Menu

Sport Publié

Gerets officiellement à la tête des « Lions de l’Atlas » ... enfin!

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a officialisé ce lundi l’arrivée du technicien belge Eric Gerets, à la tête des «Lions de l’Atlas». Un chantier énorme attend le nouveau sélectionneur, qui sera épaulé par son ancien adjoint Dominique Cuperly.

Temps de lecture: 2'
Eric Gerets (gauche) et Dominique Cuperly (droite) officiellement en poste au Maroc

La nouvelle était dans les couloirs depuis de longs mois, et avait même été confirmée par l’intéressé au mois de juin. La FRMF s’était cependant, jusqu’à présent abstenue d'officialiser les incessantes rumeurs. C’est désormais chose faite depuis ce lundi sur le site officiel de la Fédération.

Actuellement en poste à la tête du club saoudien d'Al Hilal avec qui il sort d’une saison bien remplie (doublé championnat/coupe), et qu’il conduit actuellement en Ligue des Champions d’Asie, Eric Gerets sera le nouvel homme fort de la sélection nationale marocaine. Conformément à ce que nous vous annoncions il y a quelques semaines, celui que l’on surnomme aussi «Le Lion de Rekem» sera secondé par Dominique Cuperly, avec qui il a déjà travaillé, lors de son passage sur le banc de l’Olympique de Marseille entre 2007 et 2009. Mais tandis que Cuperly a déjà pris ses fonctions, Gerets ne devrait le rejoindre qu'en novembre, après avoir disputé la Ligue des Champions d'Asie avec Al Hilal.

Même si le technicien belge entraînera pour la première fois une équipe nationale, il pourra cependant y apporter sa grosse expérience, acquise dans les 9 clubs qu’il a entraînés depuis 1992 dans 6 pays du globe. Ses différents voyages lui ont d’ailleurs permis de se constituer un palmarès assez conséquent. Vu l’énorme chantier que représente le football marocain à l’heure actuelle, Gerets est peut être bien (enfin) l’homme de la situation.

Il aura en effet la lourde tâche de redorer le blason d’une sélection qui en sera à son septième entraîneur depuis le départ de Badou Zaki en 2005, et qui vit un véritable drame après sa non-participation à la dernière Coupe d’Afrique des nations (CAN) et à la Coupe du monde actuellement en cours.

Les objectifs à court terme de Gerets sont donc de qualifier le Maroc pour la prochaine CAN, dont les éliminatoires débutent en septembre prochain, et aussi de ramener les «Lions de l’Atlas» en coupe du monde, une compétition qu’ils ont disputé pour la dernière fois en 1998.

Un tel chantier explique sans doute le salaire annuel de 3 millions d’euros que devrait percevoir Gerets selon le site spécialisé sportune.fr. Même si la durée du contrat, qui serait de 4 ans, n'a pas été officialisée par le communiqué, une telle rémunération devrait rendre le public marocain encore plus exigeant du côté des résultats sportifs.

l'entraineur
Auteur : antiquaa
Date : le 06 juillet 2010 à 13h22
je pense que ce n'est pas un entraineur qu'il faut!
mais c'est la direction qu'il faut changé,et mettre des gens honnêtes qui veulent travailler leurs pays.c'est honteux ce qu'il vit le foot marocain en ce moment,à un point qu'on se fait battre par les toutes petites équipes d'Afrique genre le Zaïre le CONGO ...
c'est la honte!
Salaire
Auteur : omar_
Date : le 05 juillet 2010 à 15h04
Et aucun communiqué officiel sur le salaire de Gerets. Comme si ce n'était pas le contribuable marocain qui paiera les 280 millions de centimes mensuels de son salaire... soit plus que tous les ministres marocains réunis!

http://www.elhyani.net/eric-gerets-lentraineur-de-foot-qui-sera-paye-mieux-que-tout-le-gouvernement-marocain-reuni/

http://www.facebook.com/pages/Non-aux-280-millions-de-centimes-mensuels-de-Gerets/119162841462507
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com