (UE) - son plus grand partenaire commerciale - faute d’agrément, les autorités avait mis en place une norme halal permettant aux exportateurs d’explorer d’autres marchés. En septembre dernier à Meknès lors de l’Expo Halal international, le ministre de tutelle de l’époque avait annoncé la création prochaine d’un label dédié.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com