Menu

essentiel_2

Corruption : Robert Plant raconte une expérience vécue avec la police marocaine

Les Marocains sont souvent confrontés aux arrangements financiers avec les policiers ou gendarmes effectuant les contrôles routiers. Mais il est plus rare de voir une personnalité relater -avec décontraction- son expérience face à la corruption. 

Publié
Robert Plant avec un t-shirt du Maroc / Archives - DR
Robert Plant décontracté / Archives - DR
Robert Plant lors d'une visite à Rabat en juin dernier/ Youssef Boudlal - Reuters
Robert Plant en couverture du magazine Uncut

L’ancien chanteur du groupe Led Zeppelin, Robert Plant a vécu une expérience "insolite" avec la police marocaine en mai dernier. Alors qu’il conduisait en excès de vitesse, il a été arrêté par deux policiers qui lui ont demandé de payer une amende de 500 dirhams. Mais l’artiste a négocié avec la police qui a finalement accepté de revoir l’amende à la baisse.

«J'ai été pris pour excès de vitesse au Maroc ... Deux flics m’ont dit que je faisais n’importe quoi. J'ai dit en français : ’’Je ne crois pas. Vos yeux étaient face au soleil". Ils ont dit : "C’est 500 dirhams. Allez-vous asseoir dans la voiture"», raconte Plant lors d'une interview pour le dernier numéro du magazine britannique Uncut, et dont les propos ont été repris sur le site Contactmusic.com.

Les corrompus rendent la monnaie

«Finalement, ils m'ont appelé sous un lampadaire et m’ont demandé : «combien voulez-vous nous donner ?». «J'ai dit : combien pensez-vous que vous devriez prendre ? Ils ont tenu les 500 dirhams que je leur avais donnés et m’ont dit : ’’prenez ce que vous voulez’’». J'ai dit: «Non, donnez-moi ce que vous pensez que vous devriez».

Les deux policiers se sont alors regardés. Robert Plant, décontracté, s'est alors exclamé «le ciel est bleu et tout va bien dans ce monde ». Ils ont alors pris 200 dirhams, rendu 300 dirhams au chanteur et tout est rentré dans l’ordre. «C'était génial, ces moments où vous jouez avec les gens et ils jouent avec vous», ironise-t-il.

Corruption? vous avez dis corruption!
Auteur : Abdellah Zerhouni
Date : le 31 juillet 2014 à 13h14
Bonjour,
C'est facile de parler maintenant. Les corrupteurs c'est vous! Vous étiez pris en flagrant délit de vitesse, l'amande était de 500 DH, alors vous auriez dû payer et demander un reçu. "Vous n'êtes pas mieux."
C'est des gens comme vous qu'ils ont facilité la corruption au Maroc dans leurs intérêts.
Cordialement.
Corruption instutitionalisèe
Auteur : Benichou idir
Date : le 31 juillet 2014 à 00h25
Dans l administration c est pire ! perte de temps et d argent , des files d attentes , corruption et clientélisme , les plus torturés ce sont les vulnérables analphabètes - l administration agressive ,injuste , corrompue , malhonnête ; et pleine de pièges ! aucun remède les choses ne font que se gâcher ! d ailleurs le discours du roi , affirme que le développement humain est en panne !
sale "race"
Auteur : akl
Date : le 30 juillet 2014 à 23h58
J'ai quitté le Maroc à cause de cette sale race ... flics et autre, où on vous arrête et si vous ne savez pas vous y prendre, vous vous en sortez avec une grosse amende alors que vous voisin a su parler ... aux us au moins, tout le monde paie l'amende et ca discute pas
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com